Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OMC: impasse et crise...

Aller en bas 
AuteurMessage
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: OMC: impasse et crise...   Sam 01 Juil 2006, 19:15

On apprend aujourd'hui l'échec des négociations sur l'agriculture (cycle de Doha) entamées en 2001 par les 149 pays membres de l'OMC.

Citation :
Nous sommes maintenant dans une situation de crise.’ Le Directeur général doit trouver un moyen de sortir de l'impasse

Les Ministres n'ont pas pu réduire leurs divergences au sujet des “modalités” ou accords modèles nécessaires pour compiler les abaissements détaillés des droits de douane et des subventions à l'agriculture, et les Membres ont demandé au Directeur général, M. Pascal Lamy, de s'efforcer de trouver un compromis “dès que possible”. Les Membres pensaient comme lui que les négociations se trouvaient dans une situation de crise.

http://www.wto.org/french/news_f/news06_f/mod06_summary_01july_f.htm


Citation :
Les pays en développement veulent que les États-Unis réduisent les subventions à leur industrie agricole et que l'Union européenne (UE) diminue ses droits de douane agricoles. De leur côté, ces derniers exigent en retour que les grands pays en développement, comme le Brésil et l'Inde, ouvrent davantage leur marché aux produits industriels et aux services des pays riches.

Autre obstacle dans les discussions, Washington et l'UE ne s'entendent pas entre eux sur les subventions et sur l'abaissement des barrières douanières. Les États-Unis et l'UE veulent ménager leurs agriculteurs à l'approche d'échéances électorales importantes, tandis que les économies émergentes du Sud insistent pour préserver leurs industries en plein essor.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2006/06/30/008-OMC-Geneve-impasse.shtml

Intéressant mais vraiment complexe...

Quelqu'un connaît la position du Canada actuellement? Nous connaîssons la situation délicate où se trouve le gouvernement fédéral à l'égard des agriculteurs canadiens mais... Au niveau des négociations internationales, le Canada est-il encore un suiveux... silent Embarassed J'veux dire a-t-il une opinion? Rolling Eyes

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)


Dernière édition par le Sam 29 Juil 2006, 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   Sam 01 Juil 2006, 20:24

Oups! J'ai trouvée ceci...

Citation :
Alors que les négociations de l'OMC sur un élargissement du commerce international sont dans une impasse, le Canada ne peut que constater son échec dans ses efforts pour convaincre les pays riches à réduire leurs subventions agricoles.

Le ministre de l'Agriculture Chuck Strahl a déploré samedi que cette question n'ait même pas été soulevée lors des négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se déroulent à Genève.

«Le plus malheureux, c'est qu'il n'y a même pas eu de négociation à ce chapitre», a déclaré le ministre dans une interview téléphonique en provenance de la Suisse.

«Les membres de l'OMC ont travaillé fort en vue d'un accord, mais les positions de négociations sont tellement éloignées les unes des autres qu'une entente était impossible à cette réunion», a soutenu pour sa part le ministre du Commerce David Emerson, qui était également présent aux discussions.

(...)

Le Canada, ainsi que les pays de l'Union européenne se disent ouverts à une réduction des subventions agricoles. Ottawa propose même une réduction de 70 pour cent des subventions à l'agriculture sur son territoire.

(...)

http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2006/07/20060701-161909.html

Ainsi, notre position actuelle est plus près de celle de l'UE... Rolling Eyes

Une réduction de 70% c'est beaucoup...On parle de produits essentiels...

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   Sam 01 Juil 2006, 20:47

Citation :
La mondialisation n'a pas comblé le gouffre entre pays riches et pauvres

L'ONU recommande d'encourager les pays en développement à diversifier leurs économies

AFP

Édition du samedi 1er et du dimanche 2 juillet 2006

(...)

Pour le secrétaire général adjoint de l'ONU Jose Antonio Ocampo, «ce n'est pas une question de combien les pays exportent mais de ce qu'ils exportent».

«Pour éviter des effondrements tels que ceux qu'a connus le monde en développement en 1996-98 et en 2000-02, les pays doivent adopter des politiques adaptées à leurs situations nationales, se libérant des démarches toutes faites en matière de politiques», a-t-il ajouté en présentant le rapport à la presse.

(...)

http://www.ledevoir.com/2006/07/01/112847.html

Parfois, je me demande si ces organisations discutent entre elles de temps en temps... Rolling Eyes

AF sunny

PS( Peut-être qu'elles ne font que «monologuer» comme je le fait présentement. Sauf que moi, ça m'aide à penser pour mon plaisir personnel. C'est pas pareil pantoute!)

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
beauman
Invité



MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   Sam 01 Juil 2006, 21:11

AF a écrit:
Citation :
La mondialisation n'a pas comblé le gouffre entre pays riches et pauvres

L'ONU recommande d'encourager les pays en développement à diversifier leurs économies

AFP

Édition du samedi 1er et du dimanche 2 juillet 2006

(...)

Pour le secrétaire général adjoint de l'ONU Jose Antonio Ocampo, «ce n'est pas une question de combien les pays exportent mais de ce qu'ils exportent».

«Pour éviter des effondrements tels que ceux qu'a connus le monde en développement en 1996-98 et en 2000-02, les pays doivent adopter des politiques adaptées à leurs situations nationales, se libérant des démarches toutes faites en matière de politiques», a-t-il ajouté en présentant le rapport à la presse.

(...)

http://www.ledevoir.com/2006/07/01/112847.html

Parfois, je me demande si ces organisations discutent entre elles de temps en temps... Rolling Eyes

AF sunny

PS( Peut-être qu'elles ne font que «monologuer» comme je le fait présentement. Sauf que moi, ça m'aide à penser pour mon plaisir personnel. C'est pas pareil pantoute!)

Moi, en tous cas, je suis incapable de m'intéresser à ces affaires d'économie mondiale...
C'est à peu près tout ce que j'ai à dire là-dessus.
Merci. cheese
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 58
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   Dim 02 Juil 2006, 02:12

Ce que je sais, c'est que l'agriculture n'en mènera plus tellement large dans quelques années au Québec et au Canada.

Encore il y a 2 semaines, avant la fin de la session à la Chambre des Communes où on a vu un des députés conservateurs de la région de Québec faire un bras d'honneur au bloc québécois lors d'un vote important, c'était justement lors du vote d'une motion présentée par les libéraux, je crois, où le NPD et le BLOC ont voté "pour" et les Conservateurs "contre" pour amener plus de protection dans les importations de produits laitiers généraux, qui entrent dans la composition du lait et autres du genre.

C'est pourquoi, notamment, on voyait aujourd'hui à Ottawa, en face du parlement fédéral, des producteurs laitiers, du Québec et du Canada, venir revendiquer cette protection supplémentaire, mais, c'est sûr, les Conservateurs, le nom le dit, ne voteront jamais pour cela. Au contraire, ils vont enlever toutes les lois de protection de mise en marché, de quota de lait

Exemple: pour un troupeau de 100 vaches, un producteur laitier a un quota de lait, disons de 100,000 lbs par année (chiffres fictifs, ce ne sont pas les bonnes proportions, mais ça marche comme ça), qu'il a payé dans les $100,000-- mais là, dans quelques années, les quotas vont être abrogés, et son quota ne vaudra plus rien, il perdra son $100,000, et, de plus, tout le lait des États-Unis va pouvoir être mis sur les tablettes des épiceries canadiennes et québécoises, le lait serait en vente à à peu près à moitié prix..,, du domping, des fois..., et plusieurs producteurs laitiers du Québec et du Canada (mais environ 70% des producteurs laitiers canadiens sont AU QUÉBEC) vont devoir déclarer faillite, parce que leur prix de vente du lait va baisser de presque la moité... Ils ne seront plus compétitifs...

C'est les lois de l'OMC qui vont s'appliquer bientôt partout au Canada et au Québec, SANS PLUS AUCUNE PROTECTION, et SANS PLUS AUCUNE SUBVENTION PERMISE, INCLUANT LES SUBVENTIONS À LA CULTURE EN GÉNÉRAL, sauf si un autre organisme de l'ONU accepte de parrainer L'EXCEPTION CULTURELLE, OU LA DIVERSITÉ CULTURELLE, comme Lyne Beauchamp et Lisa Frulla, ministre de la culture du Québec et, dans l'ordre, ancienne ministre du Patrimoine du Canada, ont essayé de faire adopter l'automne passé dans un forum. Le Canada a été le premier à présenter la motion et à la faire adopter, mais pour que cette EXCEPTION CULTURELLE soit reconnue, il faut qu'il y ait au moins une cinquantaine de pays qui l'adoptent et la signent...

Où est-ce que cela en est rendu ?? Je ne sais même pas si le BLOC et le PQ s'occupent de ces affaires-là!!! En tout cas, ils n'en parlent même pas...Sad

Moi, ce que je vois, d'après moi, c'est que le Canada ne tient plus à faire avancer et faire accepter cette EXCEPTION CULTURELLE AU NIVEAU INTERNATIONAL, en tout cas, il ne semble plus s'en occuper...

La représentation québécoise au sein de la délégation canadienne membre de l'UNESCO, ça vous dit quelque chose ?? on a vu Charest et Harper faire tout un show à ce sujet-là il y a presque 2 mois..,, mais on n'a pas vu Lyne Beauchamp, la Ministre de la Culture y assister,,, est-ce qu'elle boudait cette présentation parce qu'elle savait que la motion de l'EXCEPTION CULTURELLE serait abandonnée par le Québec et le Canada, ensuite ??
Charest a bradé notre exception culturelle pour une représentation québécoise au sein de la délégation canadienne.. tout court, tout simplement, et juste cela Sad..

D'ailleurs,on l'a vu: les subventions à la culture, tant de la part du provincial et du fédéral, vont aller en baissant de plus en plus. C'est la vraie mentalité des "Conservateurs".., laisser aller les entreprises commerciales là-dessus, et que le meilleur gagne, et que les plus petits s'étouffent!!!! Plus aucune subvention permise, plus aucune protection n'est faite au sujet de la culture!! tout comme l'agriculture....

C'est ça qui s'en vient...,, donc, quand on lit que c'est le Canada qui pousse pour que les subventions baissent de 70%,, je trouve cela très inquiétant...

C'est comme le dernier accord pour le bois d'oeuvre..., selon ce que le BLOC rapportait selon les lois en vigueur, le fédéral aurait pu, depuis 3 ans, même du temps des libéraux, avancer des subventions aux entreprises de coupes de bois et des scieries pour pouvoir survivre le temps du règlement final.. Mais là, combien de chômeurs depuis 3 ans, combien d'usines de sciage et de transformation du bois ont fermé ??
Selon les dernières nouvelles, 4 milliards sur les 5 milliards que les Américains ont soutiré aux entreprises oeuvrant dans le bois devraient revenir dans les mains de ces usines. Mais, pour 75% de ces usines, c'est trop tard, elles ont déclaré faillite.., elles ont fermé.

C'est ce qui s'en vient, et en 100 fois pire.., à moins d'un revirement, à moins que les gens soient de plus en plus informés et conscients de toutes les répercussions de ces nouvelles lois..,,, Mais non, les gens préfèrent se faire promener en bâteau, sans dire un mot, et ce n'est même pas pour aller dans des pays avec des avantages fiscaux, tels la Barbade, les Bahamas,, (un p'tite joke, en passant...)
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   Dim 02 Juil 2006, 08:56

AF

Citation :
Intéressa mais vraiment complexe...

Quelqu'un connaît la position du Canada actuellement? Nous connaîssons la situation délicate où se trouve le gouvernement fédéral à l'égard des agriculteurs canadiens mais... Au niveau des négociations internationales, le Canada est-il encore un suiveux... silent Embarassed J'veux dire a-t-il une opinion? Rolling Eyes

AF sunny
[/quote]

Le Canada agit comme les autres pays riches: Il subventionne ses agriculteurs, ce qui leur permet de produire à des prix que les agriculteurs des pays pauvres ne peuvent compétitionner.

En retour, il subventionne les pays pauvres de sommes dérisoires pour se donner bonne conscience.

Dans une économie globale, les subventions sont a éviter, et c'est le cheval de bataille de l'OMC.

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OMC: impasse et crise...   

Revenir en haut Aller en bas
 
OMC: impasse et crise...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique-
Sauter vers: