Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mer 23 Aoû 2006, 07:56

Bonne nouvelle, une deuxième édition a sortir prochainement à un prix plus abordable.

J'ai réservé ma copie...pour alimenter nos prochaines discussions «délirantes» Smile

Citation :
C'est un ouvrage colossal, fruit de 30 ans de travail, que lance l'auteur Victor-Lévy Beaulieu. Au fil de ses 1100 pages, James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots explore les ressemblances et les dissemblances entre les deux territoires.

Héritage catholique, familles nombreuses, conquête britannique... Malgré leur différence linguistique, le Québec et l'Irlande ont beaucoup plus en commun qu'il n'y paraît.

Depuis 1973, VLB interroge les deux histoires, les deux littératures, les deux patrimoines. Il a notamment trouvé un René Lévesque et un Louis-Joseph Papineau irlandais, dit-il.

Préfacé par l'auteure torontoise Margaret Atwood, l'ouvrage rend aussi hommage à l'Irlandais James Joyce (1882-1941), considéré par Victor-Lévy Beaulieu comme « le plus grand écrivain du 20e siècle ».

Deux éditions

Une première édition de luxe, tirée à 100 exemplaires numérotés et dédicacés, a été lancée le 30 juillet dernier. Au moment de publier ce texte, il n'en restait qu'une douzaine, indique l'auteur et éditeur de Trois-Pistoles, dans le Bas-Saint-Laurent. Imprimé sur papier grand format, chaque ouvrage coûte 566,66 $.

Les profits de l'édition de luxe permettront de réduire le prix de vente d'une édition courante, en librairie dès le 28 août prochain. Celle-ci est tirée à précisément 2664 exemplaires, au prix unitaire de 56,66 $.

Source: Radio Canada

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mer 23 Aoû 2006, 08:10


_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mer 23 Aoû 2006, 08:21

AF a écrit:
Nous en avons parlé sur ce fil:

http://amerique-francaise.forumactif.com/viewtopic.forum?t=840&postdays=0&postorder=asc&start=0

AF sunny

Smile Oui, je sais mais dans le temps c'était à 566 $ la copie...maintenant c'est 56 $.

Je croyais que c'était une bonne nouvelle à partager Smile

Concernant James Joyce, un peintre-ami Irlandais, vivant maintenant à Vancouver , me l'allait fait découvert il y a qq qq années. Ché pas pourquoi je te dis ça mais anyway .

La future lecture de la brique de VLB me permettra de m'en rapprocher un peu tout en m'alimentant sur mon dada...le passé, le présent et l'avenir du Québec Laughing

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
beauman
Invité



MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mer 23 Aoû 2006, 14:39

Je pense toujours qu'il y a une âme celtique chez les Québécois, comme aussi chez les Français. Mais cette âme celtique n'est pas très acceptable dans le monde impérialiste et institutionnel essentiellement romain qui est imposé sur nous. Donc, notre âme celtique et particulièrement gauloise - remplie de passion, amoureuse de liberté et soucieuse de la vérité - reste plutôt cachée et oubliée, sinon emprisonnée.

Nous demeurons, encore aujourd'hui et depuis deux mille ans, des Gaulois assujetis par l'Empire Romain (et historiquement Chrétien). Mais il faut que ça finisse...
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 11:59

« Frère, quand tu voulais créer la secte québécoise des Porteurs d'eau et que tu te prenais en même temps pour le sauvage Géronimo et le mal pendu Louis Riel, toutes les provinces du pays prises en feu par tes manifestations terroristes, comme le Sein Fein autrefois en Irlande, et ici les Frères Chasseurs réarmés par le Front de Libération du Québec, bombes dans les postes royales de sa Majesté Élisabeth la Deuxième, ou devant la statue du général Wolfe vainqueur des abrahames Plaines de Québec, Frère: qu'est devenu ton rêve maintenant que tu as pris ta retraite, où vis-tu et comment te vis-tu, par simple enfermement ou autrement ?». VLB p. 18

Eh oui, je l'ai enfin reçue, la brique de VLB... le meilleur est à venir Smile

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3089
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 13:32

Citation :
qu'est devenu ton rêve maintenant que tu as pris ta retraite, où vis-tu et comment te vis-tu, par simple enfermement ou autrement ?».

Pas pire le VLB dans l'ensemble,si ça peut éveiller sur l'existance des FHQ,mais...

C'est quoi ça:''pris ta retraite'',retraite de quoi et quelle retraite Question scratch .

Et enfermement Question Je sais pas! Nous sommes enfermés nous-même en ne contrôlant pas totalement notre destinée,on a en a plein les bras à fonder ce foutu pays.Le but est de s'ouvrir au monde et les FHQ font partie du monde,non Question Sait-on jamais,peut-être que la relation sera meilleur après un OUI.

Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.On peut comprendre.

Le grelot attaché par VLB,ok. Smile Mais il ne résonne pas nécéssairement parfaitement à mon oreille. Wink

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 14:00

Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3089
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 14:05

AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Je sais ! geek

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
beauman
Invité



MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 14:22

AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 14:40

beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

Tu n’es pas le seul à avoir une tête de pioche! Wink

Rolling Eyes Quoique, j’hésite beaucoup à parler de «nations sœurs», puisque cela sous-entend de nombreux cas d’inceste! Shocked Laughing

À+

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3089
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 14:56

beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

J'achète Beauman ! thumleft Comme je considère le Canada comme un autre pays,les Francos qui y vivent sont mes compatriotes vivant à l'étranger,comme des Français vivant en Espagne ou en Allemagne pour les Français de France.Le changement de statut politique du Québec ne changera rien en effet.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
beauman
Invité



MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 15:12

AF a écrit:
beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

Tu n’es pas le seul à avoir une tête de pioche! Wink

Rolling Eyes Quoique, j’hésite beaucoup à parler de «nations sœurs», puisque cela sous-entend de nombreux cas d’inceste! Shocked Laughing

À+

AF sunny

Hmmm... nations cousines-au-troisième-degré...? clown Laughing
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 15:18

Lamarche a écrit:
beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

J'achète Beauman ! thumleft Comme je considère le Canada comme un autre pays,les Francos qui y vivent sont mes compatriotes vivant à l'étranger,comme des Français vivant en Espagne ou en Allemagne pour les Français de France.Le changement de statut politique du Québec ne changera rien en effet.

Tu achètes Question

Ainsi, tout comme moi, tu te considères à la fois Québécois et Canadien-français? cheese

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 15:21

beauman a écrit:
AF a écrit:
beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

Tu n’es pas le seul à avoir une tête de pioche! Wink

Rolling Eyes Quoique, j’hésite beaucoup à parler de «nations sœurs», puisque cela sous-entend de nombreux cas d’inceste! Shocked Laughing

À+

AF sunny

Hmmm... nations cousines-au-troisième-degré...? clown Laughing

On pourrait aussi parler de nations «mère» et «père» afin de légitimer la descendance issue de leur union! Laughing

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 16:49

Bon! Si l'on veut avancer avec le tortueux VLB, il nous faut se mettre d'accord avec un point. scratch

Québécois et Canadien-français: Même nation car de même souche ou mais aujourd'hui différent donc autre Nation.

Canadien-français et Acadien: Nation soeur ( de la même mère ) ou différent ( because les fréquentations douteuse).

Acadien et Québécois: Nations soeur ( because des enfants du même lit ou différent because on le veut comme ça Smile )

A vous !

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 16:56

Les Canadiens-français: des victimes de "l'inceste" des vendus dont il est préférable ne pas parler, selon VLB le tordu (-vs- les fréquentations douteuses)
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 18:09

Sénateur a écrit:
Bon! Si l'on veut avancer avec le tortueux VLB, il nous faut se mettre d'accord avec un point. scratch

Québécois et Canadien-français: Même nation car de même souche ou mais aujourd'hui différent donc autre Nation.

Canadien-français et Acadien: Nation soeur ( de la même mère ) ou différent ( because les fréquentations douteuse).

Acadien et Québécois: Nations soeur ( because des enfants du même lit ou différent because on le veut comme ça Smile )

A vous !

Ce n'est pas clair... Québécois versus Canadiens-Français...

Confused

Personnellement, je suis à la fois Québécoise et Canadienne-française.

(bien que née en territoire brayon... Wink )

Et ce n'est pas négociable. Smile

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 18:41

AF a écrit:
Sénateur a écrit:
Bon! Si l'on veut avancer avec le tortueux VLB, il nous faut se mettre d'accord avec un point. scratch

Québécois et Canadien-français: Même nation car de même souche ou mais aujourd'hui différent donc autre Nation.

Canadien-français et Acadien: Nation soeur ( de la même mère ) ou différent ( because les fréquentations douteuse).

Acadien et Québécois: Nations soeur ( because des enfants du même lit ou différent because on le veut comme ça Smile )

A vous !

Ce n'est pas clair... Québécois versus Canadiens-Français... Confused

Personnellement, je suis à la fois Québécoise et Canadienne-française.

(bien que née en territoire brayon... Wink )

Et ce n'est pas négociable. Smile

AF sunny

Rend le plus clair AF , Aweille!

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3089
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 19:49

AF a écrit:
Lamarche a écrit:
beauman a écrit:
AF a écrit:
Lamarche a écrit:
Faut croire que la Nation comprise uniquement dans le territoire Québécois ne plait à tous.

Et j'en suis! Very Happy

AF sunny

Quant à moi, vraie tête-de-pioche que je suis tongue , je dois insister sur la distinction entre l'état et la nation. Pour moi, ce sont deux entités complètement différentes: l'état est une fiction légale fabriquée pour administrer et contrôler les citoyens et les ressources d'un territoire précis, tandis qu'une nation est tout simplement une collectivité de gens qui s'identifient naturellement comme un groupe d'appartenance (par le langage, la culture, l'histoire).
Qu'il y ait un état indépendant du Québec ou non, et quoique ça soit que son territoire, ça ne peut pas changer la réalité de la nation. Malgré toute politique et légalité, je me considère toujours un membre de la même nation que Lamarche, Spacecowboy, AF, VF, Gaulois, Francoquébécois (et tous les autres Québécois et Canadiens-français), et Sénateur, Guevara et À l'oeil sont pour moi des membres d'une nation soeur, la nation acadienne.
Dans la situation présente, je peux dire que la plupart de ma nation demeure dans la province du Québec, et que le reste de ma nation demeure ailleurs. Quand le Québec sera indépendant, je pourrai dire que la plupart de ma nation demeure dans l'état québécois, et que le reste de ma nation demeure ailleurs.
En tous cas, c'est ma perspective...

J'achète Beauman ! thumleft Comme je considère le Canada comme un autre pays,les Francos qui y vivent sont mes compatriotes vivant à l'étranger,comme des Français vivant en Espagne ou en Allemagne pour les Français de France.Le changement de statut politique du Québec ne changera rien en effet.

Tu achètes Question

Ainsi, tout comme moi, tu te considères à la fois Québécois et Canadien-français? cheese

AF sunny

Non pas Canadien-Français uniquement Québécois,donc on achète le même produit mais pour différentes raisons.Toi parce-qu'il lave bien et moi parce-qu'il fait beaucoup de mousse ou l'inverse. drunken

AF à Beauman:
Citation :
Tu n’es pas le seul à avoir une tête de pioche! Wink

Je sais! geek C'est un critère de sélection pour le FAF Question Wink

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   Mar 12 Sep 2006, 20:17

"Tête de pioche": un critère bien gaulois de souveraineté?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Joyce, l'Irlande, le Québec, les mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: