Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réincarnation de nos médias: le "Pronétariat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: La réincarnation de nos médias: le "Pronétariat"   Lun 27 Fév 2006, 11:49

Paul Cauchon, le spécialiste des médias au journal Le Devoir, nous livre un excellent article sur les changements dans les "médias de masse" mis au défi pas les "médias des masses". AgoraVox nous est décrit comme un "journal Internet entièrement rédigé par des «citoyens-reporters»". L'article enchaîne avec une analyse d'un ouvrage récemment publié: "La Révolte du pronétariat" de Joel de Rosnay et Carlo Revelli.

Les points saillants: "Convaincus que les nouvelles pratiques qu'on trouve sur Internet sont en train de révolutionner l'histoire de l'humanité, ils en sont déjà à forger de nouveaux concepts pour rendre compte de ces nouvelles réalités. [...]nous vivons actuellement une nouvelle lutte des classes entre ceux qui détiennent les moyens de production et de diffusion des informations, soit les «infocapitalistes», et ceux qui, anciens spectateurs, lecteurs ou usagers passifs, s'impliquent maintenant dans le processus planétaire de création et de distribution d'informations. Ces derniers, ce sont les «pronétaires», une nouvelle classe d'usagers des réseaux numériques capables de produire, de diffuser, de vendre des contenus numériques non propriétaires, et dont les nouveaux médias ne sont pas les médias de masse, mais les médias des masses. Rosnay et Revelli explorent dans leur livre toutes ces nouvelles pratiques «citoyennes» où ce sont les usagers qui prennent le contrôle.La Révolte du pronétariat examine donc en profondeur plusieurs développements technologiques et plusieurs pratiques qui définissent une «nouvelle démocratie» participative, disent-ils, où les citoyens prennent de plus en plus de pouvoir, contre les institutions traditionnelles (dont les médias), un pouvoir qui ira en augmentant pour autant qu'ils sachent se montrer «solidaires et organisés»[...]Et pour le moment, la voie la plus riche à explorer est probablement cette collaboration entre les médias traditionnels et les nouvelles pratiques, par exemple avec ces sites de grands médias qui ouvrent leurs pages à l'interaction avec des lecteurs, en publiant des blogues, des forums, des chats, en intégrant dans les reportages des photos ou des vidéos fournies par les internautes."

Collaboration??? Le Canard note que le Devoir permet maintenant la rétroaction de ses "lecteurs". Bravo mais avec le bémol suivant: en autant qu'elle ne soit pas dans le langage "html", celui du "Pronétariat" et que le contrôle éditorial du contenu soumis bein au delà de la rectitude linguistique ne soit pas mis au défi. Est-ce un cqfd sur le Devoir étant un média de masse au défi de s'engager dans des réformes des médias des masses? Le Canard remarque que le Globe&Mail permettait ces derniers mois la rétroaction de ses "lecteurs".

Guglielminetti de la SRC sonnait un coup d'éveil similaire à la SRC récemment avec un impact similaire à la SRC; voir "Jouer dans les plates-bandes des communicateurs". Un journaliste de l'APF suivra-t-il un jour? Ou encore le journal "indépendant" FHQ de l'Eau Vive le fera-t-il? Que pourrait bien être la motivation pour brasser dans un environnement de communications tricotées bein serrées contraint par le financement des gens de la Bulle? Le fait que les FHQs aient une grande difficulté à s'exprimer par écrit en français ne justifierait-t-il pas le statisme étatique et le maintien de l'illusion d'une francophonie hors-Québec?

Compte-tenu de ce que les nouveaux médias permettent maintenant, le Canard croit que cette difficulté à l'écrit des FHQs devrait en fait justifier un regain d'intérêt de la part de ces derniers en dépit des grands conflits d'intérêt que cela présente pour les travailleurs de nos médias FHQs retranché sous la Bulle. Un peu comme le problème du "chicken and egg": que vient d'abord: le "chicken", l'oeuf, le "Dead Duck" ou un Canard couaquant? Autrement que le dernier qui reste dans nos médias FHQs ferme la lumière pretty please...

-----------------------------------------
Rétroaction soumise au journal Le Devoir:
Collaboration???
Un excellent article mais le Devoir devrait peut-être nous dire comment cela les affecte. Je ne crois pas que que permettiez les rétroactions codées html, le language du "Pronétariat", dont on ne parle point dans cet article. Test: cliquez "<a href=http://lecanardreincarne.freesoul.ca/news.php?item.446>un média activiste de Francophones Hors-Québec</a>" pour en savoir plus.
-----------------------------------------
Sera-t-elle retenue??? Essayez-vous donc vous aussi et amusez-vous dans les plates-bandes...

_________________
Le Canard Quoi What the fuck ?!?
Malgré tout!
Revenir en haut Aller en bas
 
La réincarnation de nos médias: le "Pronétariat"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: