Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FAUSSE la rumeur que les Anglos et Allos quittent le Québec!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: FAUSSE la rumeur que les Anglos et Allos quittent le Québec!   Sam 22 Mar 2014, 11:39

C'EST TOUT LE CONTRAIRE!!! PLEIN DE NOUVEAUX ARRIVANTS DES AUTRES PROVINCES ET DE D'AUTRES PAYS VEULENT SE DÉFINIR COMME RÉSIDENTS DU QUÉBEC!!!

===============
NOTE: tout le contraire des résidents de Gatineau, avec des plaques automobiles de l'Ontario, qui se disent résidents de l'Ontario, pour ne pas payer d'impôts au Québec
===============
.
EN EFFET, tous les Anglos et les Allos, DE PLUS EN PLUS NOMBREUX, NON INSCRITS SUR LA LISTE ÉLECTORALE PROVINCIALE, veulent pouvoir voter le 7 avril prochain!!!
.
Alors, le prochain qui va me dire que les Anglophones et plusieurs autres déménagent ailleurs, je vais pouvoir lui dire que ce n'est pas vrai.
.
En effet, toutes ces personnes viennent au Québec pour pouvoir VOTER POUR UN QUÉBEC INDÉPENDANT, ÇA, C'EST SÛR!!!
.
ET, une preuve de tout cela, aussi: quand on passe devant les bureaux d'Immigration Canada, à Montréal, actuellement,  on voit plein de monde qui en ressorte tout joyeux, le passeport en mains,   --les portes du centre n'arrêtent quasiment pas de tourner--   et qui se disent profondément QUÉBÉCOIS et qui , ensuite, vont s'inscrire sur la liste électorale provinciale!!!
.
BIENVENUE À TOUTES CES PERSONNES!!! Vous ferez partie des gens qui seront les citoyens fondateurs d'un pays francophone en Amérique du Nord!!!
.
VOIR LE TEXTE SUIVANT, dans le journal "Le Devoir":

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/403378/l-inscription-de-nouveaux-electeurs-seme-le-doute-dans-des-bureaux-de-scrutin-montrealais

TITRE:  L'INSCRIPTION DE NOUVEAUX ÉLECTEURS SÈME LE DOUTE DANS DES BUREAUX DE SCRUTIN MONTRÉALAIS

EXTRAIT:

Des directeurs de scrutin de la région de Montréal sont préoccupés par le flot « inquiétant » et « anormal » de personnes tentant depuis une semaine d’obtenir le droit de vote aux élections du 7 avril, a appris Le Devoir.
 
Quelque 75,7 % de l’électorat de la circonscription de Sainte-Marie–Saint-Jacques, au centre-ville de Montréal, est francophone. Pourtant, depuis lundi dernier, plus de la moitié des personnes qui se présentent pour obtenir le droit de voter pour la première fois sont anglophones ou allophones. Un phénomène démographique observé dans plusieurs circonscriptions de la métropole, et qui inquiète au plus haut point les autorités électorales.
 
C’est notamment le cas de Mathieu Vandal, le président de la Commission de révision de Sainte-Marie–Saint-Jacques, qui a claqué la porte vendredi, ne pouvant plus attester la conformité du processus d’enregistrement de nouveaux électeurs.  Ces commissions sont chargées de réviser les inscriptions à la liste électorale en ajoutant, radiant ou corrigeant les noms qui figurent sur la liste d’électeurs du Québec.
 
Dates d’arrivée au Québec invérifiables, « preuves » de résidence dont on ne peut attester la véracité : plutôt que de continuer à octroyer aveuglément le droit de vote à des électeurs, M. Vandal a préféré démissionner.
 
« C’est comme si l’Aéroport international Trudeau était grand ouvert et qu’on distribuait les visas gratuitement à ceux qui passent, sans poser de questions », illustre M. Vandal .
 
Il n’est pas le seul à témoigner du caractère inhabituel de la situation.
 
« Il y a quelque chose d’anormal qui se passe, confie le directeur de scrutin d’une circonscription de Montréal. Le profil démographique des gens qui viennent s’enregistrer à nos bureaux ne correspond pas à la démographie de la circonscription. »
 
Des résidants d’autres provinces canadiennes et de nouveaux arrivants composent l’essentiel de ces nouveaux inscrits. De nombreuses personnes pour qui on n’a pu attester hors de tout doute le lieu de domicile.
 
De nombreuses circonscriptions du coeur urbain de la métropole seraient concernées, selon le directeur de scrutin, qui a oeuvré à ce titre dans le cadre de nombreuses élections précédentes.

FIN DE L'EXTRAIT
.
 D'oh! Shocked Mad Non! 
.

=========

AJOUT 6h plus tard:

j'y pense... on est dans la saison des impôts... ceux qui peuvent s'inscrire sur la liste électorale provinciale doivent prouver qu'ils demeurent au Québec depuis AU MOINS 6 MOIS, et qu'ils ont vraiment un LIEN DE RÉSIDENCE à Montréal , au Québec...

ALORS, s'ils peuvent voter le 7 avril, ALORS,ILS SONT RÉSIDENTS DU QUÉBEC DEPUIS PLUS DE 6 MOIS, ils étaient à Montréal le 31 décembre 2013, ALORS, ILS DOIVENT PAYER DES IMPÔTS AU QUÉBEC LE 31 DÉCEMBRE 2013!!!
.
Mais, comme une de mes filles il y a quelques années qui était allée étudier au UBC, elle avait toujours gardé son ""lien de résidence"" au Québec, ses parents, sa carte RAMQ (avec preuve de reconduction des études à l'extérieur du Québec), etc... donc, elle n'aurait pas pu voter au BC..., elle n'était pas ""résidente"" du BC (Colombie Britannique, en bon français).
.
Donc, j'espère que quelqu'un prendra les listes, ensuite, et enverra les noms à REVENU QUÉBEC pour les cotiser et leur faire payer les impôts dûs comme résidents du Québec!!!
.
Revenir en haut Aller en bas
 
FAUSSE la rumeur que les Anglos et Allos quittent le Québec!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: