Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mémoire du Barreau sur la laïcité: défendre l'indéfendable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Mémoire du Barreau sur la laïcité: défendre l'indéfendable ?   Dim 19 Jan 2014, 17:05

VOICI MON OPINION SUR CE SUJET:

Selon moi, les personnes membres du Barreau qui ont rédigé un mémoire en disant que la Charte de la laïcité proposée ne pouvait passer le test des tribunaux FONT DE LA POLITIQUE.

IL ME SEMBLE QUE, POUR DES AVOCATS, TOUTE CAUSE EST BONNE, MÊME DÉFENDRE L'INDÉFENDABLE!!! Je ne dis pas, ici, que défendre la Charte de la laïcité est une cause qui s'avère INDÉFENDABLE, mais je parle de façon générale. IL ME SEMBLE QUE DES AVOCATS, HABITUELLEMENT, C'EST PLUS COMBATIF QUE CELA!!!

Je n'ai pas lu leur mémoire, mais j'ai lu le résumé dans les journaux.
.
Premièrement, 2 choses:
1==en rédigeant un tel texte, ces avocats font de la politique EN ÉCRIVANT QUE LA CAUSE EST DÉJÀ PERDUE D'AVANCE!!
2==leur mémoire a été présenté par un grand quotidien de Montréal, ce journal qui fait, évidemment, de la POLITIQUE PARTISANE AUSSI, EN PRÉSENTANT D'AVANCE ce mémoire anti-Charte, au lieu d'attendre que les représentants de ces avocats puissent le présenter en Commission parlementaire. Mais ça, tout le monde le savait déjà que ce journal fait toujours de la politique partisane fédéraliste anti-québécoise.
Et donc, nous entendrons parler de ce mémoire ANTI-CHARTE, de la part du Barreau du Québec, deux (2) fois plutôt qu'une (1), afin que cela puisse bien rentrer dans la tête des gens, à force de le répéter...
.
MAIS CE SONT DES AVOCATS !!?? Il me semble que leur réponse aurait pu être, COMME REPRÉSENTANTS D'AVOCATS: ce sera un grand défi de défendre cette Charte, et de trouver des arguments convaincants afin que cette Charte soit acceptable à tous points de vue, devant tous les tribunaux.
.
Selon moi, les personnes qui ont écrit ce mémoire ont fait preuve, au minimum, de défaitisme. Si j'étais avocat moi-même, je me plaindrais d'eux d'avoir une pareille attitude, car, selon moi, TOUTES LES CAUSES SONT DÉFENDABLES, mais celles qui semblent complètement inacceptables!!! Il me semble que les avocats sont plus habitués à défendre des personnes ou des sociétés OÙ LA CAUSE SEMBLE PERDUE D'AVANCE..., et que, même , des fois, ces avocats gagnent!! DONC, SOUVENT, ILS SONT APPELÉS À DÉFENDRE L'INDÉFENDABLE!!!
.
Ils auraient pu écrire de façon plus objective: démontrer les aspects de l'un ou de l'autre côté, MAIS NE PAS DIRE QUE LA CAUSE ÉTAIT DÉJÀ ENTENDUE D'AVANCE, ET QU'ILS NE S'IMPLIQUERAIENT AUCUNEMENT s'ils étaient appelés à défendre la Charte de la laïcité....
.
Est-ce que le gouvernement du Québec va être obligé de FAIRE PASSER DES ÉVALUATIONS À DES AVOCATS quand va venir le temps de faire défendre la Charte de la laïcité devant des cours de justice, TOUT COMME DES JURÉS SONT ÉVALUÉS POUR SAVOIR S'ILS ONT DES PRÉJUGÉS EN FAVEUR OU NON DE LA CAUSE QUI LEUR SERA PRÉSENTÉE devant une cour de justice ??
.
En tout cas, il me semblait, jusqu'à présent, que les avocats perçoivent toujours leurs rôles comme VOULOIR DÉFENDRE L'INDÉFENDABLE bien souvent...
.
En tout cas, moi, je défenderais le point suivant devant des cours de justice: je ferais la comparaison par rapport à un individu: si un individu A UNE CROYANCE SINCÈRE ET TRÈS PROFONDE DE SA RELIGION, et qu'il se doit de se vêtir de différentes façons pour le démontrer, ALORS l'individu est dans ses droits... (selon la Cour Suprême).
POUR LE PEUPLE QUÉBÉCOIS, J'AFFIRMERAIS LA MÊME CHOSE: en établissant la Charte de la laïcité et en démontrant un appui assez majoritaire, LES QUÉBÉCOIS, DE FAÇON COLLECTIVE, ONT UNE CROYANCE SINCÈRE ET TRÈS PROFONDE EN LA LAICITÉ, afin de ne brimer personne et d'éviter des malentendus de toutes sortes, ET, pour cette raison, ils se donnent le droit de demander à des FONCTIONNAIRES PUBLICS de ne pas afficher leur objets religieux.
.
Je dis bien ""religieux"" , car c'est de cela qu'il s'agit, et non 'objets ""personnels"". La Cour Suprême du Canada reconnait les objets religieux, SELON LES CROYANCES DES INDIVIDUS, mais non les objets personnels.
.
Donc, raison de plus, quand une personne dit que c'est son choix personnel, que la société québécoise, par ses lois et sa Charte de la laïcité, demandent à cette personne de ne pas être vêtue d'habits semblables, mais plutôt être habillée de façon standard, ou même avec des équipements de sécurité si nécessaire, afin que cela évite ou ne suscite AUCUN MALENTENDU de la part du citoyen qui attend un service de la part de ce fonctionnaire. IL ME SEMBLE QUE C'EST JUSTE LE "GROS BON SENS"!!!
.
voir des textes qui dénoncent LE PARTI PRIS du Barreau du Québec CONTRE LA CHARTE DE LA LAICITÉ, charte proposée par le gouvernement du Québec:


http://www.ledevoir.com/societe/justice/397636/une-conception-du-droit-qui-equivaut-a-faire-de-la-politique

EXTRAITS:

Le mémoire du Barreau concernant la charte des valeurs fait jaser et on comprend pourquoi. Le très vénérable ordre professionnel y développe un argumentaire sans nuances contre toute interdiction générale du port de symboles religieux. Même le port de la burqa lors d’un témoignage en cour trouve grâce à ses yeux. Son implacable syllogisme se résume comme suit : « Nous sommes pour le droit ; le droit permet le port de la burqa ; donc nous sommes pour la burqa. »


Pourtant, même en s’inspirant strictement du droit, le Barreau aurait pu développer une position beaucoup plus nuancée. Et il aurait eu avantage à le faire, notamment à la lumière d’une affaire récente au cours de laquelle la Cour supérieure a sévèrement critiqué le Barreau pour avoir pris une position politique en invoquant un argument de droit mal fondé.

........................................................................

Il ne s’agit pas de dire que le Barreau aurait dû prendre position pour la charte des valeurs. Il s’agit de dire que dans ce genre de débat politique, il devrait proposer un éclairage nuancé plutôt qu’une position tranchée.

Cela diminuerait les risques qu’il défende une position mal fondée en droit et qu’il soit perçu comme prenant une position politique partisane, avec les conséquences que cela peut avoir pour sa crédibilité. Et il n’y aurait là rien de contradictoire avec sa mission consistant à défendre la primauté du droit, pour autant qu’il ait une conception de cette dernière qui soit conciliable avec la souveraineté du Parlement.

Autrement dit, plutôt que de défendre une conception qui s’apparente à celle du « gouvernement des juges », il devrait défendre une position plus proche de celle du « gouvernement avec les juges », laquelle laisse une place prépondérante aux élus lorsque vient le temps de fixer les règles du vivre-ensemble. Ainsi, il ferait du droit. Et il laisserait les politiciens faire de la politique…

FIN DES EXTRAITS

Dernier commentaire: que ces personnes qui font de la politique, en publiant un tel mémoire, s'impliquent en politique.
SINON, qu'ils travaillent dans le sens de leur profession libérale, soit en voyant cela plutôt comme un DÉFI de défendre cette Charte au lieu de dire que la CAUSE EST PERDUE D'AVANCE, afin d'éviter un mélange des genres..
.
Le mémoire du Barreau:
http://www.barreau.qc.ca/pdf/medias/positions/2014/20140116-pl-60.pdf
.
L'article du journal, rapportant D'AVANCE ce mémoire:
http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/charte-de-la-laicite/201401/15/01-4729162-le-barreau-taille-en-pieces-le-projet-de-charte.php

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire du Barreau sur la laïcité: défendre l'indéfendable ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: