Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les RICHES du QUÉBEC plus favorisés FISCALEMENT....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Les RICHES du QUÉBEC plus favorisés FISCALEMENT....   Mer 15 Jan 2014, 23:04

.......que les autres salariés, ceux qui ont des salaires de moins de $70,000

C'est l'IRIS qui a dit ça!

---------------------------------
le document au complet:
http://www.iris-recherche.qc.ca/wp-content/uploads/2014/01/%C3%89vitement-WEB-copie1.pdf
--------------------------------

le texte dans le journal "Le Devoir":

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/397289/la-fiscalite-desavantage-le-salarie-ordinaire-selon-l-iris



EXTRAIT:

La fiscalité désavantage le salarié ordinaire, selon l’IRIS
15 janvier 2014 | La Presse canadienne | Actualités économiques
Lire le rapport de recherche de l'IRIS: le système fiscal québécois désavantage la classe salariée Les contribuables québécois plus fortunés ayant des revenus d’autres sources qu’un salaire sont favorisés par le régime fiscal de la province.

 
C’est la conclusion à laquelle en arrivent deux chercheurs de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) qui soulignent que si les mêmes règles s’appliquaient à tous les types de revenus, le Trésor québécois serait en mesure de récupérer 960 millions par année.

 
Les auteurs de l’étude déplorent au passage l’inutile complexité du système d’imposition québécois, notant que c’est cette complexité qui permet aux contribuables ayant des sources de revenus diverses d’être mieux servis par le régime, notamment par le biais de déductions fiscales et de crédits d’impôt.

 
Ces déductions et crédits permettent aux contribuables dont les revenus sont supérieurs à 70 000 $ — et dont ces revenus proviennent notamment de rentes diverses — de se prévaloir de stratégies fiscales plus complexes qui leur permettent de diminuer leur part d’impôt.

FIN DE L'EXTRAIT
.
--------------------------------------

EXTRAIT DU DOCUMENT:

Principales conclusions
• Le système d’imposition québécois favorise les contribuables
ayant une diversité de types de revenu par rapport
à ceux qui disposent majoritairement d’un revenu
d’emploi.
• Contrairement à ce qui est véhiculé, la complexité du
système fiscal québécois tient davantage aux modalités
de calcul du revenu imposable et à la structure des divers
crédits d’impôt qu’au nombre de paliers d’imposition.
• Les contribuables profitant davantage de la complexification
du système d’impôt québécois sont ceux ayant
des revenus supérieurs à 70 000 $, soit 11,1 % des contribuables.
• Ce « favoritisme » est causé principalement par le calcul
du revenu imposable qui permet plusieurs déductions
fiscales presque uniquement utiles aux personnes
profitant de rentes. Ces déductions, par exemple les
déductions pour frais financiers et de placement qui
ont souvent pour but de favoriser l’épargne tendent à
permettre aux contribuables les plus aisés de la société
québécoise de diminuer leur participation au revenu
collectif du Québec.
• La complexité du système fiscal crée des inégalités liées
aux conditions socio-économiques des contribuables
et elle prive le gouvernement québécois de rentrées
évaluées à 960 M$. Cela sans même tenir compte des
techniques fiscales dites agressives.

FIN DE L'EXTRAIT

======================

COMMENTAIRES:  et après, le prochain journaliste se disant "financier" qui essaiera de me faire pleurer sur le sort des pauvres "riches" du Québec, lui, je vais l'envoyer mendier un (1) mois de temps, comme pénitence, dans le centre-ville de Montréal, avec des températures de -20 à -40 degrés Celsius , tout le temps, et tout le temps dehors, même pas la possibilité de de faire une toilette à l'intérieur!!
.
Et après, ce journaliste, il va peut-être écrire des textes qui viendront prôner une meilleure justice sociale, de meilleures interventions plus appropriées auprès des itinérants...  , comme celui qu'une police voulait attacher à un poteau pendant une (1) heure de temps, à -30 --moins trente-- degrés Celsius, au vent...
.
$960 millions!!! ---voir dans le texte de l'IRIS!! ça en prend juste $10 millions, selon le maire Coderre.., pour être en mesure de bien répondre au besoin des itinérants au centre-ville de Montréal
.

===================================

Voir, justement, le texte où Coderre projette d'activer un guichet unique, à Montréal, avec financements provenant de Québec et d'Ottawa, afin de mieux répondre aux besoins particuliers des itinérants:

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/397322/coderre-souhaite-un-toit-pour-tous-les-itinerants-de-montreal

.

EXTRAIT:

Présentement, la Ville de Montréal investit annuellement 1,6 million de dollars dans ses programmes de lutte contre l’itinérance. Québec y consent pour sa part 10 millions de dollars et Ottawa, 4 millions.

=============================
COMMENTAIRE: à ce que je sache, ces itinérants sont AUTANT CANADIENS QUE QUÉBÉCOIS, nous sommes toujours au Canada, et on paye toujours des impôts et des taxes au Canada!!
=============================

En mars prochain, le gouvernement fédéral pourrait mettre en péril le financement de 50 organismes offrant des services directs aux itinérants pour se concentrer principalement sur des programmes de logements privés avec soutien à domicile.

=======================
NOTE: les organismes communautaires travaillant dans le domaine de l'itinérance, commencent déjà à prévoir, pour leur nouvelle année financière 2014-2015 (à partir du 1er avril 2014), des mises à pied, suite aux coupures annoncées du fédéral --- MOINS D'EMPLOYÉS, des besoins plus criants pour les itinérants, PLUS DE CRIMINALITÉ ET D'ACTES DE VIOLENCE, ET PLUS DE PRISONS ET DE PRISONNIERS,... FOI DE STEPHEN HARPER, premier ministre du gouvernement du Canada!!!!
=======================

Manque d’intervenants et de policiers

Le maire Coderre dit souhaiter renforcer certains programmes existants. Il a vanté le travail de l’équipe d’intervention mixte EMRI, du Service de police de la Ville de Montréal, composée d’intervenants sociaux et de policiers, même si cette patrouille, qui ne regroupe présentement que six personnes, ne suffit absolument pas à la demande. « Il ne faut pas attendre que des vidéos soient tournées ou qu’il y ait des morts » pour agir, dit-il, faisant référence à la vidéo de la semaine dernière filmant un policier menaçant un itinérant, ou encore aux décès, en 2011, de Patrick Limoges et de Mario Hamel sous des balles policières.

Le maire Coderre s’est réjoui de la récente décision du gouvernement du Québec de centraliser les interventions hospitalières en matière d’itinérance au CHUM du centre-ville.

FIN DE L'EXTRAIT
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les RICHES du QUÉBEC plus favorisés FISCALEMENT....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: