Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gestion de l'offre: 49 pays en accord avec cette politique!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Gestion de l'offre: 49 pays en accord avec cette politique!!   Mar 16 Avr 2013, 22:02

voir:
http://www.laterre.ca/politique/les-agriculteurs-de-49-pays-derriere-la-gestion-de/

Quand JF Lisée semble vouloir "mettre la hache" dans cette politique agricole qu'est "la gestion de l'offre" ---- établissement de quotas pour les produits laitiers, d'oeufs et de volailles ----- l'UPA (L'UNION DES PRODUCTEURS AGRICOLES) rappelle que 49 pays appuie cette politique de commerce agricole qu'est LA GESTION DE L'OFFRE

VOIR:

http://www.laterre.ca/politique/les-agriculteurs-de-49-pays-derriere-la-gestion-de/

TITRE: Les agriculteurs de 49 pays derrière la gestion de l’offre


L’Organisation mondiale des agriculteurs (OMA), qui regroupe des producteurs de 49 pays, signifie son appui à la mise en marché ordonnée et l’un de ses piliers, la gestion de l’offre.

le 16 avril 2013, par Julie Mercier, journal "La Terre de Chez Nous"


À l’occasion de son assemblée générale annuelle, qui bat son plein jusqu’au 18 avril à Niigata au Japon, l’OMA vient d’adopter une première politique sur le commerce international.

Cette dernière en appelle à un renforcement du système mondial de commerce agricole notamment en autorisant « les mesures de politique intérieure qui promeuvent la stabilité de l’approvisionnement, telles que les filets de sécurité ou une gestion ordonnée de la commercialisation et de l’offre », précise le document adopté le 15 avril par 300 participants.

« Lorsque notre gouvernement nous demande où sont nos alliés, nous pouvons maintenant dire que les organisations agricoles de 48 autres pays sont nos alliées », note le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau, en entrevue téléphonique aujourd’hui, directement du Japon. Le dirigeant participait à l’assemblée où il portait son chapeau de vice-président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA).

================================
COMMENTAIRE: je suis plus enclin à croire DES VRAIS PRODUCTEURS AGRICOLES, que des "pousseux de crayons" qui parlent à travers leur chapeau, qui n'ont jamais travaillé dans des fermes agricoles, qui n'ont jamais "tiré une vache" --- expresion qui veut dire: "faire la traite" de la vache --- traite d'une vache: action de traire: faire sortir le lait du pis d'une vache par ses 4 "trayons" --- ceci était pour les non-initiés, et il semble en avoir plusieurs, de plus en plus, qui n'ont même jamais vu une vache en réel...
DONC, JE DISAIS que je suis plus enclin à croire et même appuyer des vrais producteurs agricoles de 49 pays, que d'appuyer des ministres du commerce international, QUI NE CONNAISSENT ABSOLUMENT RIEN DANS LES PRODUITS AGRICOLES, et qui favorisent le libre marché!!!
Ici, au Québec, j'espère que le Ministre de l'Agriculture.. , et vice-premier ministre, M. Gendron, saura prendre sa place, et prendre l'initiative dans les négociations avec l'UE, par rapport aux produits agricoles, au lieu de laisser le ministre du commerce international, complètement néophyte en la matière, venir faire du TORT IRRÉPARABLE aux producteurs agricoles du Québec, en mettant de côté cette politique de "gestion de l'offre", sans se documenter, sans connaître tous les dommages des mauvaises propositions qu'il fait.
=================================

La nouvelle politique de l’OMA réclame aussi l’élimination des soutiens internes qui créent des distorsions sur les marchés, non seulement les mesures ciblées par l’Organisation mondiale du commerce dans sa « boîte ambrée », mais également des éléments de la « boîte verte » qui ont un effet négatif similaire sur le commerce des denrées agroalimentaires, tels que les paiements découplés pratiqués par l’Union européenne.

« Pour le Canada, c’est un élément important que l’on dénonce depuis nombre d’années, précise M. Groleau, qui se réjouit de l’adoption de cette première politique de l’OMA. Dans le contexte des nombreuses négociations bilatérales que mène le Canada, c’est un plus pour les producteurs canadiens de pouvoir utiliser la position de l’OMA pour faire valoir la leur », termine Marcel Groleau.
.
FIN DU TEXTE
.
thumright study thumleft
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Gestion de l'offre: 49 pays en accord avec cette politique!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: