Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À JFLisée:"le bon ententisme":si ça marchait, on le saurait!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: À JFLisée:"le bon ententisme":si ça marchait, on le saurait!   Mer 20 Fév 2013, 23:57

Jean-François Lisée n'en démord pas, et croit plutôt en une "bonne entente" entre les anglophones et les francophones de Montréal, pour promouvoir la langue française à Montréal.

=================================
Pour d'autres articles sur ce sujet:
http://www.vigile.net/La-question-de-la-langue-jusqu-ou
http://www.vigile.net/PQ-are-you-listening
http://www.vigile.net/Les-silences-de-M-Lisee
http://www.vigile.net/Lisee-defend-son-ouverture-envers
=================================
.
MOI, JE LUI RÉPONDS: SI ÇA MARCHAIT, ON LE SAURAIT DEPUIS LONGTEMPS!!!

VOIR UN ARTICLE À CE SUJET:
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/371291/lisee-defend-son-ouverture-envers-les-anglophones


EXTRAIT:

TITRE: Lisée défend son ouverture envers les anglophones

Jacques Parizeau dénonce la dérive « bonne-ententiste » du ministre

Robert Dutrisac, journal Le Devoir, mardi 19 février 2013


--------------------------------------------------------------------------------

Piqué au vif par Jacques Parizeau, Jean-François Lisée a défendu la bonne entente qu’il entend cultiver avec les anglophones à titre de ministre responsable de cette communauté.

« On peut être pour l’indépendance du Québec, pour le renforcement du français à Montréal, et faire ça avec de l’ouverture et de la bonne entente. Je ne pense pas que la fermeture et la mauvaise entente soit une bonne pratique envers tous les Québécois, y compris les Anglo-Québécois », a-t-il affirmé lundi avant l’étude des crédits qu’allait défendre la ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane De Courcy.

Dans une entrevue publiée samedi dans Le Journal de Montréal, Jacques Parizeau a dénoncé la « dérive » qui a amené Jean-François Lisée à préconiser, devant un auditoire anglophone, que davantage d’employés de la Société de transport de Montréal (STM) soient bilingues, compte tenu, notamment, des nombreux touristes qui utilisent les transports en commun à Montréal. « Le prétexte touristique ne tient pas la route », juge Jacques Parizeau. Il a signalé que son directeur de cabinet, Jean Royer, surnommait Jean-François Lisée « le conseiller à l’ouverture ».

« Lisée a toujours été porté sur l’ouverture aux Anglais. C’est lui qui a rédigé le discours de Lucien Bouchard au Centaure », a rappelé l’ancien premier ministre. « Dans toutes les sociétés, il y a des apôtres de la bonne entente. Des bonne-ententistes. » Rappelons qu’en 1996, le premier ministre Lucien Bouchard avait fait un grand discours au Théâtre du Centaure, à Montréal, pour rétablir les liens avec les anglophones après le référendum.

FIN DE L'EXTRAIT
.
COMMENTAIRES:
.
Je trouve JFL même assez "baveux" de venir dire que c'est seulement lui qui a la solution, que lui va réussir à faire mieux accepter la langue française aux anglophones de Montréal, et qu'il prône la bonne entente entre les communautés.
.
ET MÊME, J'AJOUTERAIS QUE C'EST UNE INSULTE À L'INTELLIGENCE DE TOUS LES GRANDS QUÉBÉCOIS qui se sont penchés sur le dossier, depuis 20-30 50 ans, et même depuis la Conquête de 1759!!
.
En effet, les Lévesque, Laurin, Landry, Parizeau, etc ont travaillé très fort en ce sens déjà, et la seule solution qu'ils ont pu offrir et mettre en action, c'est la LOI 101.
.
Les anglophones de Montréal, actuellement, manifestent leur opposition à la nouvelle mouture de la LOI 101, la LOI 14, où, NOTAMMENT, les francophones se verront attribuer UN DROIT INDIVIDUEL DE TRAVAILLER EN FRANÇAIS, à Montréal, au Québec!!
.
Non, mais, faut le faire!!! On est obligé de passer des lois pour que des francophones puissent travailler en français chez leur employeur!!! QUOI DE PLUS NORMAL pour un francophone que de travailler en français!!!! ET LE GOUVERNEMENT EST OBLIGÉ DE LÉGIFÉRER DESSUS, parce que les employeurs qui refusent ce droit aux francophones sont déjà dans l'illégalité, mais la LOI 14 sera plus explicite à ce sujet.
.
AUTREMENT DIT, avec la LOI 14, on applique la même médecine aux employeurs anglophones, de la même façon que les particuliers anglophones demandent des droits exclusifs (écoles passerelles, services publics anglophones faits souvent largement en anglais, même si le nombre est très petit, etc..)
.
Si la façon "Lisée" était vraiment profitable pour tout le monde, ON LE SAURAIT DEPUIS TRÈS LONGTEMPS, et, là, on n'aurait plus à se battre constamment pour pouvoir maintenir et même faire épanouir plus la langue française à Montréal, au Québec. TOUT LE MONDE PARLERAIT FRANÇAIS!!!
.
Je demande à Mme Marois d'envoyer JFLisée faire des conférences sur l'indépendance du Québec, beau parleur et enjôleur comme il est, dans les Cégeps et les Universités en régions, de le sortir de la Ville de Montréal. De cette façon, il ne pourrait plus faire de telles gaffes, ET MÊME CE SERAIT POUR SA PROTECTION À LUI AUSSI!.
.
Lui, JFL, au contraire, il s'en amuse, il trouve ça drôle que seulement lui soit capable de refaire des ponts linguistiques avec la communauté anglophone. Avec tout ce qu'il a dit et fait depuis 3 semaines , environ, C'EN EST ASSEZ DES GAFFES!!!
.
S'il continue de cette façon, moi, je serais inquiet, à sa place, de ce que certains écrivains pourront dire sur lui dans 10 ans ou dans 20 ans ?? Leur titre de livre: "L'ENJÔLEUR-TRAÎTRE" ??
.
Revenir en haut Aller en bas
 
À JFLisée:"le bon ententisme":si ça marchait, on le saurait!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: