Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des universitaires ne connaissent rien aux terres agricoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Des universitaires ne connaissent rien aux terres agricoles   Mer 13 Fév 2013, 00:50

Et vu qu'ils ont des diplômes d'Université, ces personnes se croient autorisées et en autorité pour émettre leurs opinions sur des sujets QU'IL NE CONNAISSENT AUCUNEMENT...

On sait que, de plus en plus, les TERRES AGRICOLES DU QUÉBEC, ZONÉES "AGRICOLES, et qui ne représentent que 2% de toute la grandeur de la province du Québec, sont de plus en plus convoitées par des sociétés d'investissement FINANCIERS ET UNIVERSITAIRES, JUSTE POUR FAIRE UNE PIASSE DE PLUS!!!!.
.
Et, d'autre part, les NOUVEAUX jeunes producteurs agricoles souffrent grandement de voir les terres agricoles devenir de plus en plus dispendieuses dans leur entourage, et inaccessibles pour leur expansion agricole, quand ces universitaires et/ou ces trous-de-cul FINANCIERS essaient de faire une piasse de plus pour leur propre porte-feuilles, au détriment à moyen et à long terme du développement agricole québécois et de la PRODUCTION DES ALIMENTS DU QUÉBEC!!!
.
VOIR:
http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2013/02/terres-agricoles-mains-Quebecois.html?

EXTRAIT:

« Face au faible taux d'intérêt, des investisseurs cherchent des substituts. Tant que cette conjoncture va durer, il va y avoir un intérêt pour les terres agricoles », poursuit le chercheur.

Plusieurs intervenants du milieu agricole demeurent néanmoins inquiets quant à la possibilité que des investisseurs s'accaparent rapidement des parts importantes du marché des terres agricoles au Québec.

Les auteurs de l'étude indiquent néanmoins que la crainte n'est pas fondée. Ils suggèrent au gouvernement de suivre néanmoins l'évolution du phénomène et de le documenter lors de l'enregistrement des transactions au registre foncier.

« Dans le contexte actuel, si le phénomène prenait de l'ampleur, nous ne le saurions pas. C'est pourquoi nous recommandons au ministre Gendron de mettre en place les mesures pour suivre le phénomène », dit le chercheur au CIRANO.

Dans un contexte où le marché des terres agricoles serait accaparé par des financiers, les chercheurs prédisent qu'il faudra s'attendre à ce que la location des propriétés prenne plus d'importance et devienne un mécanisme utilisé pour consolider les exploitations actuelles ====NOTE DE QUÉBÉCOIS: lire: des grosses compagnies extérieures à la recherche de milieux agricoles encore très peu dispendieux pour elles ============ désireuses de prendre de l'expansion.
.
FIN DE L'EXTRAIT
.
COMMENTAIRES: quand les propriétaires fonciers de ces terres agricoles sont des gens de l'extérieur, et non des gens de place, ALORS CES TERRES ne sont pas développées et actualisées à leur plein potentiel.
.
Les drains à faire ou bien à refaire ?? pas question! Des arbres à entretenir, à planter ou bien à abattre au besoin ??? Pas question... Les rivières et les ruisseaux qui doivent être refaits dans leur milieu ???
.
Ces investisseurs vont louer leur terre à qui pourra payer le GROS PRIX À L'ÂCRE, et les locataires, après 3-4 ou 5 ans, vont mettre fin à leur contrat de location, sachant qu'ils ont COMPLÈTEMENT ÉPUISÉ LA RESSOURCE ÉNERGÉTIQUE DE CETTE TERRE, sans y avoir ajouté ou juste maintenu ce qu'il faut pour que la terre soit de plus en plus productive..
.
MAIS LÀ, CES UNIVERSITAIRES DISENT QU'IL NE FAUT PAS S'EN INQUIÉTER.....
.
AUTREMENT DIT, c'est comme s'ils disaient aux producteurs agricoles locaux: "LAISSE-TOI COUPER LE COU, TRANQUILLEMENT, TU VAS VOIR, ÇA NE FERA PAS MAL, dans 4-5 ans, tu vas voir, tu ne voudras même plus de ces terres!!!!
.
Mais d'autres personnes de compagnies d'INVESTISSEMENT FINANCIER OU UNIVERSITAIRES vont vouloir, ENSUITE, acheter ces terres agricoles à gros prix, pour et , ensuite, "DÉZONER" ces terres agricoles, en pouvant prouver que ces terres ne sont plus bonnes à rien, qu'elles sont devenus juste "en friche", et ils voudront faire du développpement commercial ou résidentiel....
ET LÀ, donc, un 2ème groupe d'investisseurs FINANCIERS vient de FAIRE UNE AUTRE GROSSE PIASSE avec une terre agricole!!
.
TOUT SIMPLEMENT ABERRANT!!!
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Des universitaires ne connaissent rien aux terres agricoles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: