Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand la "droite économique" dicte les choix "sociaux"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Quand la "droite économique" dicte les choix "sociaux"...   Dim 07 Oct 2012, 14:37

Autrement dit, comme dirait l'autre, à partir du moment où les entreprises et toutes les grosses corporations DICTENT au gouvernement du Québec les programmes "sociaux" que l'ensemble des Québécois veulent se donner, là, ÇA COMMENCE À ÊTRE DANGEREUX!!!

Pour elles, ces entreprises, c'est "AU PLUS FORT LA POCHE", et, pour certains de leurs dirigeants, ils font stocker leur fortune personnelle et d'entreprise à l'abri de l'impôt, dans des Îles (pays) qui ne chargent pas d'impôt.

http://www.vigile.net/Impots-retroactifs-des-compromis

HEUREUSEMENT, ce ne sont pas tous les "hommes d'affaires" qui ne voient que LEUR bénéfice personnel et à court terme...
Il en existe certains qui tiennent compte AUSSI des besoins de la société à moyen et long terme dans laquelle ils vivent..

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/360467/les-gens-d-affaires-ne-sont-pas-tous-inquiets#reactions

EXTRAIT:

Les gens d’affaires ne sont pas tous inquiets

Renaud Lapierre - Président d’Environnement VIRIDIS inc. 2 octobre 2012

Actualités économiques

Depuis une semaine, les dirigeants du Conseil du patronat, de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de la Fédération des chambres de commerce du Québec, ainsi que plusieurs fiscalistes ont pris d’assaut les tribunes disponibles pour alerter les Québécois sur le fait que l’économie serait en danger, indiquant que leur inquiétude était à son paroxysme.

Le porte-parole d’Arcelor-Mittal osant même affirmer que, d’une part, il y avait maintenant un moratoire général sur l’économie et, d’autre part, que le gouvernement de la première première ministre était le plus à gauche de l’histoire du Québec. Quelle agitation ! Il va de soi que je ne partage pas cette analyse et que je suis en parfait désaccord avec les propos de ces dirigeants. Et je ne suis pas le seul, mais trop de gens d’affaires se taisent.

Mes équipes et moi avons créé, dans les trois dernières années, plus de 100 nouveaux emplois au Québec, dans un secteur où nous avons démontré que le développement durable, l’environnement et l’économie pouvaient faire bon ménage. Cela nous permet à notre tour d’affirmer que nous n’avons aucune intention ni de quitter le Québec ni de nous agiter relativement aux mesures proposées par ce nouveau gouvernement.

J’aimerais souligner à mes collègues d’affaires que, en dépit du fait que les mesures ont été annoncées d’une manière qui semble les avoir perturbés, s’ils font une analyse froide, sans filtre politique, ils constateront d’eux-mêmes qu’il n’y a pas matière à s’alarmer et que les raisons sont nombreuses pour défendre cette attitude.

FIN DE L'EXTRAIT

Commentaires: est-ce que les médias de radio et de télé, et d'autres médias écrits, ont rapporté des entrevues de ce genre ??? BEN NON!!

ON sait que la plupart des grands médias, au Québec, tous confondus, appartiennent ou sont dirigés par des gens de DROITE ÉCONOMIQUE.

Donc, ils ne présenteront JAMAIS des représentants d'entreprise qui appuieraient les visées sociales et communautaires du gouvernement.
.
POUR MOI, C'EST UN ABUS DE POUVOIR..., ET MÊME UN POUVOIR que des entreprises ou leurs représentants s'arrogent, sans y avoir de droit légitime et légal.

Tant qu'à y être, le titre de "OPPOSITION OFFICIELLE", au niveau de la gestion gouvernementale, devrait être plutôt attribué à ces gens qui se disent """représenter TOUTES LES ENTREPRISES du Québec""""... dixit la présidente des Chambres de Commerce du Québec, la Mme Bertrand..

En passant, pour elle, il y a sûrement de bonnes grosses médailles d'HONORABILITÉ et des doctorats "honoris causa" qui doivent s'en venir, à son nom...
.

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la "droite économique" dicte les choix "sociaux"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: