Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les terres agricoles du Québec en danger ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Les terres agricoles du Québec en danger ???   Mar 15 Mai 2012, 21:57

voir:

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/05/agricole-terres-danger.html

==============================
Est-ce que le modèle québécois de l'agriculture va se volatiliser ?? C'est à craindre, et les prix en alimentation ne vont qu'augmenter, AU PROFIT DE SPÉCULATEURS... , et , déjà, certains en profitent!!
==============================

Le mardi 15 mai 2012

Affaires

TITRE: Nos terres agricoles sont-elles en danger?

15 mai 2012 | 18h36

ARGENT

Beaucoup de personnes dénoncent le fait que des acheteurs font de la surenchère, ce qui rend difficile le transfert des fermes familiales.

L'achat de terres agricoles du Québec suscite de plus en plus d'interrogations. Beaucoup de personnes dénoncent le fait que des acheteurs font de la surenchère, ce qui rend difficile le transfert des fermes familiales.

Nos terres agricoles sont-elles en danger?
La question se pose de plus en plus, alors que les terres de l'Abitibi-Témiscamingue sont convoitées par des intérêts d'affaires. Dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Banque Nationale du Canada et un investisseur privé ont fait l'achat de plusieurs terres dans le but de les cultiver pour obtenir un rendement.

« Ce n'est rien de moins qu'un retour à un système féodal, où les habitants doivent cultiver la terre au profit d'un seigneur », a affirmé la présidente de Solidarité Rurale du Québec, Claire Bolduc.


Un enjeu majeur
Le président de l'Union des producteurs agricoles de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Vachon, est d'avis que le modèle agricole qui prévaut au Québec depuis sa création pourrait être en danger si rien n'est fait.

« Il faut protéger notre modèle d'agriculture familiale si nous voulons éviter ce qui se passe dans d'autres pays, où des grosses compagnies comme Mosanto, pour ne nommer qu'elle, possèdent et exploitent de grandes fermes, a-t-il affirmé. Des gestes doivent être posés. »

Selon M. Vachon, le « Québec doit se doter d'un Bureau d'enregistrement et de surveillance des terres agricoles, qui pourrait surveiller les transactions faites ».

« Si on donne aux producteurs locaux les outils pour qu'ils obtiennent un revenu décent, il sera moins tentant pour eux de vendre leurs terres à des gens qui font de la spéculation », a-t-il ajouté.

L'aspect spéculatif fait peur à Sylvain Vachon. « C'est dangereux de faire entrer la spéculation dans le domaine de la nourriture, a-t-il indiqué. Ça n'amène rien de plus dans le bol de céréales, si ce n'est que les prix sont gonflés par un spéculateur. »


Étude en cours

Cette notion assez nouvelle au Québec de l'accaparement des terres sera étudiée par le gouvernement provincial.

« Je n'aime pas le terme accaparement, ça fait un peu “Far West”; je préfère parler de transaction immobilière, a expliqué le ministre de l'Agriculture, Pierre Corbeil. Nous avons mandaté le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations pour qu'il mène une étude sur le sujet [...] Nous prenons ce dossier avec beaucoup de sérieux. »

M. Corbeil a souligné que la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ) a le mandat de superviser les acquisitions de terres agricoles à des personnes ou des entreprises qui ne sont pas au Québec.

FIN DU TEXTE

PS: une étude sur le sujet va être faite.... par des universitaires!!!!
C'est comme faire étudier le cul d'une vache par un dentiste!!!
.
ET le ministre de l'Agriculture du Québec s'en lave les mains!!
.
============================

ET PENDANT CE TEMPS-LÀ....
...
LE BOUTTT DU BOUTTTTT,,, c'est que la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec fait de semblables spéculations sur des terres agricoles dans des pays extérieurs !!!! FAUT LE FAIRE!!!

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/05/caisse-depot-devient-investisseur-agricole.html

TITRE: La Caisse de Dépôt et de Placement du Québec devient investisseur dans un conglomérat, pour acheter des terres agricoles aux USA, en Australie et au Brésil!!!

Le mardi 15 mai 2012

Affaires

TITRE: La Caisse de dépôt devient investisseur agricole

15 mai 2012 | 09h41

Mise à jour: 15 mai 2012 | 12h54

ARGENT

La Caisse de dépôt et placement du Québec se lance dans un nouveau créneau d'investissement, contribuant à un fonds de 2 G$ US consacré aux terres agricoles.

Michel Munger Argent

La Caisse de dépôt et placement du Québec se lance dans un nouveau créneau d'investissement, contribuant à un fonds de 2 G$ US consacré aux terres agricoles.

Dans un communiqué diffusé lundi, la Caisse indique qu'elle fait partie des investisseurs institutionnels engagés envers TIAA-CREF, un géant new-yorkais des régimes de retraite.

Conséquemment, l'entité TIAA-CREF Global Agriculture sera créée afin d'investir dans des terres aux États-Unis, en Australie et au Brésil.

La Caisse refuse d'accorder des entrevues pour donner des détails sur sa décision.

Le communiqué de lundi indique que les terres agricoles sont prometteuses car la demande mondiale pour les aliments augmente. Leur disponibilité est limitée et elles servent à produire les aliments riches en protéines et en fibres, qui sont de plus en plus prisés dans les pays émergents.

La décision d'investir dans les terres est en effet judicieuse selon Sylvain Charlebois, chercheur spécialisé en politique et en alimentaire à l'Université de Guelph.

«Il était temps ! La Caisse n'est pas la première à s'y intéresser, fait-il savoir. Je ne serais pas surpris de la voir augmenter son portefeuille plus tard.»

Dans certaines régions, la valeur des terres a récemment doublé, souligne le chercheur. «Dans le sud de l'Ontario, une acre (4047 mètres carrés) se vend à 16 000 $. Il y a cinq ans, elle valait 8000 $. Ce n'est pas un phénomène rare. Dans l'Ouest canadien, une acre vaut 500 000 $ et elle augmente de 10 à 15% par année.»

Ce rendement supérieur a donc de quoi susciter l'intérêt.

«C'est la prochaine vague pour les investisseurs qui cherchent à se protéger de l'incertitude sur les marchés, assure M. Charlebois. Tout le monde se jette sur l'or à titre de refuge. Je n'ai jamais compris pourquoi, parce qu'il vaut mieux se lancer dans les terres.»

L'appétit des gouvernements pour les impôts pourrait toutefois gruger les gains. «Lorsqu'un terrain prend de la valeur, les administrateurs veulent en prendre une partie en taxant davantage», soutient le professeur.

Des risques sociaux

Le placement agricole est sécuritaire et payant mais il n'est pas sans conséquence, avertit François L'Italien, chargé de projet à l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC).

Le fonds new-yorkais impliqué dans cette affaire est actif dans les pays où le cadre réglementaire est faible, soutient le chercheur.

«En Afrique, des pays deviennent vendeurs de terres mais ils font face à des problèmes de malnutrition assez graves, précise M. L'Italien. Une partie de leur territoire est soustrait aux politiques agricoles, au profit de l'investisseur.»

M. L'Italien craint donc une perte de souveraineté alimentaire et une spirale inflationniste. «Les prix des terres vont augmenter avec la demande et la relève agricole n'y aura plus accès. On parle d'un actif qui est un fondement économique.»

«Ce type de placement génère tellement de contradictions sociales que je vois ça, à terme, comme le serpent qui se mord la queue», conclut le chercheur.

michel.munger@tva.ca

FIN DU TEXTE

=======================================

Commentaires: Vite..... est-ce qu'il y a des producteurs agricoles qui accepteraient de recevoir TOUS CES IGNORANTS, DE TOUS CES "POUSSEUX DE CRAYONS" pour leur faire faire la traite de vaches, et leur faire NETTOYER les cochons ??

Au moins, ils sauraient à quoi peut servir les terres agricoles..., ils y penseraient peut-être à 2 fois avant de faire de telles conneries!!!

C'EST À PEINE CROYABLE... se tirer dans les pieds comme ça !!!
.
ENCORE LE PROFIT DE QUELQUES SPÉCULATEURS, mais sur le dos de l'ensemble d'une société!!!
.
.
=======================================
Revenir en haut Aller en bas
 
Les terres agricoles du Québec en danger ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique québécoise-
Sauter vers: