Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AROMETIS: viens faire la Fête, c'est ici que ça se passe!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: AROMETIS: viens faire la Fête, c'est ici que ça se passe!   Dim 20 Nov 2011, 15:31

Ces mots viennent de la vidéo-annonce (1 minute 14 sec) qui accompagne ce texte, à la toute fin de la vidéo!
"VIENS FAIRE LA FÊTE, TOI ET MOI, C'EST ICI QUE ÇA SE PASSE!!"

http://www.youtube.com/watch?v=ar7G9-te3ug&feature=player_embedded

voir:

http://www.ledevoir.com/culture/musique/336403/musique-un-premier-grand-album-de-famille-pour-les-rythmes-metisses-du-quebec

TITRE: Musique - Un premier grand album de famille pour les rythmes métissés du Québec

Vision Diversité célèbre ses cinq ans par une nouba de 22 minispectacles

par Yves Bernard, le 19 novembre 2011, collaborateur au journal "Le Devoir"

www.visiondiversite.com

Cinq ans de diversité, ça se fête en grand et sur tous les fronts. Dès dimanche, Vision Diversité présente en rafales 22 minispectacles, à L'Astral et à l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, pour faire résonner les musiques métissées d'ici.

Pour couronner la fête, un premier album de famille, Aromatis, fruit d'un collectif de dix-sept musiciens aux origines multiples, vient coiffer cette nouba dédiée aux rythmes venus d'ailleurs.

Initiative unique, Arometis marque un tournant dans la création musicale québécoise. Ce premier enregistrement collectif du monde métissé, c'est le bébé de Paméla, la fille d'Aida Kamar, présidente de Vision Diversité.
Elle a demandé à 11 auteurs-compositeurs d'origines diverses de laisser leur ego à la porte pour faire équipe. Quittant leur zone de confort, tous devaient exposer une de leurs chansons à l'énergie créatrice des autres artistes et s'ouvrir à la métamorphose.

Fusion créatrice

Le défi était de taille. Comment réunir les accents rock afro keb de Ramon Cespedes, les effluves latino-gaspésiennes de Juan Sebastian Larobina, les inflexions carnatiques et les vocalises jazz de Raphaëlle Brochet, le mariage québéco-maghrébin de Sabah Lachgar et d'Hassan El-Hadi, le slam visionnaire de Queen Ka, la multidisciplinarité créatrice de Gotta Lago, les douces rêveries syncopées de Julien Alvarez Thomet, le groove slave dans le rigodon de Gabi Macaluso, l'énergie mandingue très ouverte de Djely Mori Tounkara?

Tous ces artistes, qui mènent une carrière professionnelle à l'extérieur, viennent s'insérer aux pièces des autres dans Arometis. «Il est bien certain que les 17 artistes ne se retrouvent pas sur les 13 titres, raconte Paméla. Lors des premières "répètes", c'était le gros jam et tout le monde voulait essayer quelque chose. Mais on a commencé par la suite à épurer pour garder l'essentiel de chaque pièce.»

C'est ici qu'intervient le réalisateur Nicolas Jobin, qui a su conférer une délicate homogénéité et une signature accessible, même si les pièces sont fréquemment ponctuées de dialogues entre les genres musicaux, les instruments et les chants.

Le spectacle de lancement d'Arometis, à L'Astral, sera précédé mardi de la prestation de D'Harmo Monde, le lauréat 2011 du Prix de la diversité. Mené par un excellent quatuor d'harmonicistes qui surfent sur les traditions juives, le jazz, le rag, la musique minimaliste, le menuet, la valse, le tango et le trad, le groupe est également composé de la chanteuse Sabah Lachgar, une belle voix du désert aux accents arabo-andalous, de même que par l'excitant percussionniste Moïse Yawo Matey.

Spectacles en rafales

Lors de cette soirée, on dévoilera aussi les trois coups de coeur de la Vitrine des musiques locales métissées, qui est offerte gratuitement dimanche et lundi. La série de 22 minispectacles regroupe plusieurs valeurs sûres et des découvertes. Dimanche, on propose le folk africain intimiste d'Alpha Thiam, le funk nouveau de Funk Lion, la musique tsigane éclectique de Briga, le rigodon arabisé de Maroc'N Reel, le nouveau projet de jazz afro-colombien de Roberto Lopez, la créativité multiforme de Gotta Lago et la soul métissée de Jahnice.

Le lendemain, on retrouve le reggae métissé de Maytiss, les chansons juives d'Hélène Engel, le reggae urbain de Drê-D, les fusions acoustiques de Saometis, les Amériques d'Inés Canepa, l'âme brésilienne d'Isaac Neto, la présence mandingue de Kabakuwo, le reggae ouvert de Deya, les fréquentations avec le klezmer et la musique rom de Gadji-Gadjo, le monde en miniature du Small World Project, la caipirinha montréalaise de Bombolessé, le flamenco de... Flamenko, les inspirations créoles de l'Umojah Band et le free klezmer de Nozen.

Métissage sur les ondes

Les onze auteurs-compositeurs d'Arometis feront l'objet de «Portraits métissés», une série de dix émissions radiophoniques de 30 minutes réalisées par Marie-Claude Sénécal qui seront diffusées sur Espace Musique les 23, 24, 28, 29 et 30 novembre à compter de 22h, dans le cadre de l'émission Au tour du monde d'André Rhéaume. «Dans ces émissions, les artistes se racontent dans leurs univers et leurs lieux», précise Aida Kamar.

Une part du Québec d'aujourd'hui

Par les spectacles qu'elle produit ou les créations inédites qu'elle offre depuis ses débuts, Vision Diversité se campe au coeur des métissages. Et le meilleur est à venir, à l'image de la ville ouverte.

«Par-delà nos créations, nous avons la conviction que nous sommes une société où le métissage est une richesse. Mieux on le vivra et plus notre société développera cette identité unique du Québec. Nous sommes des bâtisseurs et des défricheurs. Quelque part, il y a une continuité avec les 400 ans d'histoire et elle est dans le métissage», clame Aida Kamar, directrice de Vision Diversité.

L'organisme s'appuie sur une vision, celle de la diversité qui transcende les cloisons communautaires. Pour sa porte-parole, parler de diversité, ce n'est pas parler des autres, mais de ce qui fait notre société: «Ce regard n'est pas celui d'une femme de ma génération, mais bel et bien celui de celle de ma fille Paméla, que je suis allée chercher comme directrice artistique. Elle apportait son vécu spontané. Lorsque je lui demandais d'où venait une personne, elle me répondait: "Ché-tu, moi, il est Québécois!" C'était ça, notre réalité.»

***

FIN DU TEXTE

.
thumright sunny thumleft

.
Commentaires: un des avenirs musicaux du Québec qui s'annoncent!! BRAVO!! Différents goûts musicaux semblent émerger de différents Québécois provenant de différentes contrées, PAS SEULEMENT CEUX DE NOS VOISINS DU SUD que tout le monde connaît déjà!!
.
http://www.youtube.com/watch?v=aLZXinQwBrM&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=QBImLLPpFTo&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=FGqnvKpRZ_4&feature=related
.
Revenir en haut Aller en bas
 
AROMETIS: viens faire la Fête, c'est ici que ça se passe!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: