Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Vermont favorise le français"par affaires",ET LA FRANCE??

Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Le Vermont favorise le français"par affaires",ET LA FRANCE??   Sam 27 Aoû 2011, 13:05

EST-CE QUE LA FRANCE NE DEVRAIT PAS SUIVRE L'EXEMPLE DU VERMONT, USA, ET MIEUX UTILISER LA LANGUE FRANÇAISE DANS SON PROPRE PAYS ??

Cela est une suggestion. De plus, la France pourrait établir de meilleures mesures pour mieux faire apprendre la langue française ===EN FRANÇAIS SEULEMENT, pas avec 1 mot de d'autres langues à chaque 3 mots=== à tous ses nouveaux arrivants, et ainsi, susciter un meilleur sentiment d'intégration et de fierté FRANÇAISES ??
Mieux pratiquer l'interculturalisme au lieu du multiculturalisme, si je puis m'exprimer ainsi, et, donc, mieux réussir à établir les ponts entre les différentes cultures qui composent la France et mieux répondre à leurs aspirations ??
De cette façon, les contestations barbares et les soulèvements contre l'autorité dans des quartiers mal famés seraient sans doute moins prononcés ??


http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/vermont-des-americains-adoptent-le-francais-pour-le-business-27-08-2011-1410932.php

TITRE: Vermont. Des Américains adoptent le français pour le BUSINESS

le 27 août 2011

COPIE:

À l'heure de la mondialisation triomphante, la planète se convertit à la langue de Wall Street. Mais la ville américaine de Burlington a, elle, voté une résolution pour doper l'économie locale grâce à celle de Molière. Cette ville paisible de 42.000habitants est la plus importante du Vermont, État frontalier de la province francophone canadienne du Québec. «L'été, un tiers de mes clients viennent du Québec. Je dirais qu'environ 99% d'entre eux parlent aussi l'anglais, mais je sais qu'ils aiment ça quand je leur parle en français», explique Bob Conlon un restaurateur.

«Pour l'argent»
Le conseil municipal de Burlington a voté le 8août une résolution pour favoriser l'usage du français dans les services publics, les menus des restaurants et les écoles. Pourquoi diantre faire la promotion du français au coeur de l'Empire américain? «Pour l'argent», tranche Bob Conlon, pour qui les commerçants et la ville ont tout avantage à dérouler le tapis rouge aux touristes canadiens, québécois et européens. Entre1840 et1930, quelque 2,8millions de Canadiens ont migré vers les États-Unis dont environ 900.000 Québécois francophones dans les États de la Nouvelle-Angleterre. «Il y avait énormément de pression sur les Franco-Américains pour (...) troquer le français contre l'anglais.

Plus jeune, je ne remettais pas ça en cause, mais maintenant je regarde en arrière et trouve ça triste», indique M.Blais, 61ans, dont les deux parents sont originaires du Québec.

FIN DU TEXTE

Commentaires: il manque une mise en contexte de la dernière phrase du texte: l'interlocuteur, maintenant unilingue anglophone, trouve ça "triste" d'avoir perdu l'usage de la langue française, dans son tout jeune âge, vu que l'utilisation de la langue française était très mal vue et même méprisée de la part de tout le monde, à cette époque, ET CELA, SURTOUT que ses 2 parents étaient FRANCOPHONES et venaient du Québec.

Et là, maintenant que l'utilisation de la langue française, à Burlington, au Vermont, est favorisée, cet interlocuteur trouve "triste" le fait qu'il ne parle plus le français.
.
PS: pour ceux qui ne l'ont pas remarqué, le titre de ce texte, en provenance d'une entreprise DE FRANCE, devrait être EN FRANÇAIS seulement, et non avec des mots anglais, surtout lorsque ce même mot existe en français!!!
.

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Vermont favorise le français"par affaires",ET LA FRANCE??
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Espace francophone :: La Francophonie-
Sauter vers: