Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nombreuses faillites agricoles en vue

Aller en bas 
AuteurMessage
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Nombreuses faillites agricoles en vue   Ven 20 Mai 2011, 12:50

La fin de la "gestion de l'offre" est demandée au gouvernement du Canada!!!!
http://www.laterre.ca/politique/la-fin-de-la-gestion-de-loffre-reclamee-par-les-ch/

En résumé, cela veut dire que les quotas de lait, d'oeufs et de volailles, ainsi que les prix-plancher pour l'achat de ces produits de consommation, comme le lait, ne seront plus fixés comme par la Régie des marchés agricoles au Québec.
http://www.rmaaq.gouv.qc.ca/index.php?id=118
.
Donc, on pourra avoir du "lait à la mélamine" à $0.05 le litre, environ, peut-être quelques sous de plus...
.
Personnellement, j'aime mieux du "vrai lait" qu'on paye environ $1.65 le litre actuellement.
.
Mais le problème est plus grave: ce sont toutes les entreprises agricoles dans ces 3 domaines qui se verront pénalisées par des produits qui vont venir de l'extérieur du Québec et du Canada, des produits bien souvent au goût douteux....
.
Le problème, c'est qu'avec la mondialisation et les exportations des produits, les producteurs agricoles comme ceux du Québec ne peuvent concurrencer efficacement les producteurs agricoles des USA, du Mexique ou de la Chine. La main-d'oeuvre est beaucoup moins chère ailleurs, et les coûts de production sont beaucoup plus bas. Il n'y a aucun coût de frais de chauffage au Mexique, et les mesures environnementales dans les autres pays, pour la plupart, pour la production de foin, de grain et autres pour nourrir les animaux, ne sont pas aussi exigentes et onéreuses.
.
Donc, c'est pour ces raisons qu'au Québec et au Canada, il y avait toujours ces lois de protection de prix minimum pour l'achat de ces produits. Pour le lait, le Québec produit près de 40% de la production canadienne.
.
PS: ON N'A ENCORE RIEN VU DE CE QUE HARPER PEUT FAIRE..... TOUJOURS AU PLUS FORT LA POCHE.... Des grosses entreprises multinationales vont en profiter pour venir acheter les faillites à bas prix, même si, en théorie, actuellement, de grosses entreprises de l'extérieur ne peuvent acheter des terres zonées agricoles.
.
Revenir en haut Aller en bas
Québécois parmi d'autres
Duc
Duc
avatar

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Nombreuses faillites agricoles en vue   Jeu 26 Mai 2011, 23:38

LE MOUVEMENT DESJARDINS NE SAVAIT PAS!!!

Encore des excuses du Mouvement Desjardins, pour dire qu'il ne savait pas...., qu'il n'était pas au courant de la prise de position du CCCE dont Desjardins est membre..
.

http://www.laterre.ca/politique/gestion-de-loffre-le-ccce-provoque-une-onde-de-cho/

EXTRAIT:
Gestion de l’offre : le CCCE provoque une onde de choc… parmi ses membres
Le Conseil canadien des chefs d’entreprise (CCCE) vient de provoquer une onde de choc parmi quelques-uns de ses membres en réclamant une nouvelle fois la fin de la gestion de l’offre au Canada, prétextant que cette mesure « pénalise les consommateurs et endommage sérieusement la réputation du pays comme champion du libre marché ».
26 mai 2011
.
par Yvon Laprade Thierry Larivière - Politique
.
« On n’endosse pas cette position. On est en faveur de la gestion de l’offre, et c’est sans équivoque », a réagi le porte-parole du Mouvement Desjardins, André Chapleau, en entrevue à la Terre.

Le Mouvement Desjardins, qui est membre du Conseil canadien, n’a pas apprécié que cette question soit soulevée, « sans que nous ayons été consultés », a ajouté M. Chapleau.

FIN DE L'EXTRAIT

Commentaires: Si la "fin de l'offre" arrive, c'est vrai que le Mouvement Desjardins va trouver ça dure, surtout en régions, de voir qu'une grande majorité de leurs producteurs agricoles vont faire faillite, et que la Caisse locale (ou pour ce qui en reste) va écoper, quand on sait que Desjardins supporte de beaucoup les milieux agricoles.
.
Mais, là, les représentants de Desjardins disent encore qu'ils n'étaient pas au courant... C'est comme l'envoi d'invitation pour leur Assemblée Générale EN ANGLAIS SEULEMENT, dans des milieux francophones à 99%: ILS NE SONT PAS AU COURANT!!! FAUT LE FAIRE!!! Et là, Desjardins envoie, par la suite, APRÈS AVOIR PORTÉ PLAINTE, une lettre d'excuses, avec un tout petit carton d'invitation en français....
.
Voir si les banques pouvaient faire une telle chose, et se tromper et envoyer à leurs actionnaires anglophones du Sud de l'Ontario des invitations en FRANÇAIS SEULEMENT!!! Ce serait à ce moment-là le grand scandale!!! ==Mais, dans le sud de l'Ontario, des cartons d'invitation en FRANÇAIS provenant de banque, ça n'existe pas!!!! MAIS NON, ICI, Desjardins fait des affaires avec des francophones EN ANGLAIS SEULEMENT, et on s'excuse après coup!! Une façon de nous bilinguiser de plus en plus, de banaliser l'emploi de la langue anglaise dans des milieux francophones à 99%!!!
.
Cela fait plusieurs fois que le site "Impératif Français" relève des situations semblables où Desjardins communique EN ANGLAIS SEULEMENT, ou bien de façon bilingue, ALORS QUE SEULE LA LANGUE FRANÇAISE DEVRAIT ÊTRE AFFICHÉE AU PUBLIC, selon la Charte de la langue française, raison de plus dans des milieux à 99% francophones... MAIS DESJARDINS NE COMPREND PAS CELA!!!
.
.
NON, MAIS.... DESJARDINS NOUS PREND DE PLUS EN PLUS POUR DES VALISES.... de la même façon que font les politiciens!! Desjardins me fait penser de plus en plus à un certain maire d'une certaine ville, qui, normalement, devrait savoir ce qui se passe dans sa Ville, mais qui ferme les yeux et perd de plus en plus le contrôle sur l'identité prope de l'organisme.
.
VOIR ce site, et des excuses de Desjardins ensuite:
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2011/patriots-national-holiday.html
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nombreuses faillites agricoles en vue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique :: Politique canadienne-
Sauter vers: