Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TEMPETE EN FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: TEMPETE EN FRANCE   Mar 02 Mar 2010, 12:53

Société

Publié le 01/03/2010 à 19:49 - Modifié le 02/03/2010 à 15:25 Le Point.fr

ÉCLAIRAGE
TEMPÊTE XYNTHIA - Les facteurs aggravants d'une "catastrophe nationale"

Par Marc Vignaud

TEMPÊTE XYNTHIA - Les facteurs aggravants d'une

Un homme rentre chez lui à Ayrte, près de La Rochelle, après le passage de la tempête Xynthia, alors que les rues sont inondées © REMY DE LA MAUVINIERE/AP/SIPA
Vos outils

* Imprimez
* Réagissez

* Partagez sur Delicious
* Partagez sur Facebook
* Partagez sur Digg
* Partagez sur Wikio
* Partagez sur Twitter
* Partagez sur Yahoo
* Envoyez à un ami

Sur le même sujet

* DÉCRYPTAGE L'état des digues en question
* CATASTROPHE Sarkozy veut "comprendre ce qui s'est passé"
* REGARDEZ La France meurtrie par la tempête

Click here to find out more!
Le bilan de la tempête Xynthia n'est toujours pas définitif, mais les autorités recensent 52 morts mardi après-midi. Des pertes humaines lourdes - en 2009, Klaus avait entraîné la mort de 12 personnes - qui suscitent des interrogations sur le niveau de préparation des zones les plus touchées.

En déplacement à La Rochelle, Nicolas Sarkozy s'est demandé "comment, en France, au XXIe siècle, des familles peuvent être surprises dans leur sommeil, mourir noyées dans leur maison", comme en Vendée et en Charente-Maritime. Il faut faire "de toute urgence la lumière sur ce drame inacceptable et incompréhensible", a ajouté le chef de l'État. À croire que les enseignements des précédentes tempêtes n'ont pas été tirés...

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir anticipé le phénomène. Le dispositif d'alerte de Météo-France, mis en place après la grande tempête de 1999 qui avait fait 92 morts, a fonctionné. Il a permis de placer en vigilance rouge quatre départements dès samedi après-midi, dont les deux les plus touchés. Un niveau d'alerte suffisamment rare pour être repris au sérieux : c'est la seconde fois qu'il était déclenché depuis sa création.

Phénomène nocturne

Alors, comment expliquer une telle "catastrophe nationale", selon les mots de Nicolas Sarkozy ? "Ce qui s'est produit, notamment en Vendée, c'est une conjonction extraordinairement rare, pour ne pas dire exceptionnelle de grande marée, de dépression, de la tempête elle-même et le fait que cela s'est produit la nuit", a avancé le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, en guise d'explication. Et d'ajouter : "Il est évident que si cela s'était produit pendant la journée, le bilan n'aurait pas été catastrophique, car des personnes ont été surprises pendant leur sommeil."

Pourquoi les préfets n'ont-ils pas décidé d'évacuation préventive, comme ils auraient pu le faire ? Le Front national n'a pas hésité à poser cette douloureuse question dès lundi après-midi. L'interrogation semble légitime puisque la conjonction des phénomènes évoqués par le ministre de l'Intérieur était connue de Météo-France. L'institut de prévision avait en effet alerté dès samedi après-midi sur la conjugaison de la "surcote" (élévation du niveau de la mer due à l'effet d'une dépression), et de la marée haute qui, affirmait-il, pouvait entraîner "l'élévation temporaire du niveau de la mer et submerger des parties du littoral".

Les digues et les permis de construire pointés du doigt

François Bayrou a, lui, dénoncé une autre facette du problème : les "autorisations de construire données dans des lotissements situés trop bas par rapport au niveau de risque de montée de la mer". "C'est d'autant plus grave que ce sont des maisons sans étage", a considéré le président du MoDem. La secrétaire d'État à l'Écologie, Chantal Jouanno, a déjà appelé à durcir les règles d'urbanisme dans les zones inondables et derrière les digues, évoquant des "pressions" exercées pour autoriser les constructions.

Autre défaillance soulevée, les digues, jugées trop vieilles et mal entretenues. Le chef de l'État a déjà annoncé un "plan d'urgence et de consolidation" de ces installations, dont 1.000 kilomètres sur 10.000 présentent des risques, selon Chantal Jouanno.

Une mission d'inspection confiée à l'Intérieur et de l'Équipement devrait permettre de "comprendre ce qui s'est passé". Elle doit rendre son rapport d'ici 10 jours. De ses conclusions et de ses mises en oeuvre dépendra en partie le prochain bilan humain et matériel de la prochaine tempête.

Abonnez-vous a notre newsletter
Autres articles

*
Tempête Xynthia : l'état des digues en question
*
BASF veut cultiver sa pomme de terre OGM dès 2010
*
Condamnation de Marc Machin : le parquet demande la révision, décision le 13 avril
*
AUTORISATION D'UNE POMME DE TERRE OGM - José Bové : une décision "complètement anormale"
*
Duflot, Bové et Mélenchon défendent "l'agriculture paysanne"

Publicité
Ligatus
Boursorama Banque
CB Visa ou Visa Premier gratuite + 30€ offerts à l ouverture de votre 1er compte bancaire.
Plus d'informations »
HTC Magic avec Google
Toute la puissance de Google à la puissance SFR pour 1€ !
Plus d'informations »
Une virée dans Paris ?
Restaurants, Sorties, Sport et Bien-être à Paris, à -50% sur Citydeal.fr: découvrez le deal du jour!
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: TEMPETE EN FRANCE   Mer 03 Mar 2010, 02:24

La France a eu son Katrina avec moins de morts heureusement !

Rappelons à Mr Sarkozy qui joue les étonné !!!!!!! : qui d'autres que lui a assoupli la loi du littorale trop contraignante à son goût.

Ensuite je ne dis pas que tout est de la faute de Mr Sarkozy ! il y a la responsabilité de beaucoup d'autres mais je suis fatigué d'entendre la démagogie grossière de ce petit monsieur incapable d'assumer la moindre responsabilité de ses actes
Revenir en haut Aller en bas
 
TEMPETE EN FRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Discussions générales-
Sauter vers: