Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet   Mar 20 Oct 2009, 23:43

Selon l'université HARVARD, le Canada fait très piètre figure concernant le développement d'internet:

http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2009/10/20091019-144409.html

Harvard a une bien piètre opinion des services Internet canadiens

par l'Agence QMI, Olivier Bourque, le 19 octobre 2009

La vénérable Université Harvard n’est pas tendre envers le service haute vitesse Internet offert au Canada. Selon une étude dévoilée par l’institution, le pays a un des systèmes «les plus pauvres du monde développé».

Selon Harvard, le Canada est également un exemple à ne pas suivre lorsqu’on examine les politiques en ce qui concerne Internet haute vitesse et l’accès au sans fil.

L’étude de 232 pages, qui a été commandée par les autorités américaines de régulation d’Internet, met en lumière les piètres résultats du Canada face à ses pairs, notamment concernant les capacités d’Internet et le système de prix.

Le Canada se classe au 22e rang sur 30 pays ciblés par le sondage du Harvard Berkman Center for Internet and Society. Le Canada est au 16e rang concernant l’adoption du système haute vitesse, 20e concernant la vitesse et la capacité et 25e pour les questions de prix.

Le Japon, la Suède et la Corée du Sud obtiennent les premières places du classement, alors que les États-Unis pointent à la 13e position.

L’étude défait des idées reçues, dont celle du dynamisme canadien sur le plan des services Internet haute vitesse.

D’après l’étude, le Canada «est souvent vu comme un joueur performant dans ce domaine. (…) Mais en utilisant des nouvelles variables telles le prix et le taux de pénétration de la haute vitesse, notre analyse démontre que le pays offre un pauvre rendement».

L’étude reconnaît que l’accès aux larges bandes est une des clés de la croissance économique, notamment en ce qui à trait aux services dans les régions rurales, une meilleure gestion des transports et des infrastructures.

Ce n’est pas seulement le Canada qui doit toutefois faire ses devoirs dans ce domaine hautement stratégique. Selon l’étude, les États-Unis doivent également revoir ses politiques afin d’implanter un service plus accessible comme cela se fait en Europe ou en Asie.

L’approche canadienne et américaine – qui favorise la compétition entre les différents câblodistributeurs et services de téléphonie – ne «serait pas la bonne».

«D’avoir rapidement jeté les bases d’une compétition agressive dans ce domaine a favorisé le Canada, mais il est clair que l’étoile du pays a pâli depuis», souligne Harvard.


FIN DU TEXTE

Commentaires: en effet, les compagnies de téléphone et d'internet avaient eu l'autorisation, il y a près de 10 ans, de charger un peu plus cher pour les services d'internet existants dans les grandes villes, POUR ÊTRE PLUS EN MESURE DE METTRE SUR PIED DES SERVICES D'INTERNET EN RÉGIONS!!!

Mais, ON SAIT QUE CELA N'EST JAMAIS ARRIVÉ! D'ailleurs, justement, il y a à peine un (1) mois, un jugement vient d'être rendu pour REMBOURSER TOUS LES CLIENTS PASSÉS ET ACTUELS pour la charge supplémentaire qu'ils ont payé, VU QUE LES COMPAGNIES N'ONT JAMAIS INSTALLÉ INTERNET HAUTE VITESSE EN RÉGIONS!!

En effet, Harper et Charest n'ont jamais OBLIGÉ LES COMPAGNIES à offrir Internet Haute Vitesse en régions. Ils ont choisi, plutôt, de laisser faire la concurrence entre compagnies. Mais, voyez-vous, Internet Haute Vitesse en régions, CE N'EST PAS PAYANT POUR PERSONNE!!! Donc, aucune compagnie ne s'est cru obligé d'installer l'internet haute vitesse.

Au Québec, si on avait toujours fonctionné avec cette mentalité de "AU PLUS FORT LA POCHE", on serait encore à l'âge de pierre à certains endroits. Mais, HEUREUSEMENT, certains y ont vu: le développement de système bancaire en régions (les Caisses Populaires, où les banques ne sont jamais allées, parce que ce n'était jamais assez payant) OU ENCORE la distribution de l'électricité: grâce à HYDRO-QUÉBEC, une société para-publique du Québec, l'électricité s'est rendue dans les coins les plus reculés de la province, en régions.

En effet, c'est de façon COLLECTIVE que le Québec s'est développé, et là, avec les retombées de la mondialisation, on se dirige de plus vers: "AU PLUS FORT LA POCHE" : si ce n'est pas rentable individuellement, personne ne le fait, même si, COLLECTIVEMENT, le Québec s'en trouverait renforci!! C'est ça que CHAREST ET HARPER font de plus en plus avec le Québec. Et, de cette façon, le Québec se rapetisse et s'amenuise de plus en plus.
.

.

.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet   Mer 21 Oct 2009, 10:01

L'organisme de réglementation du CRTC est en grande partie responsable de ce recul. L'organisme pullule de groupes d'intérêt qui entravent continuellement à la démocratie. Nos dirigeants n'ont pas eu le courage de faire ce qui se doit avec le CRTC, i.e. le grand ménage. Charest a peu à voir avec cet enjeu à mon avis, dans la structure courante des choses entk. Le blogueur/gazouilleur émérite Michael Geist fait un excellent travail à relever leur incompétence.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet   Mer 28 Oct 2009, 22:08

Dans son jugement (voir le texte précédent) La Cour Suprême oblige AUSSI les compagnies de télécommunications à fournir le service INTERNET HAUTE VITESSE en régions rurales!!!

http://www.laterre.ca/?section=actualite&action=detailNouvelle&menu=2&idArticle=6716


Commentaires: incroyable!! c'est la Cour Suprême qui est rendue à superviser l'Internet Haute Vitesse dans les régions où les compagnies de télécommunications ne voulaient pas dépenser leur argent!!

IL Y A DES COUPS DE PIEDS AU CUL QUI SE PERDENT!!!

Je veux dire que, normalement, ce devrait être les premiers politiciens de la province ou du pays qui devraient voir à ce que toutes les facilités de communications puissent exister "from coast to coast" -- "d'un océan à l'autre"...

.

.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet   Mar 03 Nov 2009, 21:41

LE CRAAQ ET LE MAPAQ: POUR UNE CAMPAGNE BRANCHÉE!!!

http://www.laterre.ca/index.php?action=detailNouvelle&menu=&section=manchette&idArticle=6730

En effet, on raconte que LA MOITIÉ DES RÉGIONS RURALES n'ont pas accès à INTERNET HAUTE VITESSE. Tout simplement incroyable. Qu'ont fait les gouvernements pour aider ces producteurs agricoles dans ce domaine ??

COPIE:

Le CRAAQ et le MAPAQ pour une campagne branchée

www.laterre.ca
le 2 novembre 2009

redaction@laterre.ca

Les agriculteurs doivent continuer à faire des pressions pour qu’Internet à haute vitesse soit accessible dans leur municipalité.

Les agriculteurs doivent aussi, une fois cet outil disponible, s’en approprier et tirer profit de produits et services en ligne fort utiles pour des chefs d’entreprise. Ces propos du président du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), Régis Tremblay, producteur de lait au Saguenay—Lac-Saint-Jean, traduisent bien l’esprit de la campagne « Pour une campagne branchée, cliquez! » lancée le 29 octobre, avec 25 organismes œuvrant dans le monde agricole.

À cette occasion, un tout nouveau site Web
www.unecampagnebranchee.com
a été mis en ligne qui permet, en un simple clic, d’accéder à une banque de pages spécialisées en agriculture et en agroalimentaire. Le Web agricole comprend plusieurs dizaines de liens qui permettent à un entrepreneur agricole de gérer ses dossiers personnels et professionnels à distance, de trouver l’expert qu’il lui faut, de découvrir les organismes à son service, de consulter des études et des bases de données ainsi que des outils pour calculer ses coûts ou évaluer sa performance.

En conférence de presse, Sylvain Tremblay, du MAPAQ, a souligné qu’il fallait terminer d’implanter l’Internet à haute vitesse dans les quelque 250 municipalités où il n’est toujours pas accessible.

Pour l’heure, seulement 49 % des résidants des zones rurales sont branchés à Internet haute vitesse ou à vitesse intermédiaire, a-t-il rappelé.

Selon une enquête du MAPAQ, moins de 60 % des fermes travaillent avec ce type d’outils, a-t-il noté. Directrice générale du CRAAQ, Brigitte Dumont a ajouté que le momentum est là pour promouvoir l’utilisation d’Internet par les agriculteurs et les ruraux quand on considère les 24 M$ consentis par Québec, les 225 M$ du gouvernement fédéral et les 650 M$ disponibles en partie au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Le MAPAQ et le CRAAQ sont les maîtres d’œuvre de cette campagne. L’Union des producteurs agricoles (UPA) en est l’ambassadrice tandis que la Fédération des producteurs de lait du Québec, Le Coopérateur agricole et le Conseil canadien de la gestion d’entreprise agricole (CCGEA) agissent comme porte-parole.

La campagne se terminera le 17 mars avec le tirage de prix : deux téléphones intelligents (BlackBerry) offerts par la Fédération des producteurs de porcs du Québec, un chèque-cadeau d’une valeur de 250 $ à être dépensé dans un établissement certifié Gîte du Passant ou Auberge du Passant ainsi que trois ensembles sans fil offerts par le CRAAQ.

FIN DU TEXTE
.
Commentaires: appuyez ces producteurs agricoles pour qu'ils aient, enfin, accès au monde INTERNET!!
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Québec et Canada: des "CANCRES" de l'internet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Science, technologies et environnement :: Informatique et jeux vidéos-
Sauter vers: