Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Loi sur la "DIVERSITÉ LINGUISTIQUE" ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Loi sur la "DIVERSITÉ LINGUISTIQUE" ??   Ven 16 Jan 2009, 01:27

une loi est à venir dans ce sens, tout comme l'a été la loi sur la "diversité culturelle" ??

NOTE: faire un "copier-coller" manuellement:
http://www.afriquejet.com:80/afrique-de-l'ouest/mali/multilinguisme:-forum-international-lundi-a-bamako-2009011519675.html

Multilinguisme: Forum international lundi à Bamako

Afrique de l'Ouest - Mali

L'Académie africaine des langues (ACALAN), une institution spécialisée de l'Union africaine (UA) basée à Bamako et le réseau "Maaya" organisent du 19 au 21 janvier une session du Forum international de Bamako sur le multilinguisme, première étape vers un Sommet mondial sur le multilinguisme.

"Maaya" est un réseau mondial pour la diversité linguistique.

Outre l'ACALAN et le réseau "Maaya", l'UNESCO, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le ministère allemand de la Culture figurent au nombre des organisateurs du Forum de Bamako.

Bamako - 15/01/2009

FIN DU TEXTE

Commentaires: Louise Beaudoin avait déjà écrit un texte, dans ce sens, il y a quelques mois, à savoir qu'il devrait y avoir une façon supplémentaire de PROTÉGER LES LANGUES PARLÉES MINORITAIRES, et que les lois qui viennent tenter de protéger ces minorités ne devraient pas être ANNULÉES par des instances supérieures (LIRE: exemple la loi 101, pour protéger la langue française au Québec, qui a été charcutée et amputée par plus de 200 fois par LA COUR SUPRÊME ANGLOPHONE DU CANADA.....)

Avec cette nouvelle disposition de l'UNESCO sur la "DIVERSITÉ LINGUISTIQUE", si cette disposition est éventuellement adoptée par une majorité de pays membres de l'UNESCO, alors le Québec serait EN BON DROIT DE REMETTRE SUR PIED PLUSIEURS dispositions de la loi 101 qui ont été coupées par la Cour Suprême des Anglais du Canada.
------------------------------------------
NOTE à la FCFA, au Commissaire des "Langues Officielles du Canada" et à la présidente du QCGN: la langue anglaise, au Québec, au Canada ou en Amérique du Nord, N'EST PAS UNE LANGUE MINORITAIRE....., C'EST LA LANGUE FRANÇAISE qui est en minorité!!!!!
------------------------------------------
.
Derniers commentaires: mais je trouve quand même étrange que ce soient des pays de l'Afrique qui sont les premiers à promouvoir cette nouvelle disposition sur la DIVERSITÉ LINGUISTIQUE. Tant mieux, et merci à ces pays d'Afrique pour faire les premiers pas, POUR PORTER CETTE PROPOSITION JUSQU'À SON ADOPTION COMPLÈTE, à l'UNESCO.
.

le site internet du réseau MONDIAL "MAAYA":
http://www.maayajo.org/?lang=fr
.
===================================

La même nouvelle, sur un autre journal quotidien du MALI:

http://www.essor.gov.ml/jour/cgi-bin/view_article.pl?id=21079

COPIE:

Promotion des langues : UN FORUM POUR LE MULTILINGUISME:
LE MULTILINGUISME SE DONNE RENDEZ-VOUS A BAMAKO


l'Essor n°16364 du - 2009-01-16 08:00:00

La rencontre va notamment permettre d'élaborer un plan d'action pour la promotion de la diversité linguistique dans le monde et au sein des systèmes éducatifs.

Notre capitale abritera du lundi à mercredi prochain (19 au 21 janvier), le Forum international de Bamako sur le multilinguisme. En prélude à l'événement, le secrétaire exécutif de l'Académie africaine des langues (Acalan), notre compatriote Adama Samassékou a animé hier un point de presse à la Maison de la presse de Bamako.

En effet depuis plusieurs années, l'Académie africaine des langues, dans le cadre du réseau "Maaya" (réseau mondial pour la diversité linguistique) envisageait d'organiser un "séminaire international sur le partenariat entre l'africanophonie, la francophonie, l'anglophonie, l'hispanophonie et la lusophonie" afin d'échanger avec les acteurs concernés sur la question des rapports entre les langues africaines et les langues officielles européennes d'Afrique, a introduit le conférencier.

Planifié pour l'année 2006, « Année des langues africaines », le séminaire a finalement été programmé pour se tenir durant 2008 consacrée l'Année internationales des langues.

C'est ainsi que suite aux rencontres du secrétariat exécutif de l'Acalan avec l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), l'Unesco et l'Union africaine, il a été convenu de faire de cette session ce Séminaire, un forum international sur le multilinguisme, avec pour slogan " Une première étape vers un Sommet mondial sur le multilinguisme", a expliqué le conférencier Adama Samassékou.


La rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de l'Année internationale des langues sur le continent africain regroupera à Bamako, près d'une centaine d'experts venant d'Afrique, de l'Europe, d'Amérique et d'Océanie.

Les participants vont échanger et discuter de la question des rapports entre les langues dans le but de renforcer le processus de la promotion des langues et du multilinguisme.

La rencontre permettra également aux participants de s'accorder sur un cadre partenarial de référence intitulé "Engagement de Bamako pour un multilinguisme intégral".

"Il s'agira d'identifier les enjeux politiques, économiques et culturels liés au statut des langues dans les organisations sous-régionales, continentales et internationales, d'identifier et de formuler des propositions et des solutions à la problématique des langues, de leur coexistence et de leur promotion au niveau national, entre autres objectifs", a expliqué Adama Samassékou.

Le Forum international de Bamako sur le multilinguisme va également élaborer un plan d'action pour la promotion de la diversité linguistique dans le monde et plus spécifiquement au sein des systèmes éducatifs et du cyberespace. Il sera aussi mis sur pied un secrétariat technique de suivi dans la perspective d'organiser un Sommet mondial sur le multilinguisme, ont expliquenté les organisateurs.


Les activités du forum seront centrées sur des conférences, des sessions et des tables rondes autour des questions portant sur la problématique de la diversité linguistique dans le monde, les enjeux de la diversité linguistique, et de la promotion du multilinguisme dans le cyberespace, etc.

Le Forum international de Bamako sur le multilinguisme sera tiendra sous la coprésidence de nos ministres maliens en charge de l'Éducation.


Be COULIBALY


FIN DU COMMUNIQUÉ
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Loi sur la "DIVERSITÉ LINGUISTIQUE" ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: