Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre et confession impromptue de Michel Tremblay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Rencontre et confession impromptue de Michel Tremblay   Mar 04 Nov 2008, 17:24


Michel Tremblay
Source: Radio-Canada


A l'occasion d'un excellent entretien de Christiane Charrette ce matin avec le dramaturge québécois, j'en profite pour vous faire part d'une rencontre complètement impromptue avec Michel Tremblay en septembre dernier.

Il s'agissait de mon pèlerinage culturel et linguistique au Québec à l'occasion du 400ième sans que je mette toutefois pied dans ma ville natale. Caméra en main, j'avais passé la matinée en "touriste" à Montréal par une magnifique journée. Je me suis ramassé en début d'après-midi un peu éreinté dans un "Second Cup" à la hauteur de McGill sur Sainte-Catherine. J'avais décidé de m'asseoir avec café, gâterie et journal, avant de poursuivre. L'endroit était passablement achalandé et la musique relativement bruyante, mais bon il s'agissait d'un bain de foule franco.

Je me dirigeai vers l'arrière près des fauteuils confortables et j'observai bien sied une personne qui me paraissait familière, i.e. Michel Tremblay! Ne le connaissant à peu près plus (de par son visage) ces dernières années, je me suis dit que ça devait être une ressemblance, point. Un dramaturge de la stature de Tremblay ne fréquenterait probablement pas un endroit du peuple, spécialement un "Second Cup" au tourment des défenseurs de notre langue!

Alors je me suis assis à son dos, pour lire un excellent article du Devoir, en version papier, ce que je n'avais pas fait depuis fort longtemps. Une femme s'approcha du notable sosie pour lui demander s'il était le célèbre auteur tout en lui signalant son amie restée à l'écart “comme une grande fan”. Tremblay acquiesça volontiers à son rôle de figure publique pour la saluer brièvement.

N'étant plus capable de me concentrer sur ma lecture, je me mis à épier ce que la célébrité lisait pour constater un magazine "glossy" couvrant les médias en page de "Movies" et de "TV". Un peu surpris par de telles lectures, le moment de ma sortie était venu et me suis dit pourquoi ne pas lui offrir gentiment ma copie du Devoir? Cela en français dans un Second Cup du voisinage de McGill...

Alors je m’arrêtai devant la table du célèbre voisin et confirma avec lui sa notoriété qu’il assuma avec grâce une fois de plus. Je me suis fait alors un tantinet provocateur en lui signalant, le front inquiet à l'appui (sans aucun clin d’oeil), que je ne pouvais m’empêcher de constater sa lecture d'un mag en anglais mais que je serais absolument ravi de lui remettre ma copie du Devoir. Devant un tel affront, il sembla un tantinet tout autant importuné mais se reprit rapidement, bon joueur, pour me confier que “il avait effectivement fait son “devoir” tôt en matinée" … tel un bon catholique d’autrefois!

Je le félicitai alors pour son œuvre et, sachant qu’il s’affairait sur cette trilogie de la famille Desrosiers issue de l’Ouest canadien (dont sa mère), lui ai offert ma copie du "Devoir" au nom d’un francophone hors-Québec de l’Ouest canadien de longue date. Il l’accepta alors volontiers! L’échange cordial avec ce grand prélat de la langue et de la culture québécoise a duré moins d’une minute mais m’a laissé avec un souvenir des plus précieux pour le 400ième!

_________________
Le Canard Quoi What the fuck ?!?
Malgré tout!
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Rencontre et confession impromptue de Michel Tremblay   Mar 04 Nov 2008, 19:55

Vraiment sympathique, cette petite histoire vécue. Smile


AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre et confession impromptue de Michel Tremblay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: