Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 soljenitsyne l'imposture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: soljenitsyne l'imposture   Mar 05 Aoû 2008, 17:39

soljenitsyne ne mérite pas vraiment le concert de louanges des médias.

Parmi les centaines d'ancien zeks (détenus) qui ont dénoncé le goulag beaucoup ont écris de meilleurs ouvrages que soljenitsyne comme chalamov ou victor serge (donc j'ai pris le pseudo) ! Ceux là ont connu le goulag des années 30 , la période la plus dure et la plus sombre du stalinisme. soljenitsyne a fait quelques années au début des années 50 où le régime s'etait beaucoup assoupli et n'en n'a pas vraiment tiré beaucoup d'enseignements puisqu'il a terminé nationaliste , antisémite et réclamait le massacre des tchétchennes.

Chalamov et victor serge sont eux morts dans une extrème misére après une vie de chien, aucun micro et aucune caméra ne se sont penchés sur eux
Eux ils était de gauche sincérement et humainement
soljenitsyne était de droite , voilà pourquoi la différence de traitement
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Mer 06 Aoû 2008, 02:00

Ce n'est pas beau d'être jaloux!!!

Si je comprends bien VS le régime Soviet préférait les opposants de droite à ceux de gauche?
C'est bizarre que le Communisme pactise si facilement avec le faschisme ??
cela semble du contre nature invraisemblable.
Mais je ne renie aucune théorie, tout me semble intéressant dans ce que tu dis , sauf que Bernard Pivot ne serait pas du tout content de te lire, c'est vrai que chez nous nous pratiquons l'élevage des valets du concensus mou.
Bernard Pivot est un des plus ardents défenseurs de la francophonie ( sa dictée!!) et il vient de produire un communiqué bouleversant sur le courage et l'audace de Solgénistsyne.
A mon avis Solgénistsyne n'avait pas d'autres choix que de fuir en Occident, pour exprimer sa liberté.
Son Nationalisme n'est que le reflet de la Russie toute entière qui se rêve grande et impériale.
Ha ces putains de Soviet ce qui compte pour eux, c'est le pouvoir a droite ou a gauche peu importe!
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Mer 06 Aoû 2008, 04:37

Les gars comme Solgénistsyne finissait soit à la guépéou (beaucoup de tueurs de la GPU étaient des anciens de l'armée de wrangel) ou soit en camps
les gars comme chalamov et victor serge finissait toujours en camps de concentration et la mort au bout à l'inverse des gars des nationalistes, des voleurs et des assasins qui avait toujours une bonne place de kapo ! Quoique Solgénistsyne au début n'était pas d'extrème droite , il l'est devenu par la suite !

Staline était plus méchants avec ses opposants de gauche car ils mettaient en cause sa légitimité de succésseur à lénine ce qui était beaucoup plus grave à ses yeux qu'un opposant de droite forcement agent de l'étranger et beaucoup moins dangereux car les blancs étaient complétement déconsidéré à l'époque au yeux du peuple russe
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Mer 06 Aoû 2008, 04:38

sinon je ne suis pas jaloux , j'aime pas le bourrage de crane , voilà tout
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Mer 06 Aoû 2008, 11:03

A part son triste favoritisme de statut de prisonnier politique, considerez vous qu'il s'agit d'un immense écrivain comme le proclame Bernard Pivot qui avait réalisé une entrevue exclusive dans le Vermont des decennies passées.

Je ne connaissais pas V.Serge, et j'avoue que prendre le nom d'un révolutionnaire de gauche DCD et sans son autorisation ni celle de sa famille (Clovis étant plus ancien), c'est à la fois lui rendre hommage et lui rendre ce qu'il aurait du recevoir de son vivant.
Mais cela peut aussi ressembler à de l'usurpation ,le temps des confidences élogieuses étant ouvert par vous -même.

Mais je suis sincèrement convaincu que votre démarche à vous reste du domaine de l'humanisme en vue de faire briller la lumière des justes, oubliés....

Donc pour moi que Solgénystine reste avant tout l'crivain de l'Archipel, comme vous je ne suis pas convaincu de son oeuvre politique, son cas étant à l'époque un rare cas de faire valoir que L'Occident à utilisé à bon escient.
Malgré tout il aura rendu un plus grand service à la Russie que Marchais avec son Bilan globalement positif.

Parlez nous plus de victor Serge puisque votre voeu c'est de le faire revivre, je suis prêt à apprendre...

Attention aussi aux bourrages........................a gauche, a droite, au centre, au milieu partout il y en a !!!
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Mer 06 Aoû 2008, 14:40








Quel contact étonnant, vieil homme, établissent tes mains
avec les nôtres !
Que les siècles de mort sont vains devant tes mains...


L’artiste sans nom comme toi les a surprises dans un mouvement
de prise
dont on ne sait s’il vibre encore ou s’il vient de s’éteindre,
Les veines battent, ce sont des vieilles veines durcies par le chant
du sang,
ah, que prennent-elles, tes mains de vigueur finissante,
s’agrippent-elles à la terre, s’agrippent-elles à la chair,
la dernière ou l’avant-dernière fois,
ramassent-elles le cristal qui contient la pureté,
caressent-elles l’ombre vivante qui contient la fécondité,
sont-elles de patience,
sont-elles d’acharnement, d’ardeur, de résistance,
sont-elles secrètement de défaillance ?
Le certain c’est leur fierté.


Les veines de tes mains, vieil homme, expriment la prière,
la prière de ton sang, vieil homme, l’avant-dernière
prière,
non la prière verbale, non la prière cléricale,
mais celle de l’ardeur pensante,
puissante - impuissante.
Leur présence confronte le monde avec lui-même,
elle l’interroge comme on interroge ce qu’on aime
définitivement
sans que la réponse soit possible.


Suis-je seul, moi sourd, moi tellement séparé de toi,
moi tellement détaché de moi,
suis-je seul à savoir comme tu es seul,
moi seul à cet instant et si tendu vers toi
dans le temps ?


Ou sommes-nous seuls ensemble
parmi tous ceux dans la durée qui sont seuls avec nous,
formant le chœur unique qui murmure dans nos veines communes
nos veines chantantes ?


J’ai pensé à te dire, vieil homme, une chose émouvante,
émue,
fraternelle,
à trouver pour toi, au nom de tous les autres, une parole nue
d’aurore boréale
de lueur sur les glaciers,
une parole simple, intime et loyale.


Toi, tu ne savais pas
que les veines des tempes des électrocutés
bouillonnent comme des nœuds de sang révolté
sous la peau ruisselante d’une sueur plus atroce que la sueur du
Christ sur la croix.
Quelqu’un m’a dit qu’il pensa en voyant ça
à une mouche proie d’une étrange araignée
et la mouche était une âme pardonnée.


Ah, que pourrais-je, ah que pourrais-je pour soulager tes veines,
moi qui sais les supplices, toi qui sais les supplices,
il faut pourtant que nous puissions l’un pour l’autre,
d’un bout du temps à l’autre,
jeter dans les balances inexorables de l’univers
au moins la fragilité d’une pensée, d’un signe, d’un vers
qui n’a peut-être ni substance ni radiance mais qui est,
aussi réel que les veines implorantes de ta main,
que les veines des miennes si peu différentes...


Que la dernière lueur de la dernière aurore,
que la dernière étoile intermittente,
que la dernière détresse de la dernière attente,
que le dernier sourire du masque rasséréné,
soient sur les veines de ta main, vieil homme rencontré.


Une goutte de sang tombe d’un ciel à l’autre,
éblouissante.


Nos mains sont d’inconscience, de dureté, d’ascension, de conscience, de plain-chant, de souffrance ravie,
clouées aux arcs-en-ciel.
Ensemble, ensemble, unies,
voici qu’elles ont saisi
l’inespéré.


Et nous ne savions pas
que nous tenions ensemble
cet éblouissement.


Une goutte de sang -
un seul trait de lumière tombe d’une main à l’autre,



éblouissant.









Mexico, novembre 1947
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Jeu 07 Aoû 2008, 02:17

Victor serge est un écrivain et poéte russe francophone. Il a écrit environ une cinquantaine d'ouvrages dont quelques uns ont disparu à jamais car la GPU (police politique) a détruit les manuscrits originaux.
Victor serge était un copain d'enfance de bonnot (la célébre bande à bonnot) dont il n'approuvait les méthodes violentes de l'action direct (vol + assassinat de bourgeois) ! Néanmoins sur de fausses preuves la police française fit commencé sa jeunesse par 6 ans de bagne
En 1919, il servira d'otage au gouvernement français qui avait raflé les révolutionnaires russes vivant en France pour les échanger contre des militaires français envoyés en russie combattre le bolchevisme. Il sera effectivement échangé et combattera au coté des rouges pendant toute la guerre civile. Il s'égara quelques mois dans la techka où la seul fois où on lui confia des prisonniers il les libéra avant leur interrogatoire , comme il l'expliquait il n'avait pas du tout la fibre pour ce métier.
Victor Serge fit parti des tout premiers opposant à la bureaucratie soviétique qui s'est emparé du pouvoir entre 1923 et 1925 , il sera interné dans ce qu'on appelait des isolateurs c'est à un petit bled perdu au fin fond de l'immensité de la sibérie. Il sera un des dirigeants de l'opposition de gauche au stalinisme. Pendant cette période il écriera de nombreux romans décrivant la monté de la nouvelle classe sociale impitoyale , la misére du peuple russe , la collectivisation, la chasse aux anciens révolutionnaires qui ne marchent pas droit ..
Il échappera d'un cheveux à la seconde phases de la répression stalinienne qui demarra vers 1936, celle qui ne consistait plus seulement à enfermer l'opposant mais tout simplement à l'éliminer physiquement.
Grâce à l'action d'écrivain français, Victor serge a été libéré jusque quelques mois avant que tout ses amis fussent exterminé à la mitrailleuse par dizaine de millier. A l'époque le journal Le Figaro s'en était bruyament réjoui tout comme il se réjouissait des nombreux assassina de communisme par les fascistes italiens et nazis (Un gars de droite d'aujourd'hui un peu endurci serait effrayé par les appels au meutre du journal de droite de l'époque)
Victor Serge rebelle jusqu'au bout des ongles sera exclu par les trotskystes français à son retour d'URSS , seul Trotsky prendra sa défense en déclarant "il est des nôtre"
En 1942, il échappera de justesse aux griffe de la gestapo après l'invasion de la zone libre par l'armée allemande en prenant un bateau pour le mexique.
C'est là où finira Victor serge ce révolutionnaire fatigué et désillusionné par une vie de traque et de prison. Il finira dans la misére et meurt officiellement d'une attaque froudoyante en 1948, 7 ans après Trotsky. Julian Gorki un des anciens dirigeants du POUM espagnol (organisation révolutionnaire anti stalinienne) qui enquêtait à la même période sur la mort de trotsky déclara qu'il échappa au mexique a au moins 3 tentatives d'assassinats. Il montre le mexique comme un vrai nid d'espion soviétique et il était convaincu que Victor Serge comme des milliers d'opposants à l'étranger a été purement et simplement éliminé par une des centaine de méthodes bien discrète d'élimination par la GPU.

Victor Serge est un monument politique du 20 ième siécle, de cette période qui de la premiére guerre mondiale jusqu'à la seconde mondiale fit au moins 100 million de mort en 25 ans rien qu'en Europe (soit 1 européen sur 4 si on additionne tout les conflits et repression : 1er guerre mondiale, guerre civile russe, repression stalinienne, nazis et tous les fascismes de l'époque, seconde guerre mondiale). Il faudra encore beaucoup de temps pour qu'on accepte de faire le lien entre tout ces conflits.

Victor Serge est un parfait inconnu en France , hormis quelques initiés en général situé à l'extrème gauche, le systéme l'a censuré comme le faisait le stalinisme. Il faut savoir que les Européens ne sont pas encore prêt à voir leur passé et la vrai nature du fascisme et du stalinisme.

Solgénystine lui ne nombre qu'un petit bout du stalinisme et n'en a rien compris à sa nature car finalement il ressemble à la fin de sa vie à ce qu'il dénonceait dans sa jeunesse sachant que le stalinisme est un mélange de communisme grossier , de nationalisme et d'antisémitisme et servait de paravant à la dictature d'une classe sociale : la bureaucratie (en faite pas grand chose a changé depuis que le communisme est officielement tombé) !
Le message de Solgénystine est simple le communisme = le stalinisme ! Voilà pourquoi l'occident lui a ouvert grand les bras et a vécu dans les honneurs quand des dizaines d'autres comme chalamov , jan valtin, john smith , ..qui ont écrit des oeuvres bien plus admirables que Solgénystine sont morts dans la misére, l'indifférence ou quand en plus on ne leur pissait pas dessus .
Bon je ne dis pas ce qu'a écrit Solgénystine est nul , j'ai apprécié son archipel du goulag et une journée d'ivan ivanovitch mais par rapport à d'autres il ne méritait nullement ce titre de premier opposant au totalitarisme russe. L'occident par son indifférence a tué une deuxième fois chalamov et Victor Serge
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Jeu 07 Aoû 2008, 05:16

Ce que je sais de Solgénystine est:

- en 1978, dans un discours à Harvard, il a décrit les Etats Unis qui l'hébergeaient comme pays "faible", "sans morale", avec une "musique vulgaire". N'est-ce pas Sénateur, donc Ernest Ansermet qui louait Sydney Bechet, Igor Strawinski qui composait pour Woody Herman, et Antonin Dvorak avec ses chants "nègres": se sont tous trompés, heureusement que l'expert musical Solgénystine a remi tout en ordre! (je ne sais pas s'il est plus ignorant que salaud)

- avec raison Henry Kissinger, qui quant à criminels a bien de l'expérience du moment qui'il se regarde dans la glace tous les matins, n'a pas voulu le recontrer, parce que plus salaud que lui et en plus anti-sémite

- quant à ses goulags et journée de Ivan Denisovitch, c'est naturellement de la frime toute inventée, comme l'a démontré une revue américaine il y a une dizaine d'années - la référence m'échappe mais Victorserge0 saura bien la retrouver.

Un profiteur qui ne mérite que l'oubli. Oh, non pas que les soviétiques aient été tendres avec leur propre peuple - 10 millions dans les années 30 - mais c'est immorale et malhonnête de profiter de la douleur des gens pour sa propre gloire, prix Nobel y compris.

Denis, anti-staliniste
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Jeu 07 Aoû 2008, 05:22

CLOVIS a écrit:

Si je comprends bien VS le régime Soviet préférait les opposants de droite à ceux de gauche?
C'est bizarre que le Communisme pactise si facilement avec le faschisme ??
cela semble du contre nature invraisemblable.

Mais qu'est-ce que racontes là Clovis, n'as-tu pas entendu parler du pacte Molotov - von Ribbentropp? De la camaraderie entre Staline et Hitler?

Ce n'est pas le "Communisme [qui] pactise si facilement avec le faschisme". Apparemment tu ne sais pas ce qu'est le communisme. Pourtant, il y a eu la fondation de la Quatrième Internationale en 1938. Ce n'est donc pas les communistes qui on assassiné Trotsky à Mexico en 1940. Lis un peu mieux l'histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Jeu 07 Aoû 2008, 08:54

Bon je crois que soljenitsyne qui a fait 8 ans au goulag ne soit pas un menteur. néanmoins par rapport à d'autres il n'a connu le système concentrationnaire stalinien que vers sa fin ! contrairement à chalamov qui fut déporté plus de 20 ans c'est à dire à la fin des années 20 jusqu'au années 50 il n'a pas vu l'évolution du système concentrationnaire russe et les vagues successives d'opposants qui était envoyé.
soljenitsyne a été interné en 1945 , a cette époque les centaines de millier de membre de l'opposition de gauche interné dans le années 30 ainsi que les dizaines de millier d'anarchistes et socialiste ont tous été exterminés. les rares survivants comme chalamov sont réduit à l'état de bêtes n'ayant plus rien d'humain !
Je conseils vivement la lecture des oeuvres de varlan chalamov dont les récits de kolyma très largement supérieurs à ceux de soljenitsyne ! cette oeuvre pessimiste montre l'enfer d'un camp et qu'il y a pire que la faim et les brimades c'est la perte de sa dignité ! il y a dans ce livre des temoignages boulversants où on voit un ancien ministre de l'économie, un ancien directeur du principale journal russe jouer un jeux stupide où on laisse un petit morceau de pain sur une table pendant que plusieurs zek se cachent. Si un nouveau déporté ne résiste pas à la tentation de manger ce petit morceau de pain les autres déportés cachés surgissent et le battent jusqu'à ce qu'il meurt.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 07:10

Après avoir lu les propos délirants de soljenitsyne dans ses dernières années de vie, contre la société contemporaine, la Russie moderne, et le regret du "bon vieux temps" des tsars et de l'église orthodoxe, de la bonne Russie avec cent millions d'esclaves, force m'est de reconnaître que ce n'est qu'un imposteur totalement déconnecté avec la réalité. Ce n'est pas le genre de gens qu'on a besoin pour construire notre futur.
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 07:26

oui mais je crois qu'il faut dissocier le soljenitsyne des années 50 qui a connu le goulag du soljenitsyne des années 70 à aujourd'hui qui est un ultra nationaliste et antisémite russe complétement délirant !
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 07:49

D'accord, j'en fais de même avec Steinbeck qui a écrit des saloperies à la fin de sa vie, mais comme je suis religieux je crois à la maxime selon laquelle l'arbre se reconnaît à ses fruits.

C'est-à-dire, comme chantait Brassens, l'âge ne fait rien à l'affaire, quand on est con on est con.
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 08:49

peut être mais je ne crois pas à la bétise innée qui est un peu en parallèle avec les génes de la violence qu'affectionne la droite !

Trotsky dans son ouvrage "Staline" montre bien que staline n'est pas née monstre dans le berceau mais que des prédispositions ont fait un beau alliage avec les circontances historiques.

Si soljenitsyne avait été interné en 1932 et non pas en 1945 , peut être qu'il aurait connu des dirigeants de l'opposition de gauche et il ne serait peut être pas devenu la crapule antisémite qu'il est devenu ! Qui sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 12:29

Tu vois, si j'étais Marylin Monroe je n'écrirais pas sur ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Sam 09 Aoû 2008, 14:04

Tu vois, si j'étais Marylin Monroe je n'écrirais pas sur ce forum![url][/url]

ben je vois pas le rapport Je sais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Dim 10 Aoû 2008, 13:39

Victorserge0 a écrit:

Si soljenitsyne avait été interné en 1932 et non pas en 1945 , peut être qu'il aurait connu des dirigeants de l'opposition de gauche et il ne serait peut être pas devenu la crapule antisémite qu'il est devenu !

Attention aux phrases qui commencent avec SI.
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Dim 10 Aoû 2008, 14:57

ben si avec des si on pourrait refaire le monde
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   Lun 11 Aoû 2008, 06:54

Tu veux dire comme soljenitsyne? Qu'il ait vécu en 1932 ou en 1945, ce n'était qu'un con, je ne vois aucun "si" qui puisse le sauver. Il y en a parfois de ces cons dans l'histoire, regarde Savonarola à Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: soljenitsyne l'imposture   

Revenir en haut Aller en bas
 
soljenitsyne l'imposture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Discussions générales-
Sauter vers: