Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jazz un 28 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 08 Déc 2008, 14:01

Dans la langue internationale du swing! Bravo Clark Terry!
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 08 Déc 2008, 14:16

Sénateur a écrit:
... cette superbe toune que je connait bien mais pas par George Thomas que je découvre cheers

Don Redman, cl, as, dir; Joe Smith, c; John Nesbitt, tp; Langston Curl, Ed Cuffee, tb; Benny Carter, as; George Thomas, ts, vocal; Prince Robinson, ts; Todd Rhodes, p; Dave Wilborn, banjo; Billy Taylor, tuba; Cuba Austin, d.

Intéressant l'attaque ferme des trompettes, très moderne, les saxes fluides, et la rythmique ancienne de façon émouvante avec banjo et tuba. Joe Smith langoureux. Batteur, excellent comme tout l'orchestre.

Si je me rappelle bien, c'était l'Arcadia Ballroom à Detroit. Y ont joué aussi Fats Waller et Coleman Hawkins. George Thomas était très aimé, aussi dans "Baby Won't You Please Come Home" et "OK Baby", belle voix. Oubliés? Non!

http://www.youtube.com/watch?v=PITzl_eHkkI&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mar 09 Déc 2008, 11:41

Sénateur, regarde-moi ça:

http://www.iht.com/articles/2008/12/08/opinion/edhebert.php

Pas mal comme famille! Pour tous les Acadiens!

Amitiés, Denis
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mer 10 Déc 2008, 11:09

Formidable! merci de l'info Denis.

Se mettre à nu généalogiquement parlant, faut le faire pour le bien de la cause. Trop se prennent pour des «Pure breeds» alors qu'en réalité ils sont aussi «mutts» que nous. Laughing

Dire que nos gênes sont entremelés avec des gênes italiens, irlandais, écossais, grecs ou français, ça passent , mais avouer que les «sauvages» font aussi partie de cette «soupe » ce n'est pas un discours de tous les jours.

Je me souviens d'un jour pas si lointain ou parler de « sang autochtone» dans le «sang bleu royal» des Acadiens était un sacrilège. De 1604 jusqu'en 1632 ( à l'arrivée des femmes françaises en Acadie ) c'était ABSTINENCE Crois pas mes yeux selon l'intelligentia acadienne. Smile ou le plaisir solitaire

What the fuck ?!? oui, oui, What the fuck ?!?

Most of us are 'mutts'

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Sam 13 Déc 2008, 21:43

Citation :


J'ai maintenant tous ses disques parisiens:

Paris, 23 juin 1937
OLA1877-1 Tea for two, Swing #5
OLA1878-2 Weather beaten blues, Swing #5

Paris, 20 juillet 1937
OLA1918-1 My blue heaven, Swing #38
OLA1919-1 Ain't misbehavin', Swing #38

et je vais en faire un CD - avec sa photo.



A peine j'aurai enlevé un peu de bruit de ces merveilleux 78, je te l'envoie. Tu verras!

Sénateur a écrit:

On en apprend tous les jours Smile non, Teddy Weatherford ne me dit rien Embarassed mais Buck Clayton par contre, oui, j'aime bien sa trompette mais pas autant que celle de Dizzy, Satchmo, Buddy, King, Bix,Roy, et bien sur Miles.

Les voilà:

Tea for Two, http://www.box.net/shared/giml1cru71
Weatherbeaten Blues, http://www.box.net/shared/isvvxmg78f
My Blue Heaven, http://www.box.net/shared/6d3o0n9f04
Ain't Misbehavin', http://www.box.net/shared/7p73z7sa0f

Il faudrait que je nettoie un peu les deux derniers. Emploie "Donwload" plutot que "Play".

Bonne écoute, Denis
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 15 Déc 2008, 10:00

Quel ravissement. J'aime bien ce pianiste que je découvre et qui à mon étonnement ne parait pas dans le dictionnaire du jazz malgré son grand talent. Confused

Je redécouvre une approche différente des tounes telles que Tea for two, My blue heaven et Ain't misbehavin et m'interroge encore a savoir quelles sont ses influences pianistiques. Art Tatum qui a influencé presque tout les bons pianistes . Qui d'autres ?

Ce Weather beaten blues, une autre découverte pour moi. Comment se fait-il que cette excellente toune n'est pas été reprise par d'autres jazzistes ?

Direction: Le Ipod Mouhahaha! ...et merci, on se sent prévilégié. king

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 15 Déc 2008, 10:11

Voilà ce qui explique tout:

«Weatherford developed in his Asian exile a powerful two-handed style heard to best advantage on the 1937 recording sessions. However, his chosen career path severely limited any influence he might have had on the further development of jazz piano playing


Citation :
Weatherford, Teddy (11 Oct. 1903-25 Apr. 1945), jazz pianist and bandleader, was born Theodore Weatherford at Pocahontas, Tazewell County, Virginia, the son of Jack Weatherford, a miner, and Kate Weatherford. In 1907 his father was severely injured in an explosion at Landsberry Mine, and Teddy spent much of his childhood in the family of his married sister, Lovey Poindexter, in Bluefield City, Mercer County, West Virginia. He studied music at Bluefield State College and worked for about two years with the local Harry Watkins band.

In 1922 Weatherford moved to Chicago and soon joined the trumpeter Jimmy Wade's band. From 1923 to 1925 the band was resident at the Moulin Rouge in Chicago, and it was billed as Wade's Moulin Rouge Orchestra on three recording sessions for the Paramount label in 1923-1924, which represent Weatherford's recording debut. In 1925-1926 Weatherford worked with Erskine Tate's orchestra at the Vendome Theater in Chicago, recording with them with trumpeter Louis Armstrong in May 1926.

In August 1926, after a brief period as a solo pianist at the Dreamland in Chicago, Weatherford departed as a member of the drummer Jack Carter's band for an engagement at the Plaza in Shanghai, China. The engagement was extended from ten weeks to a year. Then in 1927-1928 the band filled engagements in Surabaja and Batavia (now Djakarta) in the Dutch East Indies (now Indonesia) and in Singapore before returning to Shanghai. Weatherford stayed on in Shanghai, performing in a piano duo with the African American pianist Bill Hegamin before joining Balaleinikoff's Orchestra at the Carlton Palais de Danse. After playing with other dance bands, Weatherford took over a band formerly led by the California trumpeter Robert Hill for a residency at the Canidrome in Shanghai's French Settlement in 1929.

In late 1933 the management of the Canidrome sent Weatherford to the United States to recruit new talent. During his only return to his native country, Weatherford worked with Noble Sissle's band in Boston and recruited a band led by the trumpeter Buck Clayton to play at the Canidrome. Back in Shanghai, Weatherford played only as an intermission and concert pianist until August 1935, when he moved to the Raffles Hotel in Singapore. In October 1935 he joined the band of the expatriate African American trumpeter Crickett Smith for a season in Surabaja and returned with that band to its residency at the Taj Mahal Hotel in Bombay (now Mumbai). He appears on their only record, made in Bombay in late 1936.

In 1937 Weatherford visited France and Sweden. In Paris he undertook, at the instigation of the critic Hugues Panassié, two recording sessions as a piano soloist for which he declined payment and on which his reputation largely depends. Panassié described Weatherford as "a great pianist with a straightforward style and a powerful left hand" (Panassié and Gautier, p. 335). "Weather Beaten Blues is certainly the recording that best shows Weatherford's exceptional class. It is the blues as only a musician from the American South could play it, with a truly majestic nostalgic feel" (Panassié, p. 209).

In September 1937 Weatherford returned to Bombay to become the leader of the band at the Taj Mahal, working also in Colombo, Ceylon (now Sri Lanka), and again at Surabaja in the summer of 1939. The band returned again to Colombo in 1940-1941, but Weatherford left in September 1941 to move to Calcutta, India, where he performed at the Grand Hotel, first as a solo pianist but soon also as leader of the resident band. He was a fixture at the hotel until his death from cholera at the Presidency General Hospital in Calcutta, one of the first victims of an epidemic.

Weatherford recorded extensively during his years in Calcutta, but the majority of the output is ephemeral popular material appropriately performed, a reminder that the majority of Weatherford's career was spent in catering to the needs of a nonspecialist audience. His band mixed expatriate African Americans, such as the tenor saxophonist Roy Butler, with local musicians of English and other extractions. Some big-band jazz recordings and piano solos of merit were made, a number at the instigation of an RAF officer, Sinclair Traill, who later founded the British magazine Jazz Journal. Visiting American servicemen also performed with Weatherford in Calcutta, among them the singer Jimmy Witherspoon and the tenor saxophonist Paul Gonsalves, who took part in some 1943 recordings.

It is a measure of Weatherford's stature among jazz pianists that his reputation has endured despite his small recorded oeuvre and long absence from the United States. He was at the forefront of developments in 1920s Chicago and a participant in the stylistic innovations brought to fruition by Earl Hines. Weatherford developed in his Asian exile a powerful two-handed style heard to best advantage on the 1937 recording sessions. However, his chosen career path severely limited any influence he might have had on the further development of jazz piano playing.




--------------------------------------------------------------------------------

Bibliography

Biographical information on Weatherford was assembled by Peter Darke and Ralph Gulliver, "Teddy Weatherford," Storyville 65 (June-July 1977): 175-190; the authors interviewed his last surviving sibling, Sam Weatherford, who on census evidence was somewhat younger than he claimed. See also Hugues Panassié and Madeleine Gautier, "Terry Weatherford," in Dictionnaire du jazz (1987); and Panassié, Douze années de jazz (1927-1938): Souvenirs (1946). Weatherford's American and European recordings are documented in Brian A. L. Rust, Jazz and Ragtime Records 1897-1942 (2002). A complete account of his Indian recordings is K. Peter Darke, "Teddy Weatherford's Indian Recording Sessions 1941-45," Matrix 107-8 (Dec. 1975): 3-6. An obituary by Rex Harris and Max Jones is in Melody Maker, 19 May 1945, p. 4.

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 15 Déc 2008, 14:18

"It is the blues as only a musician from the American South could play it, with a truly majestic nostalgic feel" (Panassié, p. 209)"

Comme d'habitude Panassié, denis dixit, se trompe pas mal. Bien que j'aime énormément ce blues, il y a beaucoup de concessions doucereuses au schmaltz (tu sais ce qu'est la "sixte ajoutée"? comme dans les opérettes viennoises), mais toujours sauvées par quelque bonne blue note par ici er par là. Dirai-je un miracle comment Teddy fais bien passer le kitsch dans un contexte fortement jazzé.

Le bon Hugues Panassié écrit également à p. 208 du même livre (oui je l'ai! assez rare): "On sentait tout de suite le souffle des musiciens de jazz de la grande époque: c'était un contraste saisissant avec le style étriqué, fignolé des actuels imitateurs de Teddy Wilson."

Honteux! Teddy est le père du piano moderne, fini les gauches à la Waller! (que j'aime naturellement). Basie commence à se couper la gauche en 1936, et à Kansas City il n'y avait rien de "fignolé"! (mais de robustes spare ribs avec beaucoup de Bourbon, sur les solos de Ben Webster, Herschel Evans, et Lester Young que Panassié n'aimait pas).

Et qu'est-ce qui passe ensuite? Peut-être que Hugues veut nous faire croire que Bud Powell, George Wallington, Duke Jordan, McCoy Tyner, Monk et Horace Silver sont "fignolés"? Et Horace Parlan avec seulement trois doigts à la main droite? Et la belle Mary Lou Williams? Naturellement je respecte et aime bien Hugues-le-pionnier, dommage qu'il n'ait jamais beaucoup compris au jazz, même s'il disait aimer le haricots rouges.

Denis "le salaud"


Dernière édition par Denis Baggi le Lun 15 Déc 2008, 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 15 Déc 2008, 14:25

Trouvé sur le Web, aucune idée sur la rigueur secientifique:



Teddy Weatherford (p) solo

Paris, June 23, 1937
OLA1876-1 I ain't got nobody Swing (F)58, Pathé (F)C054-16021, (F)
1552561
OLA1877-1 Tea for two, Swing (F)5, Jazum 9, Par (E)PMC7118,
Pathé (F)C054-16021, (F)1552561
OLA1877-2 Tea for two (unissued)
OLA1878-1 Weather blues (*) Swing (F)315, Pathé (F)1552561
OLA1878-2 Weather beaten blues (*), Swing (F)5, Jazum 9, Pathé (F)1552561,
(F)C054-16021
OLA1879-1 Maple leaf rag (unissued)
OLA1879-2 Maple leaf rag Swing (F)315, Par (E)PMC7118, Pathé (F)
C054-16021, (F)1552461
Note : (*) "Weather blues" on Swing 315 and "Weather beaten blues" on Swing 5 are drawn from two different
masters despite bearing the same matrix OLA1878-2 in the wax. Swing 5 is take 2 while s-Swing 315 is
most likely take 1. Pathé (F)1552561 entitled "Le Jazz en France, Vol. 10 : Piano & Swing (Tome 1),
see next session and also under Garland Wilson and Garnett Clark.

Paris, July 20, 1937
OLA1918-1 My blue heaven, Swing (F)38, Pathé (F)1552561
OLA1919-1 Ain't misbehavin' - , - , Franklin Mint 77

Teddy Weatherford (p) solo, Paquita (rn. Myrtle Watkins) (vcl) on some of the medley pieces
Calcutta, India, September 1941
CEI22014-2 Medley : You stepped out of a dream (intro) Col (In)FB40067
Boa noite
I yi yi yi yi
CEI22015-2 Medley : Who -
Moon over Burma
Minnie from Trinidad
Teddy Weatherford and his Band : George Banks, Bill McDermott (tp) George Leonardi (tb) Reuben Soloman
(as,cl) Sonny Saldana (reeds) Teddy Weatherford (p,vcl) Cedric West (g,tb) Tony Gonsalves (b) Trevor McCabe
(d) Paquita (vcl)
Calcutta, October 1941
CEI22025-1 I take to you (p vcl) Col (In)FB40070
CEI22026-1 I've got a bone to pick up with you (p vcl) -
Note : Paquita appears on the label as Pepita.
Teddy Weatherford and his Boys : prob same or similar pers
Calcutta, c. November 1941
Lady be good Col (In)FB40099
St. Louis blues -
Teddy Weatherford at the Piano : Teddy Weatherford (p) Basil Evans (b) Trevor McCabe (d)
Calcutta, c. May 1942
CEI22063-1 Birth of the blues Col (In)FB40164, Jazum 9
CEI22064-1 Darktown strutters' ball - , -
Basil & McCabe out
Calcutta, c. May 1942
CEI22070-1 Medley : I know why Col (In)FB40174, Jazum 9
Dolores
You started something
CEI22071-1 Medley : The last time I saw Paris (*) - , -
In Waikiki (*)
Kiss the boys goodbye (*)
Note : (*) This medley on Harlequin (E)HQ2013 entitled "Jazz and Hot Dance in India, Volume Four", see
following sessions for more titles. Jazum 9 untitled and for 2 more titles on this LP dedicated
to Weatherford see Joe Sullivan and Buck Washington (one title each).
Teddy Weatherford and his Band : George Banks, Bill McDermott (tp) George Leonardi (tb) Reuben Soloman (as,
cl) Sonny Saldana (reeds) Cedric West (g,tb) Tony Gonsalves (b) Trevor McCabe (d) Teddy Weatherford (p,vcl)
Paquita (vcl)
Calcutta, c. June 1942
CEI22110-1 How about you ? (tw vcl) Col (In)FB40172
CEI22111-1 Hoe down (tw vcl) -
Teddy Weatherford at the Piano ; Teddy Weatherford (p,vcl) Tony Gonsalves (b) Jimmy Smith (d)
Calcutta, c. August 1942
CEI22182-1 Blues in the night (tw vcl) Col (In)FB40220, Jazum 9
CEI22183-1 Basin Street blues (tw vcl) (In)FB40225, -
CEI22184-1 Memphis blues - , -
CEI22185-1 St. Louis blues (tw vcl) (In)FB40220, -
Note : The abov session on Harlequin (E)HQ2013.
All Star Swing Band : prob pers. George Banks (tp) Reuben Soloman (cl) Roy Butler (ts) Teddy Weatherford
(p) Cedric West (g,tb) Tony Gonsalves (b) Jimmy Smith (d) Nester West (vcl) prob. Sonny Gill (vcl,sax)
Calcutta, August 1942
CEI22186 Always (nw vcl) Col (In)FB40221
CEI22187 I remember you (nw vcl) -
CEI22188-1 One dozen roses (nw vcl) (In)FB40226, Harlequin (E)HQ2013
CEI22189-1 Jealous (nw vcl) -
Calcutta, September 1942
White Christmas (sg vcl) Col (In)FB40229
Be careful it's my heart (nw vcl) -
CEI22199-1 Here you are (nw vcl) (In)FB40230
CEI22200-1 The pity of it all (sg vcl) -
CEI22201-1 My gal Sal (nw vcl,*) (In)FB40231
CEI22202-1 The last call for love (nw vcl,*) -
Note : (*) These 2 titles as by Reuben Soloman and his Jive Boys.
Teddy Weatherford and his Band : George Banks, Bill McDermott, Pat Blake (tp) George Leonardi (tb) Reuben
Soloman, Paul Gonsalves (as,cl) Roy Butler, Ruby Cotton (ts) Teddy Weatherford (p,vcl) Cedric West (g,tb)
Tony Gonsalves (b) Jimmy Smith (d) Kitty Walker (vcl)
Calcutta, c. May 1943
CEI22342-1 The lady who didn't believe in love (rw vcl) Col (In)FB40315, Harlequin (E)HQ2013
CEI22344-1 Out of this world (kw vcl) - , -
Three dreams ( vcl) (In)FB40316
Cabin in the sky ( vcl) -
Diane Withburn, Bill McDermott (vcl), rest same
Calcutta, September 1943
CEI22522-1 Stormy weather (dw vcl) Col (In)FB40346
CEI22523-1 There's no two way about love (bmd vcl) -
Bob Lee (rn Bob Merrill)(vcl) The Hudson Sisters (vcl)
Calcutta, January/February 1944
CEI22664-1 Blue rain (bl,ths vcl) Col (In)FB40368
CEI22665-1 So long, Sarah Jane (ths vcl) (In)FB40356, Harlequin (E)HQ2013
CEI22666-1 Star eyes (bl vcl) -
CEI22667-1 Hello America, hello (bl,ths vcl) (In)FB40368
Teddy Weatherford and his Band : George Banks, Bill McDermott, Pat Blake (tp) unknown (tb) Cedric West (tb,
g) Reuben Soloman, Paul Gonsalves (cl,as) Roy Butler, Rudy Cotton (ts) Teddy Weatherford (p) unknown (g)
Tony Gonsalves (b) Jimmy Smith (d) Bridgette Moore (vcl)
Calcutta, c. May 1944
CEI22808-1 Ice cold Katie (bm vcl) Col (In)FB40396, Harlequin (E)HQ2013
Frank J. Oxford (vcl) acc by Teddy Weatherford and his Band : Teddy Weatherford (p) Tony Gonsalves (b)
Jimmy Smith (d)
Calcutta, c. February 1945
CEI23698-1 Don't be a talkie fjo vcl) Col (In)FB40377, Harlequin (E)HQ2013
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Lun 15 Déc 2008, 14:28

Sénateur a écrit:

Je redécouvre une approche différente des tounes telles que Tea for two, My blue heaven et Ain't misbehavin et m'interroge encore a savoir quelles sont ses influences pianistiques. Art Tatum qui a influencé presque tout les bons pianistes . Qui d'autres ?

Earl Hines. Un peu de James Price Johnson et Fats Waller.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mar 16 Déc 2008, 11:34

Denis Baggi a écrit:
Sénateur a écrit:

Je redécouvre une approche différente des tounes telles que Tea for two, My blue heaven et Ain't misbehavin et m'interroge encore a savoir quelles sont ses influences pianistiques. Art Tatum qui a influencé presque tout les bons pianistes . Qui d'autres ?

Earl Hines. Un peu de James Price Johnson et Fats Waller.

Il a quand même une discographie intéressante, les grands classique en plus de titre locaux i.e. Moon over Burma, In Waikiki et autres. Wink

Oui je reconnais bien les influences de Fats Waller et Earl Hynes et vais aller faire mes devoirs pour James Price Johnson Embarassed et moi qui coyait connaître mon jazz. Mais le jazz est si vaste. Là je me cherche une esquive Laughing

Louisiana Fairytale thumright savoureux et qui «coule bien»...

http://www.youtube.com/watch?v=twLdQSuu3Hg&feature=related

I Ain't Got Nobody... but a lot of bacon and pop corn Laughing

http://www.youtube.com/watch?v=73-NphU_L_U

et ma découverte du jour Smile

http://www.youtube.com/watch?v=oK2Za0eydw4

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mar 16 Déc 2008, 15:01

http://www.youtube.com/watch?v=TJTPYBRueJA

Gene Sedric, tenor/cl, Al Casey, guitar, Bugs Hamilton, trompette, Slick Jones, batterie

Ensuite je te donne le nom des filles!
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mer 17 Déc 2008, 10:41

Denis Baggi a écrit:
http://www.youtube.com/watch?v=TJTPYBRueJA

Gene Sedric, tenor/cl, Al Casey, guitar, Bugs Hamilton, trompette, Slick Jones, batterie

Ensuite je te donne le nom des filles!

J'imagine que l'on va avoir des surprises a en juger par les bras poilus (poilous comme l'on dit chez nous) de certaines filles. Laughing est-ce tiré du film Honeysuckle Rose ?

Bon choix de toune thumright j'ai toujours aimé le coté «gamin» de Fats Waller. Il semblait prendre la vie du bon bord et le démontrait bien. Smile l'alcoolisme sans doute.

Note: Je suis tombé sur des noms comme Sara Martin, Alberta Hunter,Anna Jones, Hazel Meyers...c'est possible ???

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Sam 20 Déc 2008, 07:56

Sénateur a écrit:
Denis Baggi a écrit:
http://www.youtube.com/watch?v=TJTPYBRueJA

Gene Sedric, tenor/cl, Al Casey, guitar, Bugs Hamilton, trompette, Slick Jones, batterie

Ensuite je te donne le nom des filles!

Correction: il y a Cedric Wallace à la basse que je n'ai pas entendu.

Sénateur a écrit:

J'imagine que l'on va avoir des surprises a en juger par les bras poilus (poilous comme l'on dit chez nous) de certaines filles. Laughing est-ce tiré du film Honeysuckle Rose ?

Bon choix de toune thumright j'ai toujours aimé le coté «gamin» de Fats Waller. Il semblait prendre la vie du bon bord et le démontrait bien. Smile l'alcoolisme sans doute.

Note: Je suis tombé sur des noms comme Sara Martin, Alberta Hunter,Anna Jones, Hazel Meyers...c'est possible ???

Les filles sont Hilda et Vivian Brown, Betty Mays et Mabel Lee. Certes que celle sur le piano que Fats semble vouloir tripoter est bien roulée!

Il s'agit de films courts, quelques minutes, à ma connaissance il y en deux autre, "The Joint is Jumpin" et je crois "Ain't Misbehavin". Tu trouves ça sur DVD, cherche sur Amazon.

Voilà une autre version encore plus superbe - celle sur YouYube est de qualité technique basse, bien que sur mes cassettes elle soit bien mieux. Celle-ci a été faite vers 1939 par une compagnie de téléphone, je pense Muzac, pour des disques spéciaux, pas de bruit de fond, rendue très intimiste, tu composais un numéro et tu pouvais écouter Fats! Même personnel, solos différents, celui de Al Casey qui swingue à accords bien meilleur, Gene Sedric superbe (tu connais? il a été longtemps en Europe), Bugs Hamilton en pleine forme.

http://www.box.net/shared/atfi0l25vk

Panassié dit qu'il n'a jamais entendu Fats si bien enregistré. Sur un vieux disque français que j'ai acheté en 1961!

Amuses-toi bien, Denis
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Sam 20 Déc 2008, 11:14

J'aime beaucoup mieux cette version de Fatty Fatsy Wallers et ses copains. Beaucoup plus « swingante ».

À mon tour de te te présenter un groupe canadien , québécois, montréalais qui performe bien sur ce Honeysuckle Rose.

Susie Arioli Band. Susie comme chanteuse batteuse, son amant Jordan Officer , très talentueux guitariste ( mathématicien à ses heures ) Jerome Browne autre guitare et Shane MacKenzie à la basse.

Susie est tombée dans le Swing lorsqu'étant jeune et Jordan applique ses talents de mathématicien aux cordes et sait toucher les nôtres. Wink

[url] http://www.youtube.com/watch?v=VhQJCizXIB8&feature=related[/url]

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Sam 20 Déc 2008, 15:05

Très bien, toujours quelque chose de nouveau. Pour moi le mieux, est le début de la maison Swing en France, dédiée au jazz, son premier disque, enregistrement du 28 avril 1937:



Lis le personnel sur la pochette.

Note les brefs solos de Django et le pont de Benny Carter vers la fin. Hawkins est en pleine forme à Paris, il a vécu en Europe de 1934 à 1939, dont deux ans à Zurich. Ensuite il rentre à New York et enregistre Body and Soul, pour montrer que c'est toujours le maître.

http://www.box.net/shared/7if010qbyi
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Dim 21 Déc 2008, 11:15

Ah ben là c'est le boutte du boutte. Je suis tombé dans le sac à surprises. Et quelle surprise.

De plusse talentueux à plusse talentueux. Sans limite.

Je n'aurai jamais cru écouter Coleman Hawkins, Stéphanne Grapelli, et Django Reinhardt entre autres, jammer ensemble...et enregistrer un 78 RPM.

Je savais que plein de musiciens on fait la navette entre les USA et l'Europe, spécialement, Paris, mais là je découvre les enregistrements.

Gros merci Denis, c'est un ravissement pour les oreilles et le coeur Laughing

On avait pas écouté BUck Clayton , encore, ici avec Ben Webster, Billy Taylor, et cie.

http://www.youtube.com/watch?v=qSvW4XMh2AY&feature=related

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Dim 21 Déc 2008, 12:36

Maintenant que nous avons un expert jazz à la main, profitons-en Smile

Lors d'une discussion , l'on se demandait l'origine de la toune de Charlie Parker et Dizzy Gillespie, Au Privave.

Certains ont clos la discussion disant que le nom de la pièce était en relation avec un restaurant parisien du temps fréquenté par les jazzistes. Privave.

Mais cela ne me satsifait pas , et d'autres aussi. Peut-être que Denis de Lugano, connaitrait l'énigme qui se cache dernière Au Privave Question Question

Entre temps, une Ballade de Bird & Bean Smile

http://www.youtube.com/watch?v=3XEk_-npJ10&feature=related

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mar 23 Déc 2008, 07:05

Je te réponds plus tard, il faut compléter le cadeau de la maison Swing, disque No. 1:



Crazy Rhythm, http://www.box.net/shared/pd206oc3yr

C'est encore le quatuor de saxophones. D'abord un bel ensemble swinguant comme pour Honeysuckle Rose.

Puis le solo d'André Ekyan, bien contruit sur tempo rapide. Entre Alix Combelle au ténor, un riff très swinguant, presque explosif, et un explosion à la fin. Puis Benny, toujours élégant avec sa broderie typique.

Ensuite le grand Hawkins, qui dépense 8 mesures pour fair bien tourner la rhythmique. Il y fonce, et à la fine du premier chorus - il devait y en avoir un seul - Django lui crie à la 32me mesure: "Go on, go on" que tu entends à peine. Hawkins reprend avec un de ses feux d'artifice, et ils concluent tous les quatre à la 31me mesure.

Et ici il y a plein de francophonie. Ekyan et Combelle ne font point piètre figure comparés aux plus grands de l'époque comme Carter et Hawkins, au contraire ils jouent au même niveau. Mieux, dirai-je, que des saxophonistes américains blancs de l'époque. Et Django ajoute cet aspect, comme un parfum spécial, typiquement manouche, qui fait de ce disque un miracle bien européen et français. Formidable ce qu'on produisait en France avant la guerre, et avec une saveur bien européenne comme le son du Quintette du Hot Club de France - orchestre au nom bien français.

Bon Noël et à bientôt, Denis
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mar 23 Déc 2008, 07:21

Le court métrage de Hawk et Bird est un des deux vidéos à ma connaissance avec Parker. L'autre est sur YouTube à la même page, Hot House avec Gillespie:

http://www.youtube.com/watch?v=wkvCDCOGzGc&feature=related

Note comme Bird coupe court aux propos de ce présentateur raciste et ignorant, et son regard qui transperce. L'autre souriant est Leonard Feather. La qualité du son n'est pas exceptionnelle.

Avec "Au Privave" tu m'as bien eu, je ne connais pas l'origine de ce titre et n'y ai jamais fait attention. Pas de mention dans le livre de Ross Russell "Bird Lives", cet auteur fondateur de la maison Dial et qui assisté Bird à LA - il l'a sorti de l'hôpital psychiatrique de Camarillo - n'en parle pas.

Je vais voir si je trouve quelque chose, mais je suis habitué aux titres au nom farfelu genre Klaktovedsedsteene.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Mer 24 Déc 2008, 09:12

Je trouve ces deux morceaux de Luis Russell d'une chaleur tropicale, bien néo-orléanaise:

http://talkingmachine.proboards.com/index.cgi?board=music&action=display&thread=259

Bonne écoute, Denis
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Jeu 08 Jan 2009, 11:15

Denis Baggi a écrit:
Le court métrage de Hawk et Bird est un des deux vidéos à ma connaissance avec Parker. L'autre est sur YouTube à la même page, Hot House avec Gillespie:

http://www.youtube.com/watch?v=wkvCDCOGzGc&feature=related

Note comme Bird coupe court aux propos de ce présentateur raciste et ignorant, et son regard qui transperce. L'autre souriant est Leonard Feather. La qualité du son n'est pas exceptionnelle.

Avec "Au Privave" tu m'as bien eu, je ne connais pas l'origine de ce titre et n'y ai jamais fait attention. Pas de mention dans le livre de Ross Russell "Bird Lives", cet auteur fondateur de la maison Dial et qui assisté Bird à LA - il l'a sorti de l'hôpital psychiatrique de Camarillo - n'en parle pas.

Je vais voir si je trouve quelque chose, mais je suis habitué aux titres au nom farfelu genre Klaktovedsedsteene.

Et «Le bon Hugues Panassié» y sert à quoi Question Laughing

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Jeu 08 Jan 2009, 13:08

Sénateur a écrit:

Et «Le bon Hugues Panassié» y sert à quoi Question Laughing

Ah, celle-là elle est bonne! Il sert à insulter Bird en disant qu'il jouait bien avec Jay McShann mais ensuite il s'est donné au "bop qui n'est pas du jazz", à ignorer Diz lors de la séance avec Dicky Wells de 1937 y préférant Bill Dillard (d'accord, Bill Coleman et Shad Collins sont pas mal mais...), à insulter les Jazz Messengers et Miles Davis qui font de la musique pour "films d'épouvante" (par ex., "ascenseur pour l'échafaud" et "les liaisons dangereuses"), et à glorifier Mezz Mezzrow qui ne sait pas aligner trois notes sans faire une faute, avec une sonorité de tube à poêle.

J'aime le pauvre bougre, surtout quand il s'autocomplimente sur comment il a bien compris le métro de New York, et sur son oreille qui fait qu'il confond Jimmie Noone avec Johnny Dodds et Georgie Auld avec Hawkins. Ses contes sur le jazz en France dans les annés '30 méritent d'être lus - bien que ceux de Charles Delaunay soient un peu plus profonds - mais le pauvre ne semble pas avoir compris grand'chose à la musique, confond la sixte avec la septième (blue note) et déteste tout ce qu'il ne connaît et ne comprend pas, emmerdant le lecteur avec ses écrits sur le "vrai jazz". Parce que tout ce qu'il n'aime pas n'est pas du "vrai". Quel gâchis!

L'unique bonne chose, c'est la francophonie - bien que son français ne soit pas spécial, comparé par exemple à Lucien Malson et André Hodeir.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Jeu 08 Jan 2009, 21:25

Abunchafunk, quel titre Laughing

C'est un peu comme disait Louis Armstrong que si on n'y pouvait danser ce n'était pas du jazz. Cool

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   Ven 09 Jan 2009, 07:54

On peut très bien danser sur le bebop et aussi sur le free, le grand Satchmo ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jazz un 28 juillet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jazz un 28 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: