Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil

Aller en bas 
AuteurMessage
Serge Q
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil   Ven 30 Mai 2008, 09:39

Citation :
Le mercredi 28 mai 2008

LE SOLEIL - POINT DE VUE

Où voyez-vous cette vitalité, Mme Jean ?



Éléonore Mainguy

Candidate à l'investiture du Bloc Québécois de la circonscription de Beauport-Limoilou



Nous connaissons depuis déjà longtemps les talents de Michaëlle Jean pour la langue de bois et le jovialisme radio-canadien, particulièrement depuis son sacre comme principal joyau de la propagande fédéraliste. Son flot continu de phrases creuses à saveur multiculturelle ne saurait représenter une réelle menace pour quiconque, mais lorsque ses déclarations deviennent mensongères, il devient urgent de rectifier les faits.

Bien qu'elle ne se soit jamais permis de telles énormités en sol canadien, notre «demi-reine» a déclaré le plus sérieusement du monde au journal Libération qu'il existe «des myriades de communautés francophones à travers [son] pays, qui connaissent une vitalité grandissante».

Dans le domaine de la désinformation, on a rarement fait plus joli!

Déclin accéléré

Pour ceux et celles d'entre vous qui n'auraient pas été attentifs à la question ou pour qui le rêve d'un beau Canada uni empêche de voir la réalité en face, sachez que le rapide effritement du français hors-Québec est un phénomène hautement documenté par Statistique Canada, organisme qui résiste encore relativement bien à la nouvelle censure institutionnelle du gouvernement Harper. Dans son rapport de décembre dernier sur les données de 2006, StatCan révélait encore une fois le déclin accéléré de la langue de Molière dans le royaume du bilinguisme «officiel».

Pendant que le nombre de personnes parlant toujours ou fréquemment l'anglais à la maison augmentait entre 2001 et 2006 de 1,3 millions à l'extérieur du Québec, ceux parlant le français (le plus souvent ou fréquemment) n'augmentaient que de 20 000 personnes. Il est cependant important de préciser que cette hausse n'est attribuable qu'à ceux qui parlent «fréquemment» français, mais dont l'anglais est la principale langue parlée à la maison, car la population ne parlant que le français à la maison diminue en fait de 7000 personnes pendant l'intervalle. Ainsi, la part des personnes faisant un usage prépondérant du français à la maison est passée de 2,7% en 2001 à 2,5% en 2006.

Dans l'Enquête sur la vitalité des minorités de langue officielle publiée le même mois, StatCan conclut également que les données «montrent clairement qu'à l'extérieur du Québec, la prédominance du français dans les différents domaines sociaux n'est une réalité que dans certaines régions du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario, pour la plupart limitrophes du Québec».

Paradoxalement, le recensement suggère que «c'est au Nouveau-Brunswick que l'on observe la baisse la plus importante de l'effectif des francophones, soit de 4000 personnes entre 2001 et 2006. Cette réduction se poursuit depuis 1991. La baisse de l'effectif des francophones entre 2001 et 2006 s'observe dans la plupart des provinces à l'extérieur du Québec ».

De plus, on y apprend que les «taux de transfert linguistique des francophones vers l'anglais est en hausse continuelle depuis 1971, [ce qui] contribue à la non-transmission de la langue maternelle française aux enfants issus de mères francophones. Par conséquent, il en résulte une diminution du nombre et de la proportion des enfants au sein du groupe francophone. [...] Il s'ensuit donc un vieillissement de la population francophone beaucoup plus accentué que celui de la population anglophone».

En matière de vitalité, on a déjà vu plus convaincant!

Et je vous fais grâce de l'interminable liste des récentes offenses à la loi sur le bilinguisme par les institutions et autres magistrats fédéraux!

Utopie à oublier...

S'il est une utopie dans le dossier constitutionnel qu'il est grand temps d'abandonner, c'est bien celle d'un grand Canada bilingue. Dans un combat inégal, la consolidation de ses assises les plus solides est souvent la seule façon d'éviter un anéantissement total.

En fait, elle n'a pas toujours tort, la déshonorable Michaëlle, car elle disait justement à l'époque de sa nomination que «dans l'isolement, dans l'atomisation, on est fichus»... Elle ne croyait sûrement pas si bien dire!

Il est évidemment très triste de voir le Canada français vivoter tel un malade en phase terminale, mais nous pouvons nous réjouir à l'idée qu'il s'agit d'un autre argument pour enfin nous décider à faire naître et s'épanouir le pays du Québec.

Les mensonges officiels ne pourront pas éternellement nous empêcher d'avancer !

Shocked Shocked Shocked

De toute évidence, c'est la gouverneure générale qui était sa cible... mais personnellement, comme francophone vivant à l'extérieur du Québec, je considère ce texte comme une insulte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fcfa.ca
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil   Ven 30 Mai 2008, 18:22

C'est le discours classique de certains, Serge Q. Shocked

«Regardez les FHQ qui meurent à petit feu, des cadavres en vacances, vite séparons nous avant qu'il nous arrive la même plaie.»

Et ils fouillent les statistiques pour se convaincre encore plus.

Et pourtant , nous sommes encore là et plus dynamique que jamais. C'est vrai que le Nouveau-Brunswick , entre autres, a perdu de ses francophones mais ils sont allé augmenter les rangs de l'Alberta ...pour l'instant. Smile

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil   Ven 30 Mai 2008, 19:52

Éléonore Mainguy a écrit:
Le mercredi 28 mai 2008

LE SOLEIL - POINT DE VUE

Où voyez-vous cette vitalité, Mme Jean ?

Éléonore Mainguy

Candidate à l'investiture du Bloc Québécois de la circonscription de Beauport-Limoilou
Crois pas mes yeux

Heureusement, elle n’est que candidate à l’investiture.

SergeQ a écrit:
De toute évidence, c'est la gouverneure générale qui était sa cible... mais personnellement, comme francophone vivant à l'extérieur du Québec, je considère ce texte comme une insulte.

Tu sais, je suis à la fois francophone et souverainiste et j'avoue que je considère aussi ce genre de texte comme étant choquant. Quel manque de discernement...

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'Éléonore Mainguy dans le Soleil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique-
Sauter vers: