Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La loi 101... encore bafouée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Lun 09 Fév 2009, 23:27

Denis Baggi a écrit:
S.v.p. corrigez-moi si je me trompe sur cette observation pour ce qui a à faire avec le Canada - pour commencer.

Qu'un pays puisse être bilingue - ou trilingue etc. - est pleinement acceptable. Mais chaque zone distincte à l'intérieur de ce pays devrait être monolingue. Des exceptions seraient possibles au niveau strictement local, par exemple dans un village, mais autant que possible limitées. Donc, le Canada pourrait être bilingue au niveau fédéral, mais le Québec serait monolangue et français au niveau d'état.

Pour revenir encore une fois sur les cas que je connais: las Suisse est quadrilingue mais Ticino, mon canton (=état), est monolingue et italien, Genève est française, Zurich allemande. Exceptions, pas loin de chez moi, le petit village de Bosco Gurin, habité depuis des siècles par une minorité ethnique et religieuse, les Valser, qui parlent un dialecte allemand à l'intérieur d'un canton italien.

Je laissais aller le fil.... pour voir jusqu'où on pouvait écrire...

Voici ce que je veux ajouter, au sujet d'être bilingue ou pas:

Personnellement, je suis bilingue, et même je parle un peu d'espagnol aussi.

DONC, je n'ai absolument rien contre le fait d'être bilingue.

Au contraire, même, AU NIVEAU PERSONNEL, être bilingue, trilingue, quadrilingue, est une superbe chose.

MAIS QUAND JE SUIS CLIENT DANS UN MAGASIN OU BIEN UNE ENTREPRISE, AU QUÉBEC, SURTOUT À MONTRÉAL, JE DEMANDE DE ME FAIRE SERVIR EN FRANÇAIS. C'EST MA LANGUE MATERNELLE. CE N'EST PAS L'ANGLAIS, NI L'ESPAGNOL, NI LE GREC OU LE CHINOIS.....

Cependant, QUAND JE REPRÉSENTE UNE ENTREPRISE, j'essaie, LE PLUS POSSIBLE, de parler la langue DE MON CLIENT. NATUREL, NON ??

Donc, pour moi, LA LANGUE FRANÇAISE DOIT ÊTRE LA LANGUE PUBLIQUE ET INSTITUTIONNELLE DE LA PROVINCE DE QUÉBEC. Les nouveaux arrivants doivent être au courant de cet état de fait, et doivent accepter de devenir TRILINGUES (la langue française, la langue anglaise et leur propre langue maternelle..). Au juste, c'est à Montréal, au Canada, où on retrouve LE PLUS GRAND NOMBRE DE TRILINGUES...

Les gens de différentes communautés, surtout dans les plus jeunes, À MONTRÉAL, sont plus poussés à conserver leur propre langue maternelle ---et je ne leur en tiens aucunement rancune, AU CONTRAIRE, MÊME, je les félicite de faire cela--- et peuvent profiter ainsi du meilleur DES TROIS MONDES!!! Mais la langue publique au magasin, au travail et avec le gouvernement et autres doit être LA LANGUE FRANÇAISE!!!

--------------------------------------------
PS: contrairement à Toronto où les enfants de 2ème ou 3ème génération de nouveaux arrivants sont devenus EXCLUSIVEMENT ANGLOPHONES. Mais, à Montréal, ces jeunes de même génération sont trilingues. Encore dernièrement, je discutais avec un jeune, environ 30 ans, de nationalité grecque, au restaurant grec du coin, le fils du propriétaire. Il m'a confirmé que SES COUSINS ET COUSINES DE TORONTO, de sa génération, NE PARLENT QU'EN ANGLAIS. ILS NE PARLENT MÊME PLUS LEUR LANGUE MATERNELLE. Tandis que lui parle parfaitement, ou assez bien, en français, en anglais, et il parle toujours en grec dans sa famille et dans parenté. Son père parle un peu français, suffisamment pour échanger quelques mots avec la clientèle, il parle anglais aussi, MAIS SURTOUT, il parle toujours la langue grecque avec ses EMPLOYÉS GRECS. Et c'est bien correct ainsi. Mais, à Toronto, les clients verraient d'un très mauvais oeil les employés de la place se parler dans une autre langue que l'anglais, car cela les rend, alors, "suspicieux". Les clients anglophones pensent, alors, que les employés parlent CONTRE eux, ---même si c'est vrai des fois... ;-))
---------------------------------------------

En passant, c'est au Québec (au Québec= province de Québec, à Québec= ville de Québec), parmi l'ensemble du Canada, où on retrouve LE PLUS GRAND NOMBRE DE PERSONNES BILINGUES: les francophones de la province de Québec sont, en majorité, BILINGUES À 80%. Je n'ai rien contre cela, MÊME, AU CONTRAIRE, CELA NOUS PERMET D'ÊTRE TRÈS OUVERT AU MONDE EXTÉRIEUR QUAND MÊME, mais, jusqu'à présent, nous avons su quand même su conserver NOTRE LANGUE MATERNELLE FRANÇAISE.

DONC, JE TROUVE TOUJOURS IRONIQUE QU'ON NOUS QUALIFIE DE PERSONNES "REFERMÉES", DE PERSONNES "CENTRÉES SUR SOI", DE "SECTAIRES"..... Essayer de maintenir sa langue française, est-ce "sectaire", selon SARKO L'AMÉRICAIN ???

AUTREMENT DIT, SARKO disait au peuple québécois: faites donc comme le peuple FRançais: NOUS, LE Peuple FRançais, on essaie de s'angliciser à grande vitesse "V"....., étant poussé et encouragé, en cela, par mon très grand ami et mentor: Desmarais

Dans les autres provinces, c'est la même chose: CE SONT LES PERSONNES FRANCOPHONES QUI SONT BILINGUES, anglais-français. Ce ne sont pas, ou bien très très très peu, des anglophones qui sont bilingues.

DONC, quand SARKO, À LA DEMANDE DE DESMARAIS, nous demandait de commencer à oublier NOTRE LANGUE FRANÇAISE, pour s'angliciser le plus rapidement possible, IL VOULAIT AUSSI ouvrir la voie à ses compatriotes FRançais, quand ceux-ci vont venir travailler au Québec, et même ailleurs dans les autres provinces: EUX, CES EUROPÉENS, ils vont décider de venir travailler au Québec POUR VENIR APPRENDRE LA LANGUE ANGLAISE ET VENIR VIVRE EN ANGLAIS, ET NON POUR DÉFENDRE LA LANGUE FRANÇAISE. Et c'est bien là tout le drame!!!!

-----------------------------

Donc, en résumé, pour clarifier les choses telles quelles le sont, la province de Québec peut À PEINE passer des lois pour maintenir et essayer de conserver LA LANGUE FRANÇAISE EN AMÉRIQUE.

En effet, ses lois s'en trouvent souvent affaiblies par des jugements de la Cour Suprême du Canada, à majorité composée de juges anglophones, dont au moins un (1), si ce n'est pas 2 juges, qui sont unilingues anglophones. C'est ainsi que cela fonctionne dans ce "beau pays" de la Confédération du Canada.

Le gouvernement du Québec offre des services AUSSI, tout aussi bien, en langue anglaise, MAIS AUSSI, dans plusieurs langues les plus communes, comme l'espagnol, le mandarin, le grec, l'italien, etc...

.
=======================

Lire: les "FRançais du Québec" se réjouissent de la prochaine entente Québec-France sur la libre circulation de la main-d'oeuvre...:
http://www.ledevoir.com/2009/02/09/232629.html?fe=6086&fp=210901&fr=131916
.

.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mar 10 Fév 2009, 11:03

Denis Baggi a écrit:
Lamarche a écrit:
Denis Baggi a écrit:
J'ajoute, en risquant encore une fois de plus de dire des bêtises et de me faire insulter, que l'important n'est pas la langue que les personnes d'une région parlent ou pas, mais c'est la langue qui par loi est la langue officielle de tous - soit qu'elles la parlent chez eux ou non - et dans la quelle sont rédigées les lois, toutes les communications de l'état, tribunaux, contrats, etc., et qu'on enseigne aux enfants à l'école, sans exceptions, et ainsi de suite.

Puis, si un chez lui veut parler l'ostrogote ou le philippin, cela n'a pas une grande importance.

Je suis totalement d'accord avec ça. Qu'il écoute al jazira ou radio-tombouctou également.

Cela me permet de renchérir la dose. Dans ma ville de langue italienne, si quelqu'un se présente avec, par exemple, une procuration ou autre document légal écrit en allemand, langue nationale suisse, il doit être traduit en italien. Ce qui signifierait que tout acte en anglais présenté comme document légal par exemple à la ville de Québec ou auprès d'un de ses instituts devrait être traduit en français pour être accepté.

scratch et nous qui avons encore nos contrats immobiliers en anglais.

On fait dur, des fois.

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mar 10 Fév 2009, 14:31

francoquebecois a écrit:

Je laissais aller le fil.... pour voir jusqu'où on pouvait écrire...
Voici ce que je veux ajouter, au sujet d'être bilingue ou pas:
Personnellement, je suis bilingue, et même je parle un peu d'espagnol aussi.

Pas de problèmes, je suis au moins quadrilingue et fier de l'être, mas ceci est un fait individuel. Comme membre d'une minorité linguistique, outre ma langue maternelle l'italien, j'ai dû apprendre à l'école publique le français, l'allemand, puis facultatif l'anglais, le latin, j'ai refusé le grec ancien, mais je connais le dialecte lombard et le suisse-allemand, et ensuite l'espagnol est facile. Mais gare à celui qui ne s'adresse pas à moi en italien dans ma ville!

francoquebecois a écrit:
DONC, je n'ai absolument rien contre le fait d'être bilingue.

Au contraire, même, AU NIVEAU PERSONNEL, être bilingue, trilingue, quadrilingue, est une superbe chose.

MAIS QUAND JE SUIS CLIENT DANS UN MAGASIN OU BIEN UNE ENTREPRISE, AU QUÉBEC, SURTOUT À MONTRÉAL, JE DEMANDE DE ME FAIRE SERVIR EN FRANÇAIS. C'EST MA LANGUE MATERNELLE. CE N'EST PAS L'ANGLAIS, NI L'ESPAGNOL, NI LE GREC OU LE CHINOIS.....

Correct, c'est la langue du pays et celle dans laquelle on s'adresse aux gens.

francoquebecois a écrit:
Cependant, QUAND JE REPRÉSENTE UNE ENTREPRISE, j'essaie, LE PLUS POSSIBLE, de parler la langue DE MON CLIENT. NATUREL, NON ??

Evidemment! Si je devais faire des affaires avec un japonais, je chercherais quelqu'un qui parle une langue qu'il comprennne, si je ne la parle pas.

francoquebecois a écrit:
Donc, pour moi, LA LANGUE FRANÇAISE DOIT ÊTRE LA LANGUE PUBLIQUE ET INSTITUTIONNELLE DE LA PROVINCE DE QUÉBEC. Les nouveaux arrivants doivent être au courant de cet état de fait, et doivent accepter de devenir TRILINGUES (la langue française, la langue anglaise et leur propre langue maternelle..). Au juste, c'est à Montréal, au Canada, où on retrouve LE PLUS GRAND NOMBRE DE TRILINGUES...

Parfaitement d'accord avec cela et tout ce qu'il suit. L'histoire a donné à mon petit mouchoir de terre la chance de réaliser exactement cela. Elle n'est l'a pas donné au Québec, ni à d'autres terres dans le monde comme la Louisiane. Mon vœu, et ma modeste participation à ce forum, est que ceci se passe dans toutes les zones qui combattent pour leur langue, c'est-à-dire:

- il y a une langue officielle/nationale de la région - sanctionnée par la loi - comme le français au Québec

- ceci reconnu par tous

- et qu'une personne parle en plus une langue ou une autre, une ou une dizaine, c'est ses affaires si la loi est respectée.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mar 02 Juin 2009, 22:24

Est-ce que le nouveau Chef du Parti Libéral du Canada, M. Michael Ignatieff, votera en faveur de la motion pour faire appliquer la LOI 101 au Québec, pour les institutions fédérales ??

C'est ce que nous verrons demain...., mais on ne s'attend pas à un miracle...

http://www.blocquebecois.org/fr/Dossiers/ignatieff/101.asp

Commentaires: pour nos amis de l'extérieur: le pays du Canada (fédéral) passes ses propres lois, et, en 1968, PET (Pierre Elliot Trudeau), le Premier ministre d'alors, a fait passer la loi sur les langues officielles du Canada: l'anglais et le français pour les institutions fédérales qui opèrent dans les différentes provinces, loi fédérale qui s'applique aux institutions publiques fédérales et aux entreprises sous juridiction fédérale (comme la poste, les télécommunications, les banques, l'armée, les douanes, la GRC dans les autres provinces -sauf Ontario-, etc..)

MAIS, dans les faits, ON SAIT TRÈS BIEN que cette loi est très très peu appliquée par les institutions fédérales dans les autres provinces. Au Québec, les fonctionnaires fédéraux francophones SE DOIVENT TOUS D'ÊTRE BILINGUES, même s'il n'existe que 8% d'anglophones au Québec.

Mais, ailleurs dans le ROC, les fonctionnaires anglophones sont bilingues à SEULEMENT 5% ou 10%. Peut-être un peu plus au Nouveau-Brunswick pour les Acadiens, et même encore....

De plus, les lois d'un gouvernement provincial (comme au Québec) ne s'appliquent généralement pas pour le gouvernement fédéral. DONC, à cause de la loi FÉDÉRALE sur les langues officielles ---qui vient EN CONTRADICTION AVEC LA LOI 101 sur différents points de loi---- , souvent, on voit des fonctionnaires francophones du Québec obliger de travailler en anglais, parce que le fédéral applique sa loi de la langue anglaise ou bien de la langue française. Le fédéral ne s'est jamais obligé à suivre les règlements de la LOI 101 au Québec.

Et là, arrive un nouveau chef au Parti Libéral du Canada depuis 5 mois environ, qui se dit très respectueux des VALEURS des québécois francophones. Demain, un vote sera tenu, à Ottawa, à la Chambre des Communes, au Parlement fédéral, pour déterminer si le pays du Canada doit s'obliger à suivre les règlements de la LOI 101 du Québec, pour le Québec seulement, évidemment.

À suivre.............

BRAVO aux dirigeants du BLOC Québécois....
.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mar 02 Juin 2009, 22:40

Merci francoq de nous tenir au courant de cette croisée des chemins ayant lieu demain.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mer 03 Juin 2009, 21:56

RÉSULTAT DU VOTE:
La LOI 101 ne sera pas appliquée pour les entreprises à charte fédérale, ou bien qui sont sous la juridiction du Code Canadien du Travail au Québec

http://blogue.blocquebecois.org/2009/06/03/loi-101-michael-ignatieff-s-absente-lors-d-un-vote-pour-la-reconnaissance-du-francais-partout-au-quebec/

http://www.vigile.net/La-loi-101-ne-sera-pas-appliquee

http://www.blocquebecois.org/fr/manchette_detail.asp?id=9926440

.

=============================

HONTE AUX LIBÉRAUX ET AUX CONSERVATEURS FÉDÉRAUX, et même AUX LIBÉRAUX PROVINCIAUX de Jean Charest, au Québec, qui n'ont même pas appuyé cette action posée par les députés du BLOC au fédéral...

On sait où loge Jean Charest: pour l'anglicisation du Québec...
On sait où sont les priorités des LIBÉRAUX ET CONSERVATEURS FÉDÉRAUX: essayer d'amadouer les Québécois francophones, nous endormir, pour pouvoir mieux passer et maintenir des LOIS ANTI-FRANCOPHONES POUR LE QUÉBEC...

D'oh! D'oh! Mad Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Shit Shit Boulet Boulet Thumb down Thumb down
.

===========================
MILLE FOIS MERCIS aux députés du BLOC QUÉBÉCOIS qui travaillent sans relâche à essayer de défendre LA LANGUE FRANÇAISE AU QUÉBEC!!
thumright salut thumleft
.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Jeu 04 Juin 2009, 00:24

Désappointant en effet mais pas surprenant.

La couverture de Radio-Canada:Pas de loi 101 dans les entreprises fédérales
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Jeu 04 Juin 2009, 14:23

Imaginez. Une province qui veut imposer sa Loi linguistique dans un Parlement ou règne l'égalité entre les deux langues officielles du pays. On a besoin de vacances je pense Wink

Dans la ligue canadienne ce sont les 2 langues officielles qui sont offerte. Bien à notre Belle Province d'exiger le français dans leur échanges et leur Loi linguistique s'appliquera automatiquement.

scratch ou à peu près ça.

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Jeu 04 Juin 2009, 21:37

Sénateur a écrit:
Imaginez. Une province qui veut imposer sa Loi linguistique
Euh... Tu parles du Nouveau-Brunswick, là? Mr. Green

Citation :
dans un Parlement ou règne l'égalité entre les deux langues officielles du pays.
Hein? Mais de quoi parles-tu?

Citation :
On a besoin de vacances je pense Wink
Je pense aussi! Wink

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Ven 05 Juin 2009, 00:39

D'autres échos sur le refus des Conservateurs et Libéraux de faire appliquer la LOI 101, au Québec, pour les différentes institutions publiques et para-publiques dépendant du fédéral:

http://www.quebeclibre.net/spip.php?article549

http://blogue.blocquebecois.org/2009/06/04/michael-ignatieff-abandonne-le-quebec/

http://www.vigile.net/Le-MMF-la-SSJBM-et-Imperatif

.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Ven 05 Juin 2009, 10:09

«Le porte-parole du Parti libéral en matière de Langues officielles, Pablo Rodriguez, a cependant rétorqué qu'une telle application de la loi serait tout d'abord anticonstitutionnelle, puisqu'une loi provinciale - comme la loi 101 - ne peut pas avoir préséance sur la loi fédérale qui ordonne le respect des deux langues officielles.
«Ce projet de loi-là...vient ouvrir la porte et permettre aux autres provinces de dire qu'elles aussi ne veulent plus offrir de services en français. (...) Et à cause de cela, on risque de ne pas avoir plus de français, au contraire, on risque d'avoir moins de français à travers le Canada. Et c'est pour cela qu'on s'y oppose», a-t-il justifié.»

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Ven 05 Juin 2009, 10:53

Sénateur a écrit:
«Le porte-parole du Parti libéral en matière de Langues officielles, Pablo Rodriguez, a cependant rétorqué qu'une telle application de la loi serait tout d'abord anticonstitutionnelle, puisqu'une loi provinciale - comme la loi 101 - ne peut pas avoir préséance sur la loi fédérale qui ordonne le respect des deux langues officielles.
«Ce projet de loi-là...vient ouvrir la porte et permettre aux autres provinces de dire qu'elles aussi ne veulent plus offrir de services en français. (...) Et à cause de cela, on risque de ne pas avoir plus de français, au contraire, on risque d'avoir moins de français à travers le Canada. Et c'est pour cela qu'on s'y oppose», a-t-il justifié.»
C'est pourtant ce qui se passe depuis fort longtemps à cause de ce "là ou les nombres le justifie". Tant de niaisage à mon avis... Et les Libéraux maitrisent l'art. Je suis content que le NPD montre un meilleur exemple dans le hors-Québec. Le parti NPD devrait toutefois à mon avis mener une grosse réforme de la loi du bilinguisme officiel pour 2009. Un peu comme ils ont fait pour la réforme du Sénat, un autre dinosaure qui nécessite une mise à jour majeure, sinon son démantellement.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Mar 21 Juil 2009, 23:23

La loi 101 de plus en plus battue par plusieurs anglophones, pas tous, heureusement (je ne veux pas être raciste), mais par une grande majorité...

voir d'autres fils à ce sujet aussi

http://www.ledevoir.com/2009/07/20/259682.html

.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 57
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   Jeu 23 Juil 2009, 21:43

Finalement, le directeur du théâtre se serait excusé pour les propos qu'il a tenus.

ET, semble-t-il, que ce monsieur, c'est un francophone (c'est encore pire que ce que je pensais), et non un anglophone.

------------------------------
qu'un anglophone réponse à un francophone: "go fuck yourself", fuck you", cela, ce n'est pas surprenant. Je me le suis fait déjà dire, en demandant de me faire parler en français dans un milieu public à Montréal. Je me disais que c'était un "red neck" anglophone", incapable même de prononcer les mots "oui" ou "non" en français.
Mais là, c'était un francophone, qui vient de la région de la Beauce, semble-t-il. Qu'un francophone réagisse de telle façon, pire que la majorité des anglophones moyens, envers d'autres francophones qui ne demandent, poliment, que la langue françise soit respectée de façon correcte, cela me dépasse!!!!
---------------------------------------

voir le lien:

http://martineau.blogue.canoe.ca/2009/07/22/eric_amber_s_excuse?p=53322&c=1&tb=1&pb=1

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi 101... encore bafouée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi 101... encore bafouée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Divertissements :: Arts et culture-
Sauter vers: