Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Nation Canadienne-Française - Son avenir

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Ven 15 Juin 2007, 10:54

Voilà le début de la discussion dans la section présentation.

http://amerique-francaise.forumactif.com/Le-Forum-c5/Presentations-f1/Vive-la-Nation-Canadienne-francaise-t1469.htm

En gros, pourquoi avoir reconnu la Nation Québécoise et non la Nation Canadienne-Française en novembre 2006. Ce n'est que la continuité anglo-saxonne du Canada à nier le fait que les Canadiens-Français, incluant le Québec, ont découvert les terres canadiennes d'est en ouest et développer la terre canadienne en subissant en même temps un totalitarisme anglo-saxon.

Aucune excuse du gouvernement canadian envers la Nation Canadienne-Française. Aucune reconnaissance de cette Nation. Occultisme du passé et de leur histoire peu glorieuse.

Comme je dis dans un de mes vidéos sur notre histoire:

Les réelles bâtisseurs sont ceux qui agissent et non ceux qui régissent.

Ce fut notre réalité en tant que peuple pendant un siècle! Les Anglais demeurant en Ontario et les vrais Canadiens parcourant le pays et faisant le plus dûr du travail.

Un exemple du faits que nous étions unis par la moelle ... Quand Louis Riel s'est fait pendre au Manitoba, Montréal était en rébellion et une guerre ethnique entre anglais et français a pratiquement éclatée!

Métis, Acadien, québécois, Fransaskois etc... Nous sommes tous unis sous la même origine. Nous somme des Canadiens-Français!
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Ven 15 Juin 2007, 11:11

Un autre élément de complication: beaucoup de francophones dans le RdC proviennent de nouvelle immigration: France, Nord de l'Afrique, Moyen-Orient, etc... (n'oublie pas que les natifs du hors-Québec sont assimilés à 95%). Les nouveaux arrivants francos connaissent très peu notre Histoire et notre Identité. L'Etat canadien n'aide pas du tout à faire la promotion d'une identité "Canadienne-Française". Au contraire, il bidonne au profit d'un multiculturalisme franco dénué d'une identité, style "citoyen du monde". Ces francos méprisent bien souvent les prétensions souverainistes du Québec, ne les comprenant essentiellement pas (et les "Canadiens-Français" doivent se mettre à parler un Français "international").

Les francos se battent ainsi entre eux dans le RdC pour les miettes finalement. Diviser pour régner... La majorité des francos se retrouvent ainsi à la dérive de l'assimilation. Comment peut-on vraiment contrecarrer les pratiques de génocide culturel "lents et polis" lorsque la machine contre laquelle on se bat est tellement bien garnie? Les gens vulnérables (nouveaux immigrants et même transfers du Québec) se font manger par cette machine. Il me semble que beaucoup de souverainistes (&fédéralistes) québécois ont trop souvent préféré fermer l'oeil devant les pratiques de génocide plutôt que de les condamner ouvertement. La sortie de VLB l'an passée dénonçant l'abandon ou "l'inceste" des cousins/cousines hors-Québec était bien à point mais lui a valu beaucoup de reproches. A moins que ca n'est été contre la nécrophilie de dèdes doques affraid
Revenir en haut Aller en bas
Guevara
Marquis
Marquis
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Tracadie-Sheila, Acadie (en exil à Gatineau)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Ven 15 Juin 2007, 15:58

gaulois a écrit:
L'Etat canadien n'aide pas du tout à faire la promotion d'une identité "Canadienne-Française". Au contraire, il bidonne au profit d'un multiculturalisme franco dénué d'une identité, style "citoyen du monde".


Oui tu as parfaitement raison gaulois, tu ne pouvais être plus réaliste !

Citation :
Les nouveaux arrivants francos connaissent très peu notre Histoire et notre Identité. Ces francos méprisent bien souvent les prétensions souverainistes du Québec, ne les comprenant essentiellement pas (et les "Canadiens-Français" doivent se mettre à parler un Français "international").

Exactement et parfois c'est enrageant. Dès leur arriver on leur raconte des salades au sujet du Canada auquel il doivent jurer fidélité. Ces nouveaux arrivants sont bien prit en charge par le gouvernement fédéral et le parti libéral. Ils sont vulnérables à la "machine" comme tu le dis gaulois.

Plusieurs francophones canadiens essaient de les éduqués un peu sur la situation réel des francophones au pays mais certains immigrants possèdent une vision du Canada (celle du fédéral et du PLC) coulé dans le ciment. Malheureusement, toute bonne vérité n'est pas bonne à dire et si on leur dit qu'ils ont torts (les nouveaux arrivants), on risque de se faire traiter de raciste etc.

Après plusieurs efforts on réussi de temps à autre à influencer de nouveaux arrivants qui finissent par avoir l'heure juste sur l'histoire de la francophonie dans ce pays. Cependant, la grande majorité ne résiste pas à la "machine".
Revenir en haut Aller en bas
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Ven 15 Juin 2007, 16:39

J'espère que tu as pas peur de te faire traiter de raciste Guevara!
Au Québec si tu es blancs et souverainistes, tu es racistes. Mais bon, on est majoritaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
Guevara
Marquis
Marquis
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Tracadie-Sheila, Acadie (en exil à Gatineau)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Dim 17 Juin 2007, 21:19

François_23 a écrit:
J'espère que tu as pas peur de te faire traiter de raciste Guevara!
Au Québec si tu es blancs et souverainistes, tu es racistes. Mais bon, on est majoritaire.

Bien, ce n'est pas une question de peur, mais disont que ce n'est pas très amusant.

Oui, au Québec on parle beaucoup de ces fameux "Québécois de souche" (pour reprendre le titre d'une chanson des Cowboys Fringants), mais il faudrait faire des efforts pour changer cette image d'un parti souverainiste réservé aux blancs, francophones, québécois depuis plusieurs générations (image exploité par le PLC et le fédéral).

Avec les enfants de la loi 101, de plus en plus de membres des communautés culturelles sont souverainistes. C'est un processus lent mais éventuellement on va voir quelques députés souverainistes provenants des communautés culturelles.

La majorité des souverainistes sont blancs et francophones, mais c'est le peuple d'origine et c'est comme ça. On va avoir besoin de cette majorité pour faire la souveraineté.
Revenir en haut Aller en bas
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Dim 17 Juin 2007, 23:37

Oui tu as raisons. Mais n'oublie pas que ces cette fierté d'être québécois de souche qui a fait naître le nationalisme au Québec et qui la fait survivre.

Ceux qui te traite de raciste sont les premier à aimer leur race.
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Lun 18 Juin 2007, 05:14

Guevara, il y en a déjà: Pour le Bloc : Maka Kotto d'origine Camerounaise. Vivian Barbot d'origine Haitienne. Il y a eu Osvaldo Nunez d'origine Chilienne. Joseph Facal vient de l'Uruguay. J'en oublie surement.

Citation :
Cette attitude va essaimer dans un grand nombre de domaines. En mai 1996, alors que des questions sont posées en chambre sur l’étrange accélération du processus d’acquisition de la citoyenneté pendant les mois précédant le référendum, le ministre fédéral Doug Young affirme avec un aplomb de débardeur qu’il n’est pas « normal » que des néo-québécois, comme le député bloquiste d’origine chilienne Oswaldo Nunez, prônent la souveraineté.

« Je vais vous dire ce que je pense, dit Young : s’il (Nunez) n’aime pas le pays, qu’il s’en trouve un autre. Absolument. »

Appelé à rabrouer son ministre, Jean Chrétien a eu la décence d’indiquer que M. Nunez avait « le droit d’épouser n’importe quelle cause », mais tout en abondant dans le sens de son ministre qui s’indigne que le vote, disons, « ethnique », ne soit pas totalement favorable au Canada. « On trouve, a dit le premier ministre et auteur de la Charte des droits, que ce ne sont pas des gens qui devraient normalement agir comme cela (ndlr : en appuyant la souveraineté) parce qu’ils ont obtenu la liberté qu’ils avaient perdue dans leur pays en devenant citoyens de tout le Canada ». CQFD.

http://www.vigile.net/lisee/docs/CompagnonsHT.htm


Citation :
« La notion d’indépendance d’une nation
ne peut donc porter, d’une manière générale,
que sur l’ensemble d’un groupe d’individus
qui se reconnaissent comme une collectivité distincte et une,
sans trop s’interroger sur les parties... »
(Maurice Séguin, Les Normes, 3,5,19).

« Un pays se construit et se libère par l’union des cœurs.
Un pays est le souffle de l’unité nationale
et non pas celle d’une poignée de gens. »
(Maria Mourani, péquiste, « Unification, inclusion, liberté »,
dans « La saison des idées ».

Le Conseil de la souveraineté du Québec a invité lundi dernier la population à une « soirée-débat » sur le thème : « Les “ethniques” québécois et les indépendantistes : qui a peur de qui ? ». Approximativement, deux cents personnes se trouvaient sur place pour discuter de la question avec des invité(e)s connu(e)s des milieux de la politique et des groupes nationalistes et souverainistes. C’était le troisième débat du Conseil de la souveraineté du Québec (voir NOTE no 1).
http://vigile.net/archives/ds-deshaies/docs4/1-22.html



Citation :
La majorité des souverainistes sont blancs et francophones, mais c'est le peuple d'origine et c'est comme ça. On va avoir besoin de cette majorité pour faire la souveraineté.

Tout à fait. C'est elle qui va la faire. L'idée, c'est que d'autres s'y joignent. Enfin, le plus possible.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 71
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Lun 18 Juin 2007, 14:29

CANADIEN FRANCAIS

Pour un non Canadien cette appellation résonne dans mon cerveau comme un rappel à mon enfance, ou je lisais Maria Chapdelaine, JO Curwood et tant d'autres, et que c'est cette saga là celle des Canadiens Français qui m'a fait aimer le Quebec, et aussi bien d'autres morceaux du canada.
Dans le fonds ici, en France on se dit mais pourquoi, ce peuple Canadien-Français, on n'en entend plus parler?
Car lorsque l'on dit Canada Français, on englobe d'un seul coup tout le Canada et tout ce qui est Français ou ^plus exactement francophone.
Se souvient t -on du discours du Gl De Gaule, lorsqu'il parle de ces Francais -là de ce côté - ci de l'Atlantique?

Il est bien vrai que pour tous les Canadiens Francais, ce serait plus simple, d'être simplement reconnu comme un Canadien français, et non pas Franco Saskatois, ou Franco-Ontarien, ou franco Manitobain ou Acadien ou Québécois!

Il y a de fait et de facto deux Canadas imbriqués l'un dan sl'autre, Le français et l'Anglais.
Diviser le Francais en une multitude de petits lieux sans importances, noyés dans l'Anglais, cela équivaut tout simplement à les rayer car n'appartenant pas à la majorité ils vont bien être obligés de se fondre dans cette majorité pour exister.
Dans le fonds faire renaître la notion de Canadien français, cest refenir aux fondamentaux et aux vrais réalités du terrain.
Je suis Canadien et je suis Canadien Français et je veux autant de droits et d'avenir que toi le Canadien Anglais!!!
Ce pays m'appartient autant qu'à toi, de plus j'atais là avant toi , ce sont les Canadiens français qui ont fait tout le premier boulot de pénétration et d'intallation dans les territoires.
Donc désolé, mais ce pays m'appartient autant qu'à toi, sauf que sur les plan des droits et représentations de toutes sortes, vous nous avez honteusement oubliés.
Alors, Une République Québécoise, Chef de file des Canadiens Français dans le ROC, avec des territoires francophones reconnus et libérés, voire rattachés au Quebec, pourquoi pas??

C'est une bonne idée de relancer la Canadiennité Française.
EGAL A EGAL:bball:
Revenir en haut Aller en bas
Guevara
Marquis
Marquis
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Tracadie-Sheila, Acadie (en exil à Gatineau)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mar 19 Juin 2007, 13:31

Lamarche a écrit:
Guevara, il y en a déjà: Pour le Bloc : Maka Kotto d'origine Camerounaise. Vivian Barbot d'origine Haitienne. Il y a eu Osvaldo Nunez d'origine Chilienne. Joseph Facal vient de l'Uruguay. J'en oublie surement.

Oui c'est vrai Lamarche. Ok, laisse moi reformuler ma phrase : Il n'y a pas eu beaucoup de députés du PQ provenants des communautés culturelles. Cool

Les libéraux ont fait un bon coup en recrutant 2 candidats des communautés culturelles dans des circonscriptions déjà acquises au parti libéral. Le PQ devrait en faire autant durant la prochaine campagne à mon avis.

Citation :
« Je vais vous dire ce que je pense, dit Young : s’il (Nunez) n’aime pas le pays, qu’il s’en trouve un autre. Absolument. »

Doug Young était notre député dans Acadie-Bathurst, venant de ma ville Embarassed . Heureusement, Yvon Godin nous en a débarassé.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mar 19 Juin 2007, 14:50

Guevara a écrit:
Lamarche a écrit:
Guevara, il y en a déjà: Pour le Bloc : Maka Kotto d'origine Camerounaise. Vivian Barbot d'origine Haitienne. Il y a eu Osvaldo Nunez d'origine Chilienne. Joseph Facal vient de l'Uruguay. J'en oublie surement.

Oui c'est vrai Lamarche. Ok, laisse moi reformuler ma phrase : Il n'y a pas eu beaucoup de députés du PQ provenants des communautés culturelles. Cool

Les libéraux ont fait un bon coup en recrutant 2 candidats des communautés culturelles dans des circonscriptions déjà acquises au parti libéral. Le PQ devrait en faire autant durant la prochaine campagne à mon avis.

Citation :
« Je vais vous dire ce que je pense, dit Young : s’il (Nunez) n’aime pas le pays, qu’il s’en trouve un autre. Absolument. »

Doug Young était notre député dans Acadie-Bathurst, venant de ma ville Embarassed . Heureusement, Yvon Godin nous en a débarassé.

C'est vrai que Doug ( Smile ) était d'un fédéralisme crasse mais, mais , mais il en a fait beaucoup pour le comté. Sauf qu'a un moment donné , après le ménage aux Transports, Ressources Humaines ( les stamps Cool ) il a fini son stage politique comme Ministre de la Défense et courait les chemins de la PA habillé de costume italien et chaussure de grand luxe et ça les travailleurs d'usines ne l'ont pas pris. Non!

Un grand bonhomme quand même, à mon avis

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mar 19 Juin 2007, 15:38

Citation :
Les libéraux ont fait un bon coup en recrutant 2 candidats des communautés culturelles dans des circonscriptions déjà acquises au parti libéral. Le PQ devrait en faire autant durant la prochaine campagne à mon avis.

Désolé mais je ne vois pas d'ou vient cette obsession à vouloir privilégier une race ou un sexe et non la compétence. Si l'Homme est compétent, il deviendra.

J'crois qu'on ces assez agenouillés devant les anglais, si on le fait devant les communautés '' culturelles '' , ils ne nous respecteront plus.
Ce qui arrive déjà!

Vous savez c'est juste Montréal qui est " multiculturelle " ... pas le Québec au complet. Oubliez pas ça.

J'suis d'accord avec toi Clovis.
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mar 19 Juin 2007, 19:20

Que de généralisations…

François_23 a écrit:
Désolé mais je ne vois pas d'ou vient cette obsession à vouloir privilégier une race ou un sexe et non la compétence. Si l'Homme est compétent, il deviendra.
Certes. Mais encore faut-il que la compétence des uns versus celles des autres soit reconnue et que le développement de ces compétences soit valorisé. Pour ce faire, un coup de pouce est parfois nécessaire afin, surtout, de mettre à sac certains préjugés. En tant que Québécois de langue française et/ou Canadiens-français, il me semble que nous avons suffisamment été victimes de discrimination jadis, et encore parfois, pour comprendre et manifester de l’empathie à l’égard d’autrui.

Citation :
J'crois qu'on ces assez agenouillés devant les anglais, si on le fait devant les communautés '' culturelles '' , ils ne nous respecteront plus.
Ce qui arrive déjà!
Confused

Prudence ici. Il ne faut pas attribuer à l’ensemble certaines attitudes et/ou demandes déraisonnables. Des extrémistes : il y en a partout. Il ne faut pas accorder à ces derniers plus d’importance qu’ils en ont en réalité; sans pour autant négliger ou nier, bien sûr, ces «foyers» de discorde réels, potentiels ou même, dans certains cas, imaginaires...

Citation :
Vous savez c'est juste Montréal qui est " multiculturelle " ... pas le Québec au complet. Oubliez pas ça.
Certains coins du Québec le sont déjà pas mal. Dans une moindre mesure, il est vrai, mais j’espère vivement qu’un sain équilibre va s’établir avec le temps.

D'ailleurs, ce n’est pas qu’à Montréal où il faut être «ouvert». Cette ouverture doit être présente partout. Je ne veux pas d’un Québec davantage «fracturer». Y’a déjà suffisamment de trous à colmater. Wink

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mar 19 Juin 2007, 23:56

Non mieux vaut s agenouiller et tout accepter et pourquoi pas aussi dire que notre race est morte. Comme ça certains dormiront et pourront se faire à croire que tout va bien et qu'il n'y a plus rien à défendre. Pourquoi pas écoutez un bel épisode de Bel et Bum a téléquébec avec des tams tams et embrasser le monde en serrant les violons et ce qui fait de nous des Québécois.

Désolé, je ne généralise pas en disant que la compétence est de mise. Et quand compétences il y a, compétences est reconnues. Surtout au Québec.

Un coup parti, aussi bien se laisser diriger par les minorités majoritairement comme ça on " AURA DE L'AIR " ben gentil.

Vous êtes pas tannez d'avoir l'air gentil?

Me semble que ça nous a pas tellement bien servi jusqu'à aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mer 20 Juin 2007, 12:11

Citation :
Vous êtes pas tannez d'avoir l'air gentil?(François)

Je ne me tannerai jamais d'avoir l'air gentil. Mais là n'est pas tellement la question qu'une question de valeurs. Je ne crois pas tellement au couteau entre les dents pour arriver à ses fins et au modèle de société que l'on souhaite. Plutôt à se tenir debout quand c'est le temps et avec jugement. On parle d'une majorité ici.

Je pense aussi comme AF que les actions des extrémistes frappent l'imaginaire brouillent trop souvent notre vision globale et notre jugement. Ce sont eux qu'il faudrait contenir.

Citation :
il me semble que nous avons suffisamment été victimes de discrimination jadis, et encore parfois, pour comprendre et manifester de l’empathie à l’égard d’autrui.(AF)

C'est du René Lévesque ça: ''On ne répare pas des injustices par d'autres injustices''.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 58
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Mer 20 Juin 2007, 14:37

TRÈS BIEN DIT, LAMARCHE et AF.
Revenir en haut Aller en bas
François_23
Messager
Messager
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 21 Juin 2007, 10:26

Oubliez la souveraineté dans ce cas.

Il faut un minimum d'affirmation et de dureté pour le devenir.

C'est pas avec un référendum que l'on devient souverain.

Un référendum n'est qu'une consultation populaire. Les gens ne semble pas comprendre ça et surtout, ne semble pas comprendre que les gens dur comme il disent, les pseudo extrémiste qu'ils ne sont points car ils n'ont pas d'armes! Et bien ils auront besoin de leur dureté le moment venu et seront bien content qu'ils existent.


Vous savez, en venant sur ce forum je ne m'attendais pas à avoir des amis qui me supportent. Faut dire que de tout temps ou un Québécois s'est affirmé comme Pierre Bourgault, qui souhaitait anhililer les écoles anglaises qui sont fréquentés comme jamais à Montréal et qui fait que nous sommes maintenant 52% de francophones à Montréal ... et bien tout le monde connaît comment Pierre est sorti de la vie politique. Les gentils ont pris ce qu'ils voulaient du " méchants " qui s'affirmait ... ont pris ces idées et résultat, ça fait maintenant 40 ans et rien n'a bougé.

René Lévesque et les péquistes ont instauré une politique provincialiste comme l'Ontario. Rien de plus. Au lieu de prendre plus de pouvoir, on a plus de social et des référendum. En 40 ans, on est au même point a part quelques changements minimes. Mais bon, j'comprend que les gens soient aveuglés. Si le RIN aurait été là, ont l'aurait notre État français.

Et le pire, c'est que je ne suis pas surpris que 3 Québécois sur 4 sur ce topic veuille avoir de l'air gentil et veuille faire la souveraineté du Québec sans se casser un ongle. C'est bien ça le problème et c'est bien pour ça que tous les canadiens-français se font manger la laine sur le dos. Chaque décennie de perdu pour atteindre notre souveraineté en est une de plus pendant laquelle les Canadiens-Français seront sans voix internationale.

PS: On parle surtout d'une majorité divisée Lamarche. Ça c'est la réalité. Pas de chef pour les réunir. Mais bon, vivez dans votre réalité ou tout va bien, ou les immigrants nous respectent en parlant notre langue, ou la souveraineté se fera avec un référendum point barre ....

Je reste dans l'ouest de Montréal, c'était un quartier français vla 10 ans .. juste français .... aujourd'hui c'est anglais! Quand je me fais envoyé chier 5 fois en un mois par des immigrants parce que je parle français, désolé, je suis loin de généraliser.
Revenir en haut Aller en bas
http://quebec-evolutif.blogspot.com/
Guevara
Marquis
Marquis
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Tracadie-Sheila, Acadie (en exil à Gatineau)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 21 Juin 2007, 12:57

Je suis en accord et en désaccord avec toi François. Je crois que ce que AF et Lamarche veulent dire, c'est qu'on ne veut pas avoir de souverainistes qui crient sur la place publique qu'ils n'aiment pas les anglais avec des drapeaux canadiens souillé, ou tout simplement un discours voulant écraser les anglophones ou leurs enlever leurs écoles par exemple. Entoucas, tu vois le genre.

Je crois que pour que les francophones et les québécois s'accaparent la place qui leur revienne, ils doivent s'impliquer davantage dans les mouvements sociaux, dans les organisations et dans la politique en générale.

Qui ne demande rien n'a rien. Lorsque plus de gens s'impliqueront dans le PQ (parti qui avait plus de 200 000 membres sous René Lévesque, maintenant 120 000, mais plusieurs se sont débarassés de leur carte durant l'ère Boisclair) et que ces gens seront motiviés et actifs, beaucoup de choses bougeront et le PQ gagnera sûrement l'élection et les discussions du pays de madame Marois trouveront plus d'échos dans la population et la souveraineté sera plus que jamais accessible.

Une fois le pays en place, la loi 101 pourra retrouver ses pleins pouvoirs et la langue française ne s'en portera que mieux.

Mais c'est vrai qu'il faut arrêter de parler de techniqualités (même si ces dernières peuvent êtres importantes) et parler beaucoup plus de notre langue française qui fait la fierté de tous. C'est Yvan Deschamps qui disait qu'on vend pas un pays sans parler de quelque chose qui touche notre coeur, et il parlait de la langue française. Il a parfaitement raison.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 21 Juin 2007, 13:25

François_23 a écrit:
Je reste dans l'ouest de Montréal, c'était un quartier français vla 10 ans .. juste français .... aujourd'hui c'est anglais! Quand je me fais envoyé chier 5 fois en un mois par des immigrants parce que je parle français, désolé, je suis loin de généraliser.
Vu de loin, y me semble que François a bien raison de dénoncer cette situation. Il me semble qu'il y a une dérive ou nonchalance à Montréal sur la fragilité de la situation linguistique. On dirait que le fossé nouveaux québécois anglo -vs- franco est en train de s'élargir. Quand tous les élements dynamiques de votre société seront en exil ou banderont sur l'anglais (i.e. nouveaux immigrants, classe jeunesse, entrepreneur et professionnelle) et que tous les éléments statiques de votre société (gouvernement, média officiel, académiques, syndicats et les "vieux") seront confortables dans leur bulle du français, vous êtes aussi bein de tous vous appeler des dèdes doques vous aussi! Etk c'est une perspective de réincarné venant de bien loin.

_________________
Le Canard Quoi What the fuck ?!?
Malgré tout!
Revenir en haut Aller en bas
Michel Ange
Banni


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 17:27

La nation canaadienne française n'existe plus depuis sa minorisation en 1867 .
Seule la nation québecoise existe depuis en fait 1534 et politiquement depuis 1774.
La nation canadian existe depuis 1763
Les anncêtres des canadiens français hors Québec vivent en anglais et se considèrent de l'unique nation canadian à part entière .
En réalité les canadien français sont une ethnie parmie les 100 ethnies au Canada et au Québec et non pas une nation .
Une nation basé sur la race ça n'existe pas car une nation est territoriale et toujours multiethnique .
La nation québecoise francophone multi ethnique existe bel et bien depuis 1774 mais spécialement depuis 1867 et en pleine conscience depuis 1976.
Et pour que notre nation francophone québecoise soit reconnue dans le monde entier il faut réaliser notre indépendance politique et adhérer à l'Onu
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 19:43

Citation :
On dirait que le fossé nouveaux québécois anglo -vs- franco est en train de s'élargir. (Gaulois)

Sincèrement, je ne crois pas. 5 fois en un mois ? Je dirais, même pas 5 fois depuis 30 ans. Quand on s'affirme raisonnablement, on ne se fait pas envoyer ch...

Les commerçants ne sont pas des caves, généralement, ils placent leurs employés parlant français en première ligne et font passer le balai aux unilingues anglos.

François sur l'échiquier radical-modéré, je me place pas mal au centre dans le mouvement. Dans la population en général: un pur et dur de l'Indépendance.

Bourgault et la question d'abolir les droits à la minoritié anglo: j'aurais été du côté de Lévesque quand tout cela a été débattu dès le premier congrès du PQ suite à la fusion MSA-RIN. Lévesque avait gagné le vote par peu. S'il avait perdu, il aurait démissionné. La suite de l'histoire aurait été différente. Le PQ aurait été plus radical, les radicaux prennant le contrôle.

La plupart des d indépendantistes font la part des choses et auront apprécié tout antant les deux hommes pour leur détermination et souligneront leur immense contribution.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec



Dernière édition par le Jeu 28 Juin 2007, 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 19:51

Lamarche a écrit:
Quand on s'affirme raisonnablement, on ne se fait pas envoyer ch...

Bien d'accord!

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 23:11

Une colle, en passant Smile c'est quoi, s'afficher raisonnablement ?

Ne pas faire de vagues ? Prendre son trou ?

J'essayais de voir ou le raisonnable se situait dans les synonymes de s'afficher, sans résultat...

Synonyme du verbe s'affirmer
accréditer - affermir - afficher - alléguer - appuyer - arguer - argumenter - articuler - assurer - attester - avancer - certifier - confesser - confirmer - consolider - corroborer - crier - déclarer - démontrer - dessiner - dire - donner - donner sa tête à couper - énoncer - exprimer - extérioriser - fortifier - foutre son billet - gager - garantir - jurer - justifier - maintenir - manifester - mettre sa main au feu - montrer - parier - poser - prétendre - proclamer - produire - proférer - promettre - prôner - prononcer - protester - prouver - reconnaître - renforcer - répondre - révéler - revendiquer - signaler - souligner - soutenir - témoigner - vouloir

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 23:19

Se réincarner?
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 58
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Jeu 28 Juin 2007, 23:23

"S'AFFIRMER RAISONNABLEMENT":

Selon moi, ce serait FAIRE L'INDÉPENDANCE "TRANQUILLE".....

On a eu la "Révolution tranquille", et là, les Québécois disent aux politiciens: "on est ben d'accord avec l'indépendance, mais on veut pas de référendum,,, donc, arrangez-vous pour faire une indépendance de façon tranquille....."

C'est de cette façon, je crois, qu'on a vu plusieurs péquistes dans l'âme voter pour l'ADQ: l'autonomisme de Dumont... , mais Dumont, c'est l'autonomie de la province à l'intérieur du Canada.

Tandis que le PQ a toujours son but premier: faire l'indépendance du Québec..., et, pour une fois, je dirais, on voudrait, semble-t-il, expliquer pourquoi on fait l'indépendance....

on ne ferait pas l'indépendance pour faire l'indépendance, mais ce serait pour s'affirmer à 100% comme une Nation, avec un siège à l'ONU, avec des droits d'un pays mais aussi des responsabilités.. Est-ce que les gens sont prêts à se donner ce statut ?? OUI, mais de façon "tranquille"...., un peu, je dirais, comme les Acadiens qui veulent s'affirmer en français dans leurs patelins, MAIS SANS TROP RÉVEILLER LES ANGLOS DE CHAQUE CÔTÉ DE LA MAISON....

D'ailleurs, n'y a-t-il pas près de 25% des Québécois qui sont Acadiens ou qui ont des ancêtres Acadiens (1.5 million de descendants d'Acadiens, selon la Fédération des Acadiens du Québec, sur un peu plus de 6 millions de francophones au Québec).

PS: c'est juste une constatation que je fais, et non un reproche aux Acadiens ou bien aux descendants d'Acadiens...
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   Ven 29 Juin 2007, 05:58

S'affirmer raisonnablement en opposition à: de façon pas raisonnable, en écrasant l'autre. Quand c'est le temps et quand il y a lieu de...

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Nation Canadienne-Française - Son avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nation Canadienne-Française - Son avenir
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique-
Sauter vers: