Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 P.M.: «J'y vais pour gagner»

Aller en bas 
AuteurMessage
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Sam 12 Mai 2007, 12:10

P.M.: «J'y vais pour gagner»


Citation :
Sondage

Marois écraserait Dumont et Charest

Vincent Larouche

Le Journal de Montréal
12/05/2007 06h41 - Mise à jour 12/05/2007 06h54

Avec Pauline Marois comme chef, le Parti québécois passerait en tête dans les intentions de vote, écrasant ses adversaires de l'ADQ et du Parti libéral, selon un sondage CROP-La Presse obtenu par Le Journal de Montréal.


(...)


Pour qui voteriez-vous si le PQ était dirigé par....

Pauline Marois
PQ: 40%
ADQ: 30%
PLQ: 21%

Gilles Duceppe
PQ: 34%
ADQ: 32%
PLQ: 23%

Pierre Curzi
PQ: 31%
ADQ: 34%
PLQ: 24%



AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)


Dernière édition par le Sam 19 Mai 2007, 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Sam 12 Mai 2007, 19:06

Duceppe se rallie à Marois

Sage décision!

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Sam 12 Mai 2007, 23:54

J'avais voté Boisclair pour la dernière course. Resté fidèle au chef jusqu'à 21h00 le 26 mars 2007.
Wink


Go Pauline Go !! thumleft

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Lun 14 Mai 2007, 18:33

Non mais quel revirement de situation! Very Happy

Assez exceptionnel n'est-ce pas?

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 03:03

Oui incroyable ! Very Happy

Elle sera fidèle aux deux pilliers, l'Indépendance mais sans annoncer la tenue d'un référendum et à la sociale-démocratie mais en la recentrant. Si j'embarque là-dedans, il ne restera que les ultra-radicaux et les très à gauche pour gémir.

... mais ça compte pas, ils gémissent tout le temps. Laughing

J'ai hâte de voir Beaudoin et Facal revenir aussi.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 12:34

Je suis un Facal "inconditionnel" comme vous avez pu constater: Prévision: Joseph Facal mènera le PQ à la souveraineté du Québec
Revenir en haut Aller en bas
Guevara
Marquis
Marquis
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 32
Localisation : Tracadie-Sheila, Acadie (en exil à Gatineau)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 13:09

Oui Marois semble assez populaire, du moins pour l'instant mais dans une futur campagne électoral, l'ADQ pourrait jouer bien des tours en divisant le vote nationalisme. On pourrait même se retrouver à nouveau avec les libéraux au pouvoir affraid

J'apprécie beaucoup cette idée de faire la pédagogie de la souveraineté. Sans tomber dans le type d'approche parlons de souveraineté à l'école, je crois que c'est important pour tout souverainiste d'être capable d'expliquer son point de vue et surtout dire aux gens qui lui demande qu'elles sont les avantages à la souveraineté du Québec.

J'aimerais que Marois si jamais elle est élu première ministre mettre en place la Constitution de monsieur Turp avec la complicité de l'ADQ.

Entoucas, l'avenir nous réserve encore bien des surprises. Espérons seulement que Marois ne flotte pas temporairement sur une vague comme un certain M. Boisclair jadis.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 21:52

gaulois a écrit:
Je suis un Facal "inconditionnel" comme vous avez pu constater: Prévision: Joseph Facal mènera le PQ à la souveraineté du Québec
Facal annonçait aujourd'hui sur son blogue qu'il ne se présenterait pas. Faire les 100 pas!
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 22:01

Ne l'a-t-il pas plutôt écrit hier?

Même si je crois qu'il a fait le bon choix, je ne pense pas qu'il demeure «dans les coulisses» pour encore très longtemps.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 22:07

OK pour hier. J'étais déconnecté pendant plusieurs jours. Même désappointement...
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 22:17

Retranscription intégrale d'un texte à saveur «pédagogique» paru ce matin:


Opinion

Finie la liberté à date fixe!

Camil Bouchard, Député du Parti québécois dans le comté de Vachon, Assemblée nationale du Québec

Édition du mardi 15 mai 2007

C'est du peuple que doit venir le signal qu'il est temps de passer à autre chose

L'an dernier, je faisais paraître un texte sur les raisons qui motivaient la souveraineté du Québec. J'y invoquais, inspiré des écrits de Gérard Bouchard, trois motifs principaux: liberté, efficacité et estime de soi.

Au sujet de la liberté, j'écrivais ceci: «Il n'est pas de plus belle et de plus fondamentale raison de vouloir se donner un pays que la volonté de se donner, comme nation et comme individus responsables, un espace de liberté. Liberté de définir nos priorités en fonction de nos objectifs et de nos valeurs, liberté de nous exprimer en notre nom et selon nos convictions sur la scène internationale, liberté de choisir nos partenaires politiques et commerciaux, liberté de partager directement avec d'autres pays nos aspirations de paix et de développement durable, liberté de se donner et de gérer complètement les institutions et les systèmes de gouvernance et les politiques qui correspondent à nos manières de vivre, liberté de se reconnaître et d'investir sans retenue dans une histoire commune à toutes celles et ceux qui auront fait le Québec et qui en auront été aussi les fondateurs, liberté de protéger une langue et une culture spécifique et de les renforcer sans les obstacles d'une constitution qui ne nous convient pas; en somme liberté de construire une société en cohérence avec nos idéaux. Cette liberté nous aura été chèrement, courageusement et laborieusement acquise aux cours des siècles. Il nous faut maintenant la prendre à bras-le-corps, sereinement, sans amertume, mais sans hésitation: nous nous la devons par et pour ce que nous sommes.»

Les récentes manoeuvres auxquelles se sont livrés les conservateurs de Stephen Harper (appuyés opportunément par le repli autonomiste de Mario Dumont) pour acheter l'adhésion des Québécois à un simulacre de changement du fédéralisme renforcent ma conviction qu'il nous faut changer de statut constitutionnel. Et ce nouveau statut ne peut pas faire l'économie de la liberté, d'un affranchissement complet de la tutelle canadienne.

Sans cette liberté, l'efficacité requise dans nos efforts de protection et de développement de notre culture et de notre économie s'en trouve largement diminuée. Sans elle, nous en sommes frileusement réduits à mendier, comme le fait Mario Dumont depuis son désormais célèbre discours de résignation à Toronto, notre autonomie. Sans elle, notre dignité est constamment bafouée au gré des humeurs changeantes des décideurs fédéraux qui tantôt nous «serrent la vis», tantôt nous «flattent dans le sens du poil» désireux à la fois de nous garder, mais de nous garder semblables à eux. Ce que nous refusons légitimement de faire, depuis des lunes!

Cette recherche de liberté aura été au cours de notre histoire un puissant moteur d'émancipation et de développement national. Malheureusement, elle aura été aussi, au fil des ans, progressivement assimilée à une démarche référendaire, et remplacée dans l'imaginaire et la symbolique collective par une discussion autour d'une mécanique de consultation: le référendum. Les péquistes que nous sommes ont beau s'en défendre et s'échiner à répéter que le référendum n'est pas une fin en soi, mais un moyen démocratique de prendre le pouls de la population, rien n'y fait. De fait, nous avons, en tant que parti, largement contribué à réduire une démarche de libération à une discussion autour d'une date, comme si on pouvait donner rendez-vous à la liberté d'un peuple à une date et à une heure précise.

Le mouvement pour l'indépendance du Québec est un mouvement de libération d'un peuple. Et on ne peut libérer un peuple malgré lui et à heure fixe. C'est de lui que doit venir le signal qu'il est temps de passer à autre chose. C'est à lui qu'il faut faire confiance. C'est à lui de donner rendez-vous à la liberté. C'est de lui que doit émaner avec force la conviction qu'il s'estime suffisamment, qu'il a suffisamment confiance en ses moyens et qu'il reconnaît l'urgence de protéger sa culture, sa langue et ses institutions en s'appropriant entièrement la maîtrise des instruments politiques et économiques nécessaires. C'est de lui que doit aussi émaner cet enthousiasme et cet engouement pour un projet collectif qui le sort de la dépendance et qui le confronte à ses responsabilités.

Un parti politique peut et doit nourrir cette conviction, cet enthousiasme, ce désir, cet engouement, ce courage du peuple: il ne peut cependant décider de la date et de l'heure où ce peuple en manifestera les signes. Le Parti québécois doit plus que jamais garder le cap sur cet objectif de la souveraineté, mais doit renoncer à donner un rendez-vous à date fixe avec elle.

C'est pourquoi il doit abandonner cette idée stérile de noircir d'avance une date de libération (un référendum le plus tôt possible dans le mandat) et qu'il doit accepter de revenir à une vraie démarche de libération qui passe par la conversation soutenue avec tout un peuple et non pas avec ses seuls militants. Cette conversation doit se faire autour de ce qui nous distingue, de ce qui nous marque aux yeux des autres: notre langue, notre culture, notre savoir-faire unique, notre identité de francophones des Amériques, et de ce fait, nos besoins, les institutions et les politiques spécifiques que nous nous sommes données pour y répondre et que nous voulons renforcer.

Chaque occasion de s'approprier de nouveaux pouvoirs doit être saisie. Chaque bataille pour y arriver doit être l'occasion d'une mobilisation informée de la population. Chaque échec doit nous donner encore plus le goût de la liberté, chaque succès plus de confiance en nous-mêmes. Chaque pas sera un pas de libération si, et seulement si, la population est mise dans le coup, consciente des enjeux, alertée des urgences qu'il y a à protéger notre façon de voir, et de vivre. Le dernier pas, celui de notre affranchissement constitutionnel, viendra alors dans l'élan de tous les autres. Et il sera franchi par le peuple, à sa demande.

http://www.ledevoir.com/2007/05/15/143525.html#

[Le Parti Québécois] doit accepter de revenir à une vraie démarche de libération qui passe par la conversation soutenue avec tout un peuple et non pas avec ses seuls militants.

Ajout: Les militants doivent également faire de même s'ils ont réellement le goût de concrétiser ce grand et beau projet.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 22:24

gaulois a écrit:
Je suis un Facal "inconditionnel" comme vous avez pu constater

Un «fan inconditionnel» de Facal, tel que toi, doit donc avoir le plus grand respect pour la décision qu'il a prit d'appuyer Mme Marois. Wink

J'aime beaucoup Facal moi aussi et j'espère vivement qu'il fera parti de la garde rapprochée de la [future] chef du PQ.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 22:34

Peut-être que je ne connais pas Mme Marois suffisamment???
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 15 Mai 2007, 23:08

gaulois a écrit:
Peut-être que je ne connais pas Mme Marois suffisamment???
Possible.

Smile

J'aime bien l'expression utilisé par Yves Alavo («rassembleuse tranquille») dans le texte suivant Pauline Marois est prête pour le Québec

Cependant, si j'aime bien cette expression, le mot «persévérance» est celui qui me vient tout de go en tête depuis qu'elle a annoncée sa candidature. Il s'agit-là d'une qualité qui mérite le plus grand respect à mon avis.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mer 16 Mai 2007, 02:28

gaulois a écrit:
OK pour hier. J'étais déconnecté pendant plusieurs jours. Même désappointement...

Un ténor d'un gouvernement Marois . Ça réduirait la déception ?

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mer 16 Mai 2007, 19:09

Texte de Facal sur son blogue et dans le Journal de Montréal d'aujourd'hui:

Le retour sur Terre

Petit extrait:
Citation :
Son discours de dimanche aurait dû être celui des péquistes dès le lendemain de la défaite de 2003 : retour au réel, écoute du peuple et modernisation des politiques dans la fidélité aux principes. C’est fou comme des choses évidentes peuvent sonner joliment lorsque vous en avez été privé pendant longtemps.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Jeu 17 Mai 2007, 01:29

AF a écrit:
Texte de Facal sur son blogue et dans le Journal de Montréal d'aujourd'hui:

Le retour sur Terre

Petit extrait:
Citation :
Son discours de dimanche aurait dû être celui des péquistes dès le lendemain de la défaite de 2003 : retour au réel, écoute du peuple et modernisation des politiques dans la fidélité aux principes. C’est fou comme des choses évidentes peuvent sonner joliment lorsque vous en avez été privé pendant longtemps.

AF sunny

Peut-être, mais d'un autre côté, tant que ça n'a pas été rendu évident par la défaite de mars 2007, on aurait pu à mon avis créer cet assez large consensus qu'on a aujourdh'ui. La plate-forme souverainiste des dernières élections étaient le fruit d'une vaste consultation démocratique:

La saison des idées.

Landry et Boisclair ensuite n'avaient d'autres choix que de la mettre à exécution. Pour ma part je ne renie rien de cette démarche. On avait pas les résultats des dernières élections en tête quand le mouvement souverainiste a décidé solidairement et démocratiquement d'y aller de cette façon.

Le PQ était largement en tête dans les sondages quand les décisions ont été prises. L'appui à la souveraineté était bon. On sentait l'odeur du grand soir. Il faut se souvenir de ça aussi.

Maintenant qu'on sait...

On ne pouvait savoir sans essayer.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mer 05 Sep 2007, 22:36

Le coeur de la nation:
Citation :
ALLOCUTION DE MME PAULINE MAROIS, CHEF DU PARTI QUÉBÉCOIS,
À L’OCCASION DE SON ASSEMBLÉE DE NOMINATION,
CENTRE COMMUNAUTAIRE DE BEAUPRÉ, BEAUPRÉ,
LE MERCREDI 29 AOÛT 2007
http://www.vigile.net/Le-coeur-de-la-nation

Voir aussi le texte de Joseph Facal à propos du «NOUS» publié dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec en ce mercredi 5 septembre 2007.

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Jeu 06 Sep 2007, 06:26

On se recentre vers plus d'identitaire. Toujours pensé que la souveraineté était un projet identitaire, mais il semble que ce n'était pas assez clair et on souhaite insister là-dessus dans le discours. Il me semble qu'on avait déjà parlé de ça ici. Bonne affaire.

Au fait, Pauline Marois était au coeur d'une marche identitaire il y a deux semaines, celle du 30e anniversaire de la loi 101. thumright

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Jeu 06 Sep 2007, 07:11

Pour se joindre à ce train en marche, rien de tout cela n’implique qu’il faille être né ici...

Oups! J'ai pas le temps d'écrire ce moi! Je file! Laughing

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Lun 24 Sep 2007, 20:37

Ouf! J'étais pressé rare ce matin-là! Et, par la suite, je n'ai plus vraiment prit le temps d'y revenir... Un peu lasse, sans doute, de revenir vous narguer avec ma marotte. Smile

Mais bon, puisque le sujet est d'actualité, je vous suggère ce court article dont voici des extraits choisis. cheese

Citation :
Certains passages du discours de Pauline Marois sortaient manifestement du clavier de Beauchemin: «Depuis une dizaine d’années, nous avons été saisis d’une espèce de mauvaise conscience qui nous a empêchés de dire “nous”. Comme si le “nous” était un mot tabou. Comme si le prononcer ou poser des gestes pour défendre NOTRE identité était synonyme de racisme et d’intolérance. Comme si le désir d’exister et de vivre dans la langue et la culture qui sont les nôtres était un projet ethnique ou folklorique.»

(...)

La récente tourmente identitaire des accommodements raisonnables et la défaite du PQ du 26 mars a toutefois ramené à l’avant-plan la réflexion du sociologue. Plusieurs se sont mis à croire comme lui qu’après la déclaration de Jacques Parizeau du 30 octobre, les péquistes avaient paniqué et tellement donné dans le «civique», le «pluralisme», qu’ils en ont développé un «refus de soi». S’agit-il maintenant de refuser le pluralisme, le nationalisme civique? Aucunement, proteste le sociologue, «l’inclusion» est un acquis. «Il est inutile de dire que le “nous” est inclusif, cela va de soi. Le Québec est une société démocratique», lance Beauchemin. Ce qu’il faut rappeler, c’est que ce «nous» a un cœur, un noyau, hérité de quatre siècles d’histoire en Amérique. Sans ce cœur, «le projet souverainiste n’a plus de sens»,croit-il.

Dans L’Histoire en trop, Jacques Beauchemin confiait que sur ce «sentier» de «l’appartenance à l’histoire» et «des mérites de la singularité culturelle», il marche «sur les traces d’un devancier»: Fernand Dumont (aucun lien de parenté avec Mario), décédé en 1997. Jacques Beauchemin signe d’ailleurs l’introduction du tome 1 des Œuvres complètes de Fernand Dumont, qui paraîtront cet automne (sous la direction de Serge Cantin). L’actualité du sociologue de l’Université Laval est grande, croit Beauchemin. Dumont aurait le mérite de nous rappeler que la société est «un fait de culture», ce n’est pas qu’un assemblage d’individus ou d’identités. «La mécanique de la citoyenneté est nécessaire, bien sûr, mais une société ne pourra jamais n’être que ça», note Beauchemin.

(...)

http://www.ledevoir.com/2007/09/24/158086.html

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Lamarche
Prince de Montréal
Prince de Montréal
avatar

Nombre de messages : 3090
Localisation : Québec,pays Français d'Amérique
Date d'inscription : 04/12/2004

MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   Mar 25 Sep 2007, 17:34

Citation :
Un peu lasse, sans doute, de revenir vous narguer avec ma marotte. Smile (AF)

Marotte qui a pris du galon depuis un temps, plus que la mienne. Smile

Là-dessus, je croyais peut-être à tort qu'il allait de soit que le projet souverainiste était la suite logique des 400 ans de la présence française en amérique, que c'était pourtant clair, en souhaitant quand même qu'on l'exprime un peu plus.

Voilà, qu'avec le ''nous'' de Pauline, ça se fera.

_________________
Mobilisation Indépendance Québec

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P.M.: «J'y vais pour gagner»   

Revenir en haut Aller en bas
 
P.M.: «J'y vais pour gagner»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique-
Sauter vers: