Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «La grande francophonie d’Amérique...»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: «La grande francophonie d’Amérique...»   Mar 01 Mai 2007, 20:04

Matière à réflexion:

Citation :
La grande francophonie d’Amérique, projet du XXIe siècle ?

Adrien Cantin
Le Droit
mardi 1er mai 2007

http://www.vigile.net/article6319.html

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Mar 01 Mai 2007, 20:16

Bien d'accord malgré le ouichefoule tignequigne.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 56
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Jeu 17 Avr 2008, 14:55

Abdou Diouf, le secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) sera en territoire de l'Acadie, DANS UN MOIS:

http://www.capacadie.com/AcadieNouvelle/2008/4/17/Abdou_Diouf_986.cfm


VIVE L'ACADIE!!!

le site de l'OIF:
http://www.francophonie.org/

http://www.francophonie.org/actualites/evenement.cfm?eve_id=2836&affdebutr=1&type=liste
.
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 56
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 12 Juil 2008, 17:10

Les FRANCOS D'AMÉRIQUE:

http://www.ledevoir.com/2008/07/12/197422.html?fe=4364&fp=210901&fr=94563

par Dalie Giroux, journal "Le Devoir", 12 juillet 2008

On parle de : Éric Waddell, Dean Louder, les auteurs de ce livre:
"Franco-Amérique"

En regardant la carte qui indique les foyers de population d'origine française en Amérique du Nord offerte dans Franco-Amérique, on ne peut que constater que... c'est «nouère de monde». La vallée de la Grande Rivière, bien sûr, et les Maritimes, certes, mais aussi tout le sud des Grands Lacs (notamment le Wisconsin, le Michigan et l'Illinois), la côte est des États-Unis jusqu'à la Floride (Floribec!), les Prairies canadiennes, les vallées du Missouri et du Mississippi jusqu'en Louisiane, le Midwest et la côte pacifique, de l'Alaska et du Yukon jusqu'à la Basse-Californie, en passant par Vancouver.

Les Francos sont partout en Amérique, ils ont investi le continent de part en part. Ils furent certainement explorateurs et découvreurs, ainsi que défricheurs et colons, on le sait, et coureurs des bois et voyageurs, mais aussi fondateurs, fermiers, ouvriers et chercheurs d'or, et encore vacanciers, entrepreneurs, travailleurs spécialisés, militants, écrivains, étudiants. Le premier maire de la Cité des Anges était un Franco... c'est vous dire.

C'est à faire, refaire et parfaire cette découverte du monde franco, de cet «archipel retrouvé», que nous sommes conviés dans l'ouvrage collectif préparé par les géographes Dean Louder et Eric Waddell. Ces deux scientifiques-voyageurs, l'un originaire de l'Utah et l'autre de l'Angleterre (faut-il donc venir d'ailleurs que du Québec pour apercevoir et embrasser cet univers culturel et géographique mineur en Amérique?), n'en sont pas à leurs premières esquisses de cette géographie culturelle. Depuis l'Université Laval, dans les années 1970, ils ont entrepris cette mise au jour de la Franco-Amérique, dont la publication de Du continent perdu à l'archipel retrouvé en 1983 (PUL, réédité en 2007) a constitué un moment charnière.

Franco-Amérique présente, comme Du continent perdu... avant lui, et comme Vision et visages de la Franco-Amérique (Septentrion, 2001, avec Jean Morisset) plus récemment, une série d'études (parfois un peu lourdes) et de témoignages (toujours savoureux) qui se penchent sur ou proviennent des différents lieux et réalités franco-américaines. L'Acadie, l'Ontario français, la Nouvelle-Angleterre, la Louisiane, le Michigan, l'Illinois, le Missouri, l'Oregon sont au menu, mais aussi la Floride et la Californie, l'immigration récente de langue française, le métissage et d'autres considérations sur la nature et le sens de cette Franco-Amérique.

À quoi ça sert, la Franco-Amérique?

Étrange découverte que celle de ce monde franco, monde dans lequel on est parfois Franco sans pourtant parler le français, comme nous l'apprend Ken Baulne, dit Bone, ce PawPaw French originaire de DeSoto au Missouri, au nord de la Vieille Mine (Ken Baulne, c'est justement le type sur la photo de la page couverture: chemise à carreaux, baseball cap, posant avec dégaine sous une pergola artisanale dont le frontispice porte l'inscription «300 ans. On est toujours icitte!»).

En effet, quand on regarde l'autre carte offerte dans Franco-Amérique, celle qui indique les foyers de population où l'on parle le français à la maison, force est de constater que la Franco-Amérique est certes synonyme de combats et d'histoire, du quotidien et de communautés, mais aussi, pour beaucoup, d'histoires, de mémoire, de traces, de folklore, de commémorations, de pèlerinages, de passage, de vestiges. La Franco-Amérique, il faut bien le dire, c'est surtout un imaginaire culturel, politique, géographique à consistance faible et dont les capitons sont épars et dispersés sur un vaste continent. Et franco n'est pas nécessairement français.

D'où peut-être la question -- frileuse -- posée par Serge Latouche dans les pages du Devoir lors de la parution de Du continent disparu à l'archipel retrouvé, question qui fait écho à la difficulté évoquée plus haut de se saisir de l'imaginaire franco depuis le Québec: à quoi ça sert, la Franco-Amérique?

Joseph-Yvon Thériault tente, dans le dernier texte du collectif, une réponse à cette question qui donne l'heure juste: «Elle est d'abord [la Franco-Amérique] simplement un objet de connaissance qui atteste de l'existence en Amérique d'une large nébuleuse qui, bien qu'elle soit plurielle dans ses affirmations, n'en tourne pas moins autour de la langue française, de l'histoire de ses peuples en Amérique et de son affirmation internationale aujourd'hui à travers la Francophonie. Politiquement, cela n'est pas rien, pour chacun de ces espaces particuliers, de pouvoir rayonner et parfois de s'appuyer sur cet immense réseau linguistique et mémoriel.»

Ce n'est pas rien, en effet: la Franco-Amérique est un espace géoculturel qui permet de dépasser la correspondance simple entre les frontières terrestres et les solidarités politiques lorsqu'il est question de la vie en français -- et de la vie franco -- en Amérique. C'est également un imaginaire qui donne accès à un contient entier.

***

Collaboratrice du Devoir

***

FRANCO-AMÉRIQUE

Sous la direction de Dean Louder et Éric Waddell

Septentrion,

Sillery, 2008, 373 pages

+++++++++++++++++++++++++++++++++

http://www.septentrion.qc.ca/catalogue/Livre.asp?id=2292

NOTE: sur la photo du livre, il y est écrit:
"300 ans, et on est toujours icitte"
.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 488
Age : 35
Localisation : Houma, LNE.
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 13 Juil 2008, 00:02

C'est clair que ç'a été écrit dans la France parce qu'y a des mots anglais là-dedans. Oh, et je comprends pas le "de Du" et le "Du" tout seul. Question

---Roy---

francoquebecois a écrit:

En regardant la carte qui indique les foyers de population d'origine française en Amérique du Nord offerte dans Franco-Amérique, on ne peut que constater que... c'est «nouère de monde». La vallée de la Grande Rivière, bien sûr, et les Maritimes, certes, mais aussi tout le sud des Grands Lacs (notamment le Wisconsin, le Michigan et l'Illinois), la côte est des États-Unis jusqu'à la Floride (Floribec!), les Prairies canadiennes, les vallées du Missouri et du Mississippi jusqu'en Louisiane, le Midwest et la côte pacifique, de l'Alaska et du Yukon jusqu'à la Basse-Californie, en passant par Vancouver.

Depuis l'Université Laval, dans les années 1970, ils ont entrepris cette mise au jour de la Franco-Amérique, dont la publication de Du continent perdu à l'archipel retrouvé en 1983 (PUL, réédité en 2007) a constitué un moment charnière.

Franco-Amérique présente, comme Du continent perdu... avant lui, et comme Vision et visages de la Franco-Amérique (Septentrion, 2001, avec Jean Morisset) plus récemment, une série d'études (parfois un peu lourdes) et de témoignages (toujours savoureux) qui se penchent sur ou proviennent des différents lieux et réalités franco-américaines.

Étrange découverte que celle de ce monde franco, monde dans lequel on est parfois Franco sans pourtant parler le français, comme nous l'apprend Ken Baulne, dit Bone, ce PawPaw French originaire de DeSoto au Missouri, au nord de la Vieille Mine (Ken Baulne, c'est justement le type sur la photo de la page couverture: chemise à carreaux, baseball cap, posant avec dégaine sous une pergola artisanale dont le frontispice porte l'inscription «300 ans. On est toujours icitte!»).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.islederniere.com
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 13 Juil 2008, 04:01

Du : c'est le titre du livre qui traditionnellement est repris exactement.

Quand je lis, la case de l'oncle Tom, mon frere dit:
Il l'a lu la Case de l'Oncle Tom.
Si c'est ma soeur qui lit:
Je dis:
Elle le lit la case de l'oncle Tom.........................

est ce clair comme de l'eau de roche???

Clovis
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 488
Age : 35
Localisation : Houma, LNE.
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 13 Juil 2008, 10:10

Ouais, c'est clair asteur. Je savais pas que le nom du livre était Du continent perdu à l'archipel retrouvé en 1983. Nous-autres, on met une ligne en-dessous les noms des livres.

---Roy---
Revenir en haut Aller en bas
http://www.islederniere.com
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 56
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 13 Juil 2008, 14:18

Roy a écrit:
C'est clair que ç'a été écrit dans la France parce qu'y a des mots anglais là-dedans. Oh, et je comprends pas le "de Du" et le "Du" tout seul. Question

---Roy---

Ouais.... j'avais lu le texte très rapidement. Mais je n'avais pas remarqué jusqu'à quel point ce texte pouvait provenir d'une journaliste "FRançaise". Comme le dit Roy, c'est sûrement le cas, parce qu'un journaliste québécois n'aurait pas écrit de cette façon.

.
Revenir en haut Aller en bas
gaulois
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 2938
Localisation : Vancouver
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Mer 16 Juil 2008, 15:44

Citation :
à quoi ça sert, la Franco-Amérique?

Joseph-Yvon Thériault tente, dans le dernier texte du collectif, une réponse à cette question qui donne l'heure juste: «Elle est d'abord [la Franco-Amérique] simplement un objet de connaissance qui atteste de l'existence en Amérique d'une large nébuleuse qui, bien qu'elle soit plurielle dans ses affirmations, n'en tourne pas moins autour de la langue française, de l'histoire de ses peuples en Amérique et de son affirmation internationale aujourd'hui à travers la Francophonie. Politiquement, cela n'est pas rien, pour chacun de ces espaces particuliers, de pouvoir rayonner et parfois de s'appuyer sur cet immense réseau linguistique et mémoriel.»

Ce n'est pas rien, en effet: la Franco-Amérique est un espace géoculturel qui permet de dépasser la correspondance simple entre les frontières terrestres et les solidarités politiques lorsqu'il est question de la vie en français -- et de la vie franco -- en Amérique. C'est également un imaginaire qui donne accès à un continent entier.
Je ne comprend absolument rien à tout ce charabia! Essayez d'expliquer cela à un jeune ou à un nouvel immigrant. Doit bien y avoir une meilleure réponse. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Jeu 17 Juil 2008, 13:04

gaulois a écrit:

Je ne comprend absolument rien à tout ce charabia! Essayez d'expliquer cela à un jeune ou à un nouvel immigrant. Doit bien y avoir une meilleure réponse.

Cela ne tient toujours pas compte qu'il y a le français de France, que nul n'ignore, et qu'il y a le français d'Amérique, que tout français veut "corriger", "coloniser" et même déraciner. Une vraie honte qu'on a connu en Italie dans les années 30, mais qui heureusement est finie avec le DUCE pendu par les pieds sur Piazza Loreto à Milan en 1945. Peut-être y a-t-il d'autres émules?
Revenir en haut Aller en bas
francoquebecois
Prince
Prince
avatar

Masculin Nombre de messages : 2846
Age : 56
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Jeu 16 Oct 2008, 06:55

"Réflexions sur l'avenir de la langue française" par
Jean-Louis Roy,

http://www.lexpress.to/archives/3069/

.
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Mar 21 Oct 2008, 13:46

Denis,
Pourquoi ont -ils pendu le Duce par les pieds ???
Par le cou cela suffisait, pourquoi torturer même un tyran ???

Cela me semble bizarre que des humanistes puissent se réjouir de la torture infligée à postériori à leurs ennemis.

Non l'humain lorsqu'il est vainqueur doit se conduire humainement même avec les pires.
Pauvre Duce, qu'est ce qu'il à dû souffrir inutilement!!!!
ha ces barbares!!
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 07:01

il était déjà mort quand on l'a pendu par les pieds ! si mes souvenirs sont bons on l'a fusillé donc il a beaucoup moins souffert que ses nombreux opposants mort dans de longues et affreuses tortures
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 11:48

CLOVIS a écrit:
Denis,
Pourquoi ont -ils pendu le Duce par les pieds ???
Par le cou cela suffisait, pourquoi torturer même un tyran ???

C'était un symbole. Comme l'a écrit VS, il était déjà mort, fusillé à Dongo par le "Comitato di liberazione alta Italia" - le gouvernement actif qui représentait le peuple - lorsque que le lâche italien habillé en soldat allemand cherchait à s'enfouir en Suisse.

Le symbole a été, regardez l'homme le plus puissant de l'Italie, celui qui "a toujours raison" - il Duce ha sempre ragione - ce n'est qu'un tas d'os avec de la viande pourrie qui pendouille de haut en bas - et s'il y a quelqu'un qui pense aussi avoir toujours raison et que le peuple a tort, du roi Emmanuel à Berlusconi, il fera la même fin.

Ainsi en 1792 le "roi", qui selon notre "religion" était le représentant de Dieu sur la terre, n'a été qu'un sujet à guillotiner, comme le czar à Ekaterinburg en 1918, fusillé. Il est juste d'avoir pitié pour les êtres humains, mais pas pour les dictateurs et les rois et leurs descendants, qui apparemment n'ont pas lu la phrase du Christ "qui s'élève sera abaissé".

Denis (revenu)
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 12:05

bon retour denis ! ca fait un bon moment qu'on t'a pas vu !
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 12:11

Victorserge0 a écrit:
bon retour denis ! ca fait un bon moment qu'on t'a pas vu !

Tu sais que j'ai eu un peu à faire, de temps à autre dans ma vie de fainéant ça m'arrive aussi - ce n'est pas toujours facile de changer le monde!

www.cm.supsi.ch si musique et technologie intéresse à quelqu'un... Ce forum-ci m'a été de beaucoup d'aide, parce dans une conférence en informatique j'ai montré une belle photo de 1903 de la danseuse toute nue que Sénateur, partisan de la science, m'avait envoyée.
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 12:14

le monde va peut être changer en s'écroulant un peu ! mais bon les capitalistes ont la peau dure et de nombreuses ressources pour sauver leur mise
Wait and see !
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 12:31

Tu ne penses pas qu'il s'agisse d'un truc des capitalistes pour mieux voler de l'argent? A la fin c'est toujours nous qui payons.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Sam 25 Oct 2008, 15:10

Denis Baggi a écrit:
Victorserge0 a écrit:
bon retour denis ! ca fait un bon moment qu'on t'a pas vu !

Tu sais que j'ai eu un peu à faire, de temps à autre dans ma vie de fainéant ça m'arrive aussi - ce n'est pas toujours facile de changer le monde!

www.cm.supsi.ch si musique et technologie intéresse à quelqu'un... Ce forum-ci m'a été de beaucoup d'aide, parce dans une conférence en informatique j'ai montré une belle photo de 1903 de la danseuse toute nue que Sénateur, partisan de la science, m'avait envoyée.

Parlant de The Naked Dancer Smile as tu vu ce film?

http://movies.nytimes.com/movie/211776/Storyville-The-Naked-Dance/overview qui est quand même récent.

http://movies.nytimes.com/movie/211776/Storyville-The-Naked-Dance/dvd

Un plaisir de te et vous relire Very Happy

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Victorserge0
Prince
Prince


Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 26 Oct 2008, 05:28

Tu ne penses pas qu'il s'agisse d'un truc des capitalistes pour mieux voler de l'argent? A la fin c'est toujours nous qui payons

c'est clair que les salariés seront les principaux perdant de de l'affaire ! chez les capitalistes il y aura des gagnants et des perdants !
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 26 Oct 2008, 08:10

Sénateur a écrit:

Parlant de The Naked Dancer Smile as tu vu ce film?

http://movies.nytimes.com/movie/211776/Storyville-The-Naked-Dance/overview qui est quand même récent.
http://movies.nytimes.com/movie/211776/Storyville-The-Naked-Dance/dvd
Un plaisir de te et vous relire Very Happy

Non! J'en ignorais l'existence! Mais j'ai lu "Storyville, New Orleans" de Al Rose, The University of Alabama Press, 1979, très bien écrit et documenté, avec la photo de chez Hilda Burt que tu avais mis sur le forum du CODOFIL. Je l'ai acheté dans un beau petit magazin à côté de la Cathédrale de Saint Louis à la Nouvelle Orléans, ensuite j'ai digitalisé la carte de Storyville début siècle parue dans Esquire Jazz de 1945, que j'envoie volontiers, 6 megabytes, et je l'ai envoyée par poste au propriétaire. Il y en a aussi une de Chicago South Side années '20.

Je vais chercher ce film. J'ai incorporé un segment de Pretty Baby de Louis Malle dans une application de "mon" standard IEEE1599, où le personnage Bellocq parle à Brooke Shield et on entend à l'arrière Jelly Roll composer King Porter Stomp. De la grande histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 26 Oct 2008, 09:46

Lu sur le site http://www.cm.supsi.ch/
Citation :
Presentation at Incontri Jazz: Jimmie Lunceford, questo sconosciuto. The Jimmie Lunceford Orchestra, 1930-1946, was one of the best in jazz - with Duke Ellington and Count Basie - but has fallen into oblivion by the public at large. In the lecture, over 30 pieces by the Master will be heard with brief comments by Denis Baggi, musicologist and computer scientist, who has collected all works. In Italian, free entrace. Friday October 10, Aula Magna, SUPSI, Trevano, 8:30 p.m.


Bravo! Un seul regret : Ne pas avoir assisté à cette lecture.

Le rythme, c'est notre affaire (tempo Lunceford) cheers

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 26 Oct 2008, 12:55

"Rhythm Is Our Business" est sans autre un morceau et une prose exceptionnelle, mais lorsqu'on veut citer quelque chose de bien adapté eu jazz on dit toujours "It don't mean a thing if it ain't got that swing" du Duke. Pas mal, certes, mais je préfère

"Taint what you do - it's the way how you do it"

de Jimmie qui dit, voyez mon orchestre, on passe de Annie Laurie à Mood Indigo en passant par Lunceford Special (d'Eddie Durham) et Stomp It Off (de Sy Oliver) et ça swingue toujours avec aisance et force! (bouncing rhythm).

Je peux évidemment re-donner cette lecture soit en anglais qu'en français à Bathurst la prochaîne fois que je suis sur ton continent, je pense en Mai prochaîn.
Revenir en haut Aller en bas
Sénateur
Prince de l'Acadie
Prince de l'Acadie
avatar

Masculin Nombre de messages : 4141
Localisation : Bathurst en Acadie
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Dim 26 Oct 2008, 17:53

Généreux Denis thumleft

_________________
Monkey See, Monkey Do.
Revenir en haut Aller en bas
Denis Baggi
Prince
Prince


Nombre de messages : 1064
Localisation : Lugano, Suisse italienne
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   Lun 27 Oct 2008, 14:13

"Généreux"? Tu ne sais pas le plaisir à faire swinguer les gens avec Willie Smith, Joe Thomas, Sy Oliver, Trummy Young, et la rythmique rebondissante menés par Jimmie Crawford!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «La grande francophonie d’Amérique...»   

Revenir en haut Aller en bas
 
«La grande francophonie d’Amérique...»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Espace francophone :: L'Amérique francophone-
Sauter vers: