Un portail des communautés francophones d'Amérique
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une «nation»? Vraiment?

Aller en bas 
AuteurMessage
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Une «nation»? Vraiment?   Sam 07 Avr 2007, 08:37

Citation :
Opinion

Un jour férié pour célébrer la bataille de Vimy - John H. Frost, Président national de la Légion royale canadienne

(...)

Cette grande victoire militaire a cependant coûté la vie à 3598 soldats canadiens, dont la mémoire devait dorénavant être célébrée le 11 novembre lors de cérémonies dans tout le pays. Ce fut aussi la première fois que les divisions canadiennes combattirent ensemble comme un corps d'armée, moment hautement significatif dans la formation de l'unité de notre pays.

À l'avenir, lors du jour de la bataille de Vimy, ne nous contentons pas de nous souvenir de ceux qui ont combattu avec autant de bravoure: prenons un jour complet pour souligner ce qu'ils ont accompli pour faire du Canada une nation. Des drapeaux en berne au sommet de la tour de la Paix, à Ottawa, pourraient constituer un salut approprié en l'honneur de ceux qui tombèrent au champ d'honneur. C'est pour eux que nous inaugurons de nouveau le monument de la crête de Vimy aujourd'hui. Ces initiatives, cependant, n'en diront jamais assez sur ce qui fut vraiment accompli ce jour-là.

Nous pouvons à tout le moins citer quelques personnes qui prirent part à cette offensive décisive. Dans ses commentaires sur l'assaut et la coordination des Forces armées canadiennes à la crête de Vimy, le brigadier A. E. Ross devait déclarer ceci: «Lors de ces quelques minutes, j'ai été témoin de la naissance d'une nation.» Personne n'aurait pu le dire mieux que le futur président national de l'organisation qui devait devenir la Légion royale canadienne.

Des centaines de milliers de jeunes Canadiens sont allés à la guerre à titre de sujets britanniques mais sont rentrés au pays avec un profond sentiment de fierté nationale en tant que Canadiens.

Juste avant la bataille de Vimy, le premier ministre du Canada, Robert Borden, avait pris cet engagement: «Vous qui vous battrez bientôt au front, je vous fais solennellement cette promesse à titre de premier ministre: soyez assurés que le gouvernement et la nation ne manqueront jamais à leur devoir de démontrer une appréciation juste des services que vous aurez rendus à ce pays et à l'empire dans ce que vous vous préparez à effectuer et dans ce que vous avez déjà accompli.»

Dix-neuf ans plus tard, un monument fut érigé. Près de 80 ans après les faits, le gouvernement adoptait une loi indiquant que le jour de commémoration de la bataille de Vimy aurait certes une signification spéciale mais ne serait pas un jour de célébration de notre histoire.

Après avoir lu les mots du brigadier Ross et du premier ministre Borden, il serait juste de souligner le 9 avril comme le jour où le peuple canadien prouva qu'il formait vraiment une nation.

La fête du Canada, le 1er juillet de chaque année, célèbre la naissance politique de notre pays. Mais il est tout aussi important de souligner ce jour spécial où le Canada émergea en tant que nation à part entière. En ce jour fatidique, nous avons acquis le droit de siéger dans le concert des nations. Il est temps que le 9 avril, jour de la bataille de Vimy, devienne un vrai jour férié national, tous les ans, que ce jour tombe le lundi de Pâques ou non.

Si je considère que le 9 avril, tout comme le 11 novembre d'ailleurs, doit être un jour de commémoration, je ne puis acquiesser qu'il devienne un jour férié «national» considéré comme le jour où le peuple canadien prouva qu'il formait vraiment une nation.

Je regrette mais je pense que cela ne serai que du bluff au yeux de plusieurs...

Étrange coïncidence, tout de même, que cette bévue de la part de bénévoles somme toute bien intentionnés...

Citation :
LA LANGUE FRANÇAISE MALMENÉE
06-04-2007
- au monument commémoratif canadien de Vimy
Extrait du site Web du journal Le Monde
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-30414333@7-60,0.html

La langue française a été malmenée dans des panneaux explicatifs du monument commémoratif canadien de la bataille de Vimy, en France, dont le 90e anniversaire sera célébré lundi, selon la télévision de Radio-Canada.

Un reportage de la chaîne publique montrait que les textes explicatifs sur la bataille présentés au centre d'accueil des visiteurs étaient littéralement truffés de fautes d'orthographe et de français (...)

Radio-Canada fait état d'une réaction outrée du sénateur et ex-général Roméo Dallaire qui faisait partie du comité de restauration du monument de Vimy.

"Cela fait 40 ans qu'on a une loi sur le bilinguisme (...) et c'est toujours le volet français qui est en seconde place", s'est-il indigné.

(Le 5 avril 2006)

Voir aussi:

Monument historique de Vimy - Retrait immédiat des plaques

Première Guerre mondiale - Pleins feux sur Vimy

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS
Marquis
Marquis
avatar

Masculin Nombre de messages : 747
Age : 71
Localisation : France
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Une «nation»? Vraiment?   Mar 10 Avr 2007, 11:36

J'ai vu cette commémoration à la télévision.Si je partage le fardeau de la dette morale envers les valeureux soldats qui ont donné leur vie, je partage également le fait que les francophones ne sont pas honorés et reconnus comme tels dans cette nation Canadienne, qui à toujours tenté de les occulter.
Non a mon avis , en mes qualités d'observateur averti du Canada , les différents peuples qui forment le Canada actuel ne constituent pas une Nation, ils constituent un conglomérat de Nations diverses et variées.
Donc je pense qu'il y aun abus de langage, lorsqu'il est prétendu que c'était le début de la Nation Canadienne.Sûrement que les élites l'aurait voulu ainsi, effacer d'un trait de plume tout un peuple, les Francophones descendanst pour la plupart des Français, mais il s'avère qu'ils sont plus coriaces que prévu, et que la flamme brûle encore et assez vivement.

Honneur et remerciements aux braves de toutes Nations qui sont venus nous délivrer de l'esclavage Nazi.
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Une «nation»? Vraiment?   Ven 13 Avr 2007, 18:29

Clovis a écrit:
J'ai vu cette commémoration à la télévision.Si je partage le fardeau de la dette morale envers les valeureux soldats qui ont donné leur vie, je partage également le fait que les francophones ne sont pas honorés et reconnus comme tels dans cette nation Canadienne, qui à toujours tenté de les occulter.
Non a mon avis , en mes qualités d'observateur averti du Canada , les différents peuples qui forment le Canada actuel ne constituent pas une Nation, ils constituent un conglomérat de Nations diverses et variées.
Donc je pense qu'il y aun abus de langage, lorsqu'il est prétendu que c'était le début de la Nation Canadienne.Sûrement que les élites l'aurait voulu ainsi, effacer d'un trait de plume tout un peuple, les Francophones descendanst pour la plupart des Français, mais il s'avère qu'ils sont plus coriaces que prévu, et que la flamme brûle encore et assez vivement.
Je vous remercie pour ce témoignage Clovis. Smile

Par ailleurs, rappelons-nous qu'il s'agit de la guerre 14-18, soit la Première Guerre Mondiale.

Citation :
Fallait-il commémorer Vimy ?
Christian Rioux
Le Devoir
vendredi 13 avril 2007

--------------------------------------------------------------------------------

Lorsque la police montée débarque, les Français ont toujours un petit air étonné en voyant ces habits rouges défiler avec leur chapeau qui amuse les enfants. Surtout lorsque suivent, pas très loin derrière, un premier ministre du Canada qui baragouine un étrange français et une reine d’Angleterre qui a tout à coup l’air de se prendre pour la reine du Canada. La majorité des Français qui regardaient dimanche ce cérémonial avait l’impression d’avoir été transportée dans un vieux film de Sacha Guitry décrivant les moeurs et usages à la cour de Versailles.

(...)
Suite de cet article sur Vigile.net

Tel que le souligne un lecteur du Devoir:

Citation :
On sait que le Canada peine à se reconnaître une origine française - M. Rioux le signale. Or, si on accepte que Vimy constitue pour le Canada-anglais sa prise de conscience nationale, n'est-il pas ironique de voir que cet acte fondateur a eu lieu ... en France ! (R. Mainville)

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)


Dernière édition par le Ven 13 Avr 2007, 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rafan
Vicomte
Vicomte
avatar

Masculin Nombre de messages : 297
Age : 80
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: Une «nation»? Vraiment?   Ven 13 Avr 2007, 19:10

Chers Tous,
Avec Robert Bertrand de Québec,nous,ma femme et moi-mêmes avons visité le site de Vimy,à l'automne de 2005. Afin pour être franc,c'était encore un chantier. D'après ce que je pouvait lire sur les tableaux d'affichage,les travaux allaient coûter quelques 110 millions de dollars Canadiens. Tous les travaux et scultures étaient réalisés par la société Flamande VANDEKERKHOVE de Ingelmunster en Flandre occidentale. Un vingtaine de kilomètres de chez nous.

Bien à Vous
Rafaël DICK
Revenir en haut Aller en bas
AF
Prince
Prince
avatar

Féminin Nombre de messages : 3408
Localisation : Au Québec
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Une «nation»? Vraiment?   Ven 13 Avr 2007, 19:21

Ils ont, semble-t-il, fait du bon boulot. Smile

Cependant, selon l'article qui suit, la restauration avoisine les 30 millions de dollars. Tout de même, il s'agit d'une somme importante mais, selon plusieurs, cela en a valu la peine.


Citation :
Patrimoine - Vimy, chef-d'oeuvre de restauration

Stéphane Baillargeon
Édition du mercredi 11 avril 2007

Dinu Bumbaru n'a pas eu l'occasion de voir les fautes de français figurant sur les panneaux explicatifs du petit centre des visiteurs de Vimy pour la bonne raison qu'il ne l'a pas visité ce week-end. Par contre, il a exploré de long en large l'immense monument et peut témoigner de la qualité du travail de restauration mené depuis des années par le Canada.

«C'est un travail très, très soigné», dit Dinu Bumbaru, directeur des programmes du groupe Héritage Montréal et secrétaire général de l'ICOMOS, l'organisme-conseil de l'ONU pour les monuments et sites. Le spécialiste, joint à Paris hier, faisait partie d'un groupe de personnalités du patrimoine appelées à guider les travaux entrepris en 2004. «Les experts ont travaillé comme des moines. Il fallait par exemple réinscrire les noms des soldats sur plusieurs panneaux de pierre, y compris sur les joints de mortier. C'était très complexe et très minutieux. Franchement, le monument a repris sa force unifiée.»

(...)

SUITE sur LeDevoir.com

AF sunny

_________________
_________________
«L’histoire ne se fait pas seulement en avant; se souvenir, c’est aussi récapituler et recommencer.» (F. Dumont)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une «nation»? Vraiment?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une «nation»? Vraiment?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Amérique française :: Général :: Politique-
Sauter vers: